Les professionnels du bois se réunissent sous la bannière "made in France"

Vie des sociétés | 05.06.14
Partager sur :
Les professionnels du bois se réunissent sous la bannière "made in France" - Batiweb
Cette nouvelle signature « Préférez le bois français », à disposition de toutes les entreprises, vise à promouvoir le bois et les produits à base de bois issus des forêts françaises. Arnaud Montebourg, ministre de l'Economie, du Redressement Productif et du Numérique ainsi que Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt saluent cette initiative qui débutera par une campagne d'information au Carrefour international du Bois à Nantes du 4 au 6 juin.

 

Les professionnels du bois brandissent à leur tour l'étendard du « Made in France ». Afin d'accroître la visibilité du bois français, ils se sont réunis sous un slogan commun « Préférez le bois français », déclinés ensuite par famille d'essence (feuillus et résineux), puis par essence (suivant une gamme de couleurs).

Cette campagne de communication autour de l'origine du bois vise à promouvoir les différentes essences françaises. Transporteurs, utilisateurs de bois français dans le secteur de la construction, de l'aménagement, de l'ameublement, de l'énergie ou encore de l'emballage sont invités à utiliser cet affichage.



« En s'affichant clairement, les produits bois français montreront qu'ils répondent aux attentes des utilisateurs et de leurs besoins par une offre complète, structurée et de qualité », font savoir les professionnels du bois à l'origine du projet : l'APECF, l'association pour l'emploi des chênes et des feuillus, l'APEP, association pour la promotion de l'emploi des pins, la FNB, fédération nationale du bois, la Commission des sciages résineux de la FNB et l'association France Douglas.


« La provenance du bois deviendra alors un véritable critère différenciant pour orienter les choix des acheteurs », revendiquent-ils dans un communiqué. Au delà de la mise en valeur des offres de produits bois français, les instigateurs de cette signature espèrent reconstituer le réseau de professionnels par des rapports de proximité et de qualité.

Un stand au Carrefour international du bois

Afin de faire mieux connaître ce logo auprès des professionnels, un stand « Préférez le bois français » sera animé par les associations. Les professionnels y découvriront des échantillons des diverses essences, résineux et feuillus, leurs spécificités techniques, les process innovants et les nouvelles applications possibles.

De nouveaux outils seront également mis à disposition des usagers et prescripteurs comme deux guides uniques des usages des bois français : Feuillus de France et Résineux de France, présentant les atouts de chaque essence, des réalisations par usage, les nouvelles techniques innovantes de valorisation etc.



L'opération ne se cantonne pas qu'au salon, des relais du bois français au plus proche du terrain ont été lancés en début d'année en partenariat avec le réseau des associations régionales de la forêt et du bois. Un réseau social pour les professionnels est également en cours de création.

Soutien d'Arnaud Montebourg et Stéphane Le Foll

Dans un communiqué commun Arnaud Montebourg, ministre de l'Economie, du Redressement Productif et du Numérique ainsi que Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt « saluent cette action qui s’inscrit dans les suites du plan national d’action pour l’avenir des industries de transformation du bois et plus généralement dans l'effort pour le redressement productif de la France ».


« Elle permettra de promouvoir le bois et les produits à base de bois issus des forêts françaises et ainsi de mieux valoriser la richesse des essences métropolitaines et d’outre-mer, et le travail des entreprises qui les transforment. Elle contribuera ainsi au développement de l'industrie française du bois, qui est une filière d'avenir, au coeur de l'économie verte ».

En France, les acteurs de la filière bois, dont les industriels, représentent 1 250 entreprises, 31 793 personnes pour un chiffre d'affaires de 6 734 millions d'euros.

C.T
© rootstocks - Fotolia.com

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

La construction, branche importante de la filière bois - Batiweb

La construction, branche importante de la filière bois

Les résultats de la première veille économique mutualisée (VEM) de la filière bois, lancée en mars 2016, ont été publiés ce mardi 14 janvier. L’objectif ? Mieux cerner le poids économique du secteur pour favoriser sa compétitivité. Dans le premier rapport rendu, on apprend notamment que la construction représente la moitié de la valeur ajoutée et la moitié des emplois de la filière, et que le secteur peut mieux faire côté export.
Vers un plan de soutien public pour la filière bois ? - Batiweb

Vers un plan de soutien public pour la filière bois ?

Dans un communiqué publié vendredi 5 juin, la filière bois énergie rappelait les atouts du matériau pour la future Réglementation environnementale (RE2020), et exprimait ses propositions pour que le bois joue « un rôle clé dans la décarbonation des bâtiments neufs ». Au-delà de la RE2020, la filière demandait la mise en place d'un plan de soutien au gouvernement à travers cinq mesures fortes. Le lendemain, 140 parlementaires ont réagit en faveur d'un plan de soutien public, s'inspirant de celui engagé par l'Allemagne, ayant annoncé 800 millions d'euros en faveur de la reforestation en 2019.