Le premier brise-soleil orientable certifié NF CSTB Fermeture est signé Profalux Vie des sociétés | 16.05.19

Partager sur :
Le fabricant de menuiserie Profalux, spécialisé dans les volants roulants, a réussi à obtenir la certification NF CSTB Fermeture pour son brise-soleil orientable (BSO). Il s’agit de la première certification délivrée à ce type de menuiserie. Encore plus exceptionnel : le brise-soleil orientable de Profalux est le seul à détenir un tel label, tant son obtention demande de rigueur et de performances.

Avec ses lames orientables thermolaquées et son petit caisson, le Visio BSO est passé sur les bancs d’essai du Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB), à Grenoble, pour recevoir la certification. Au programme : résistance au vent, endurance mécanique, manœuvre, résistance au choc, comportement à l’ensoleillement, occultation, corrosion, résistance thermique et facteur solaire. Soit 9 épreuves test que le brise-soleil orientable de Profalux a réussi. Une première pour ce type d’équipement de fenêtre.

 

 

Une marque de durabilité

 

La certification "NF Fermetures" s’applique aux produits de fermeture placés devant une fenêtre, une porte, une porte fenêtre, une fenêtre de toit ou une verrière. Parmi ces produits, on trouve principalement les volets roulants, les volets battants et les persiennes coulissantes constitués de matériaux PVC, aluminium, ou acier.

Cette marque est la seule qui atteste de la conformité à toutes les exigences de la norme européenne NF EN 13-659. La qualité et la durabilité des matériaux utilisés sont évaluées, ainsi que le mode de fabrication et un suivi dans le temps. Trente-trois fabricants sont titulaires de cette certification, représentant plus de 40% des fermetures mises sur le marché.

 

 

Une certification sous haute surveillance

 

Alors que la norme « CE » est obtenue par une simple déclaration du fabricant, la certification NF CSTB Fermeture est « aussi difficile à obtenir qu’à conserver », communique Profalux. Pour ce faire, l’entreprise haut-savoyarde a réalisé « des essais spécifiques de résistance au vent dans son laboratoire d’essais homologué par le CSTB ». L’installation et les conditions de test sont elles-mêmes régulièrement vérifiées par l’organisme de certification.

Pour être estampillé NF Fermetures, « le choix d’une motorisation elle-même certifiée NF Electricité fut déterminant » explique Profalux. Pour la suite, « des contrôles permanents sur la production et la régularité des produits certifiés sont ensuite réalisés ».

 

 

Un spécialiste de l’enroulable

Installée depuis 1969, l’entreprise Profalux conçoit, fabrique et commercialise volets roulants, protections solaires et portes de garage enroulables. En 2017, par exemple, 10 000 BSO et 280 000 volets roulants sont sortis de l’usine de Thyez.

La marque est notamment connue pour ses petits caissons, laissant plus de place au clair de vitrage, et pour avoir conçu la première porte de garage enroulable classée NF, en 2011. Les brise-soleil orientables Profalux se posent sans réservation, sous linteau ou en applique. Disponibles dans 28 coloris, ils sont commandables à distance, au même titre que les volets-roulants.

 

L. C.

Photo de Une : © Profalux

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Le CSTB inaugure son centre de formation à la pose des fenêtres

Le CSTB inaugure son centre de formation à la pose des fenêtres

La réglementation de la performance thermique des bâtiments ferait converger les économies d'énergie, les investissements dans le gros oeuvre et les aspirations au confort des usagers : mais les fenêtres fuient toujours, et ne sont pas en cause les produits eux-mêmes, c'est la pose ! Le CSTB engage l'expertise de sa plate-forme d'essais de fenêtres, située à la périphérie de Grenoble, dans la transmission de son expérience théorique et pratique, avec des modules courts de formation et de mise à jour des compétences des hommes de terrain.
La sécurité incendie fait débat sur Batimat !

La sécurité incendie fait débat sur Batimat !

Après le terrible incendie qui a ravagé une tour londonienne en juin dernier, l'Agence qualité construction (AQC) organisait ce vendredi 10 sur Batimat une conférence portant sur la protection contre le risque feu des bâtiments d'habitation. L'occasion pour Anne Voeltzel-Leveque, directrice sécurité, structures et feu au sein du CSTB, de revenir sur la réglementation en vigueur en France et les changements de ces dernières décennies.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter