Logement social : plus de demandes, moins de moyens Vie des sociétés | 11.09.18

Partager sur :
Profitant de la présentation de son congrès annuel qui se déroulera en octobre prochain, l’Union sociale de l’habitat (USH) est revenue sur différentes mesures gouvernementales récentes. Entre autres, l’État réclame aux bailleurs sociaux de réaliser une économie de 1,5 milliard d’euros par an d’ici à 2020. Une absurdité pour l’organisme, qui note pourtant que les demandes ne cessent d’augmenter. Les détails.
Le congrès national de l’Union sociale de l’habitat (USH), qui se déroulera du 9 au 11 octobre à Marseille, s’annonce mouvementé ! L’événement pourrait en effet être marqué par les protestations des professionnels du logement social, dont l’activité a été fragilisé par une succession de mesures gouvernementales visiblement néfastes.

D’une part, l’État réclame aux acteurs concernés des économies équivalentes à 1,5 milliard d’euros par an d’ici à 2020, passant notamment par une réduction des loyers pratiqués. Par ailleurs, la loi Elan, de son côté, prévoit le regroupement des petits bailleurs sociaux, bien que cette mesure fasse encore l’objet de vifs débats entre sénateurs et députés.

« Il y a un contexte de prise en étau : aujourd’hui, on ne voit pas comment on va (en) sortir », commentait récemment Marianne Louis, directrice générale de l’organisme, à l’occasion de la présentation du congrès. « Dans le même moment, les besoins augmentent puisque les demandes sont en hausse », poursuit-elle, évoquant une augmentation de près de 5% en 2017.

Une nouvelle aide financière, mais…

Si l’État se défend des économies demandées aux acteurs du parc HLM, il rappelle néanmoins le déblocage de 10 milliards d'euros via la Caisse des dépôts et Action Logement. Cette somme sera ainsi attribuée sous forme de prêts aux bailleurs « qui construisent plus et qui rénovent », comme l’avait annoncé le secrétaire d’État Julien Denormandie en avril dernier.

Pour autant, cela ne « résout pas un problème financier mais le déporte dans le temps : c’est l’anesthésie du problème », considérait, lundi 10, Dominique Hoorens, économiste en chef de l’USH. Celui-ci soulignait notamment le fait que les prêts, en toute logique, doivent être remboursés, ne faisant que retarder l’échéance.

Quoiqu’il en soit, le congrès annuel de l’Union sera l’occasion idéale d’aborder ces différentes problématiques, avec plusieurs débats dont les thèmes ont déjà été révélés : « Une chance pour la France » et « ‘’L’entreprise’’ HLM demain, ses valeurs, ses missions, ses parties prenantes », entre autres. Espérons en revanche que la présence de Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, attendu pour la cérémonie de clôture, ne déclenche pas l'agitation qu'avait provoquée la venue de Julien Denormandie lors de l’édition précédente.

F.C (avec AFP)
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Le BIM, un outil au service des bailleurs sociaux ?

Le BIM, un outil au service des bailleurs sociaux ?

En amont des annonces d’Emmanuel Macron ce 10 décembre, l’Union sociale de l’habitat (USH) est revenue sur l’inquiétante réforme des aides au logement (APL) et celle des HLM, déplorant plusieurs mesures injustes. Pourtant, afin de soutenir les efforts menés par les bailleurs sociaux, la maquette numérique pourrait bien représenter une solution viable. Explications.
Salaires, formation, aides fiscales : le point sur les principales évolutions en 2019

Salaires, formation, aides fiscales : le point sur les principales évolutions en 2019

À nouvelle année, nouvelles réglementations ! 2019 ne fera pas exception, apportant son lot de (nombreux) changements. Du prélèvement à la source à la revalorisation du smic, en passant par la formation, la dématérialisation des documents ou encore les aides au logement et à la rénovation, tour d’horizon des dispositifs mis en place ou maintenus dès ce mois de janvier.
Julien Denormandie aux côtés des acteurs du logement social au Congrès de l'USH

Julien Denormandie aux côtés des acteurs du logement social au Congrès de l'USH

Chacun se souvient de l'accueil sous les huées du secrétaire d'État Julien Denormandie au Congrès annuel de l'Union sociale pour l'habitat (USH) l'année dernière. Le bras droit de Jacques Mézard ne s'est cependant pas découragé et s'est rendu ce 11 octobre à la 79e édition de l'événement pour un discours de clôture qui se voulait rassurant. Entre prise de conscience et annonces d'évolutions, retour sur cette prise de parole moins laborieuse qu'en 2017.
Un ultime vote au Sénat signe l’adoption définitive de la loi Elan

Un ultime vote au Sénat signe l’adoption définitive de la loi Elan

C’en est fini des débats autour de la loi Elan ! Cette dernière a en effet été définitivement adoptée par les sénateurs ce mardi 16 octobre, à 201 voix pour et 127 contre. Une belle victoire pour le nouveau ministre de la Ville et du Logement Julien Denormandie, qui défendait corps et âme depuis plus d’un an cette « réforme en profondeur de la politique du logement en France ».

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter