Le principal syndicat de Lafarge craint la suppression de 380 emplois

Vie des sociétés | 06.05.15
Partager sur :
Le principal syndicat de Lafarge craint la suppression de 380 emplois - Batiweb
Le CFTC, premier syndicat du groupe Lafarge, a indiqué redouter la suppression de 380 postes dans les fonctions support (direction, commerciaux...) du cimentier à travers le monde, l'entreprise assurant cependant qu'aucun site industriel français ne sera impacté par la fusion avec Holcim.

La direction de Lafarge (63 000 employés dans le monde) a annoncé en avril lors d'un comité européen que la fusion avec le suisse Holcim (68 000) entraînerait « 380 suppressions de postes dans les fonctions support », a indiqué Philippe Springinsfeld, coordinateur CFTC de Lafarge. Selon le syndicaliste, les emplois impactés sont « administratifs, des temps pleins, dont beaucoup de postes de directeurs, des postes de haut niveau ».

Les fonctions support de Lafarge (directions, personnels administratifs, communication...) sont réparties dans sept villes : au siège social à Paris, à Lyon, mais aussi à l'étranger à Vienne, Kuala Lumpur, Le Caire, Pékin et Montréal. Sollicitée, l'entreprise n'était pas en mesure de confirmer le chiffre avancé par la CFTC, réservant la primeur des informations aux représentants du personnel dans le cadre du processus d'information et de consultation.

Un porte-parole a cependant précisé à que « le projet de fusion n'aura pas d'impact en France sur les fonctions opérationnelles (les sites industriels), qui emploient actuellement plus de 4500 collaborateurs ». Le centre de recherche et développement du futur groupe restera également en France, à l'Isle D'abeau près de Lyon, a-t-il rappelé.

Des spéculations

Concernant le chiffre de 380 postes supprimés, le coordinateur du comité européen Lafarge, Jean-Michel Gillet, a évoqué des spéculations, sans nier avoir eu vent du chiffre avancé. « Effectivement c'est des bruits qui courent, sauf qu'à ce sujet-là il n'y a aucune information officielle des groupes, on est à l'état de rumeurs, de spéculations », a-t-il dit.

Selon la CFTC, l'annonce officielle devrait intervenir lors d'un comité d'entreprise de Lafarge en mai. La fusion entre Lafarge et Holcim devrait accoucher en juillet d'un géant du béton pesant 32 milliards d'euros de chiffre d'affaires (avant cessions) et 130 000 salariés.

(Avec AFP)

Redacteur
La sélection de la semaine
Plafond Monolithique ELEGANZA - Batiweb

Eleganza de Armstrong Ceiling Solutions offre une harmonie des sons et une élégance visuelle. Avantages...


PRB propose une nouvelle gamme Responsable & Durable - Batiweb

PRB étoffe sa gamme Responsable & Durable avec de nouvelles références venant compléter ceux...


Pythagore : logiciel de Gestion pour bureaux d’études, sociétés d'ingénierie et de conseil - Batiweb

Pythagore : logiciel de Gestion pour bureaux d’études, sociétés d'ingénierie et de...

Dossiers partenaires
Myral se fixe un objectif de 63 % de réduction d’impact carbone à l’horizon 2024. Une démarche environnementale entre actions et engagements. - Batiweb

Myral s’apprête à déployer une décarbonation massive, après plus de 10 ans de travail et de réflexion en faveur de la tr…


Débord SIEL : Une avancée de toit en béton de 32 cm - Batiweb

Un produit 2 en 1 qui permet de créer le débord tout en réalisant les chainages horizontaux périphériques.…


Hygiène et bien-être, WC lavant Geberit AquaClean - Batiweb

L’eau est indispensable pour l’hygiène quotidienne. Elle lave en douceur, mais aussi efficacement. C'est pourquoi de plu…

information bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb