Fermer

Les ventes de Geberit pénalisées par les hausses de prix en 2022

Les ventes du groupe suisse Geberit, spécialiste des installations sanitaires, ont chuté sur la seconde moitié de 2022. Il explique avoir fait face à une hausse de prix des matières premières et de l’énergie.
Publié le 19 janvier 2023

Partager : 

Les ventes de Geberit pénalisées par les hausses de prix en 2022 - Batiweb

Le fabricant d’équipements sanitaires Geberit annonce une chute de son chiffre d’affaires de 2 % par rapport à l’année précédente, à 3,4 milliards de francs suisses (3,4 milliards d’euros). En monnaies locales, ses ventes ont augmenté de 4,8 %, en-deçà cependant des prévisions, alors que les analystes interrogés tablaient en moyenne sur une croissance organique de 6,7 %.

La direction reste toutefois « convaincue » que les objectifs de moyen terme, qui incluent notamment une hausse des ventes de 4 % à 6 %, pourront encore être atteints, précise le groupe.

 

-13% sur les trois derniers mois 

 

Si les volumes vendus ont atteint un nouveau record au premier semestre, ils ont ensuite « fortement décliné » durant la seconde moitié de l'année, explique le groupe, qui équipe aussi bien des maisons individuelles que des stades, aéroports, hôpitaux, bibliothèques ou musées. Cette chute s’explique notamment par la hausse de ses prix (+9 %), pour compenser l’inflation sur ses matériaux (+19 %) et de la facture d'énergié qui a doublé.

Durant les trois derniers mois de 2022, ses ventes se sont contractées de plus 13 % sur un an, après des hausses de prix de 13 % durant le trimestre, la baisse des volumes étant encore plus marquée.

Le groupe n'a pas fourni de détails chiffrés sur cette baisse mais Emrah Basic, analyste chez Baader Helvea, l'estime à environ 20 %. « Nous nous attendons à un début d'année plutôt difficile compte tenu de la faible activité de la construction résidentielle en Europe », a-t-il commenté , après ce quatrième trimestre qu'il a qualifié de « faible ».

Ce repli est également lié à la fin de la demande en rénovation, qui avait dopé les ventes de Geberit l’année précédente, alors que les particuliers avaient lancé des travaux à la suite des différents confinements. 

En 2021, ses ventes avaient en effet bondi de plus de 15 % et avaient encore grimpé de 5,5 % au premier semestre 2022, porté par « un effet de stockage chez les professionnels du bâtiment en amont de hausse de prix ». 

 

Marie Gérald

Photo de Une : ©Geberit 

Par Marie Gerald

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.