Les Compagnons du Devoir inaugurent un Pôle Eco-conception Vie des sociétés | 13.10.16

Partager sur :
Les Compagnons du Devoir inaugurent ce vendredi, à Villeneuve d’Ascq (59), un centre de recherche et de formation pour préparer les métiers aux mutations générées par la transition énergétique. Baptisé Pôle Eco-conception, ce « laboratoire » nouvelle génération s’articule autour de quatre axes : informer, échanger, former et expérimenter. Il est dédié aux 29 métiers auxquels forme l’association.
La transition énergétique concerne un large éventail de métiers. Du bâtiment à l’industrie, elle doit être intégrée dans le modèle économique et social des entreprises. Ce changement « implique une autre façon de travailler, un nouveau mode de fonctionnement et une vision à plus long terme ».

Comment y parvenir ? Cela passe notamment par la formation du plus grand nombre. Et c’est d’ailleurs pour répondre au besoin de formation que les Compagnons du Devoir inaugurent ce vendredi à Villeneuve d’Ascq (59) un nouveau centre de recherche et de formation dédié à l’éco-construction.

Ce nouveau pôle vise à faire évoluer le référentiel des formations métiers qui « n’est pas à la page pour affronter les évolutions environnementales qui impactent la vie sociétale de chacun et de chaque pays. Et pourtant, aujourd’hui encore, peu d’institutions s’inquiètent de cette situation malgré les sonnettes d’alarme que nous tirons depuis de nombreuses années », explique Jean-Claude Bellanger, secrétaire général des Compagnons du Devoir.

Il ajoute : « La COP 21 a permis de faire prendre conscience, à l’ensemble des acteurs de la formation professionnelle, de la nécessité de se réveiller. »

Le « laboratoire » nouvelle génération vise ainsi à « préparer les métiers aux mutations technologiques et économiques générées par la transition énergétique (…) car aujourd’hui, la croissance économique passe nécessairement par une croissance verte. »

Etudiants et salariés concernés par la formation

Créer le Pôle Eco-conception a nécessité plusieurs années de travail. Les 29 métiers auxquels forment les Compagnons du Devoir sont concernés. Le Pôle a été pensé autour d’un apprentissage collaboratif, accessible aux jeunes en formation et aux salariés d’entreprises.

Trois missions rythment la nouvelle offre de formation : développer des projets collaboratifs intermétiers et interdisciplinaires ; construire des formations autour du numérique et des performances énergétiques ; élaborer des méthodes pédagogiques répondant aux besoins des entreprises.

« En véritable laboratoire, le pôle a pour objectif de préparer aux mutations des métiers, d’attirer les jeunes vers ces professions, via l’intégration de l’ingénierie pédagogique autour du numérique, et de contribuer à l’emploi, grâce à l’alternance », poursuit l’association.

Informer, échanger, former et expérimenter

Le pôle Eco-conception devra remplir plusieurs rôles. Il s’agit tout d’abord d’informer. Véritable centre de ressources, il recense l’ensemble des informations liées à l’éco-conception. Ces éléments mis à disposition des étudiants et des professionnels, alimentent le référentiel qui regroupe, dans un lieu unique, toutes les connaissances et savoirs au fur et à mesure des avancées.

Le pôle se veut également un lieu pour échanger. Plusieurs colloques seront organisés chaque année (conférences, journées techniques, tables rondes) afin de sensibiliser le public et de partager les bonnes pratiques.

En ce qui concerne la formation, chaque étudiant ou salarié pourra valider ses acquis dans un carnet de fiches de compétences et évoluera à son rythme, selon les problématiques et les besoins de son entreprise. En effet, les Compagnons du Devoir se sont basés sur une méthodologie pédagogique d’entrée et de sortie permanente de stagiaires et de co-construction du contenu de formation. Outre les ateliers permanents, des modules de compétences seront réalisés suivant un planning tenant compte des contraintes des entreprises.

Le pôle permettra aussi d’expérimenter. Pour les Compagnons, la coopération « est au centre du Pôle éco-conception ». L’association souhaite en effet une collaboration intermétiers, interdisciplinaire et interécoles. L’objectif est double : être à l’origine de projets rassemblant différents acteurs autour d’un même sujet afin d’apporter des réponses concrètes, et réfléchir et tester des démarches plus écologiques permettant de mieux définir l’habitat et le quotidien de demain.

C’est dans cette optique de recherche et développement que les Compagnons du Devoir travaillent d’ores et déjà avec l’École Nationale Supérieure d’Architecture et du Paysage de Lille et l’association « Habiter 2030 ».

R.C
Photo de une : ©Compagnons du Devoir
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Une formation pour aider les professionnels à prendre la performance énergétique en main

Une formation pour aider les professionnels à prendre la performance énergétique en main

Le cabinet de conseil et d’ingénierie environnementale, AI Environnement, met en ligne ce mercredi le premier « Massive OpenOnline Course (MOOC), une formation destinée aux professionnels du bâtiment sur les thématiques de la performance énergétique. Intitulé « comprendre le phénomène de confort », ce premier volet consiste à leur donner des clés pour améliorer l'intégration du confort thermique à leurs opérations.
La transition énergétique, une chance pour le BTP ?

La transition énergétique, une chance pour le BTP ?

La ministre de l'Ecologie Ségolène royal, a présenté ce mercredi 1er octobre , son projet de loi sur la transition énergétique. Lors de son discours elle a tenu à énumérer les gains de cette croissance verte sur plusieurs secteurs, notamment celui de la construction et du bâtiment. Explications.
La rénovation énergétique des bâtiments, ça s’apprend !

La rénovation énergétique des bâtiments, ça s’apprend !

Pour aider les professionnels du bâtiment à relever le double défi écologique et économique du Grenelle, l’ADEME, la FFB, la CAPEB, la FNSCOP BTP, EDF et ATEE ont développé une formation à la rénovation énergétique FEE Bat (Formation aux Economies d’Energie des entreprises et artisans du Bâtiment).
Le non-résidentiel à l'honneur du 3e Sommet de la Construction de la FFB

Le non-résidentiel à l'honneur du 3e Sommet de la Construction de la FFB

La Fédération française du bâtiment a dédié son 3e Sommet de la Construction, ce jeudi à Paris, au non-résidentiel comme marché qui conditionne la croissance économique de la France. A ce titre, quatre débats se sont succédés au cours desquels experts et économistes ont avancé des pistes telles que la transition énergétique, la libération du foncier ou l'accélération de la commande publique. Manuel Valls a clôturé l’événement par un discours de soutien aux acteurs du secteur.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter