Manitou promeut les objectifs de développement durable de l’ONU Vie des sociétés | 22.02.18

Partager sur :
Manitou promeut les objectifs de développement durable de l’ONU Batiweb
Le groupe Manitou a annoncé le lancement de « Elevation Frontiers », une initiative visant à promouvoir les Objectifs de Développement Durable (ODD) des Nations Unies (ONU). Dans le cadre de ce projet mené via ses filiales nord-américaines, Manitou travaillera avec des universités à l’élaboration de solutions innovantes. S’il est aujourd’hui lancé en Amérique du Nord, le projet pourrait être étendu à l’échelle mondiale dans les années à venir.
En 2015, les représentants des 193 Etats membres des Nations Unies se sont rassemblés à New York pour adopter les nouveaux Objectifs de développement durable (ODD). 17 objectifs visant à lutter contre les inégalités, l’exclusion et les injustices, à mettre fin à l’extrême pauvreté et à faire face au défi climatique ont été définis. Ils constituent un agenda universel à atteindre pour construire un monde meilleur.

Nombreuses sont les entreprises à travers le monde à avoir adhéré à ces objectifs. C’est le cas du groupe Manitou qui a annoncé ce jour le lancement de « Elevation Frontiers ». Le projet, déployé en Amérique du Nord, vise à promouvoir les ODD de l’ONU.

Rappelons que Manitou est signataire du Global Compact, une initiative voulu par l’ancien Secrétaire général des Nations Unies Kofi Annan. En l’an 2000, il avait appelé entreprises, organisations, agences des Nations Unies, monde du travail et société civile à se rassembler autour de 10 principes universellement reconnus. Le Global Impact regroupe aujourd’hui plus de 12 000 participants dans 170 pays !

Développer des solutions innovantes

Dans le cadre de ce projet, Manitou va travailler avec des universités à l’élaboration de solutions innovantes qui puissent contribuer à l’atteinte des objectifs de développement durable. En étroite collaboration avec ses partenaires de l’ONU, le groupe s’efforcera de donner la priorité aux ODD dans ses projets de recherche.

« Nous sommes fiers que nos filiales nord-américaines aient la possibilité de soutenir les Nations Unies. En alignant nos objectifs stratégiques avec les ODD de l’ONU, nous pourrons ainsi contribuer à assurer un avenir durable tout en minimisant notre impact environnemental. Notre objectif, faire de Manitou un leader mondial engagé localement auprès des communautés », affirme Michel Denis, directeur général du groupe Manitou.

« Au sein de la Fondation et du Business Council des Nations Unies, nous sommes convaincus que les entreprises ont le pouvoir de faire progresser les objectifs de durabilité dans le monde. Le succès se fera grâce à une collaboration entre la société civile, le secteur privé et le monde universitaire », souligne Ilze Melngailis, Directeur général des Partenariats mondiaux et du Business Council des Nations Unies.

Rick Alton, Président de la division CEP (Compact Equipment Products) et de la filiale Manitou Equipment America aux États-Unis, ajoute : « Ce projet offre des possibilités infinies de solutions créatives et innovantes afin de relever nos défis et atteindre nos objectifs RSE (…) ». En tant que membre du Business Council des Nations Unies et partenaire de l’initiative Principles for Responsible Management Education (PRME), Manitou Equipment America souhaite promouvoir le changement.

« Cette initiative permettra de stimuler les perspectives de carrière de nos collaborateurs, d’améliorer notre empreinte locale et nos process tout en nous préparant à la croissance à venir. Cette approche inédite en terme de partenariat pourrait rapidement devenir la norme. L’idée est d’élargir le projet pour inclure d’autres entreprises engagées du secteur privé. »

Selon Jonas Hartle, Directeur de l’initiative PRME soutenue par l’ONU : « Grâce à cette collaboration avec Manitou, le PRME et ses 700 écoles de commerce signataires, bénéficient d’un partenaire actif. Nous pourrons ensemble transmettre la responsabilité sociétale et environnementale de la salle de classe aux dirigeants, et permettre aux étudiants des écoles de commerce de s’engager dans les défis que rencontrent réellement les entreprises en matière de développement durable. »

Il ajoute : « En investissant dans la formation de nos futurs dirigeants, les entreprises seront dans le futur davantage sensibilisées aux enjeux de développement durable. Elles seront également plus à même d’élaborer et de déployer des solutions favorisant les intérêts des personnes les plus impactées ».

Lancée aujourd'hui en Amérique du Nord, l'initiative pourrait être déployée à l'international dans les années à venir. 

R.C
Photo de une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Angers accueille Cities to Be, le 8e congrès international du Bâtiment Durable Batiweb

Angers accueille Cities to Be, le 8e congrès international du Bâtiment Durable

Les 12 et 13 septembre prochains, l’Alliance HQE-GBC et Novabuild organisent à Angers, Cities to Be, le 8e Congrès International du Bâtiment Durable. Ce rendez-vous, qui devrait réunir près de 1 000 professionnels venus du monde entier, permettra notamment de découvrir des retours terrains en France et à l’international et de partager des bonnes pratiques et des solutions pour une ville plus durable.
Un béton « plus vert » grâce au graphène Batiweb

Un béton « plus vert » grâce au graphène

Des experts de l’Université d’Exeter au Royaume-Uni ont développé un béton « plus vert » en utilisant du graphène. Baptisé GraphCrete, le nouveau matériau composite est deux fois plus fort et quatre fois plus résistant à l’eau que les bétons existants. Autre avantage : sa production aurait moins d’impact sur l’environnement. L’innovation pourrait ainsi venir révolutionner le secteur de la construction et contribuer au développement de villes plus durables. Précisions.
Montreuil, ville pionnière de la construction durable Batiweb

Montreuil, ville pionnière de la construction durable

Déjà très engagée dans le développement durable, Montreuil est désormais la première ville de France à rendre obligatoire la certification NF Habitat Haute Qualité Environnementale (HQE) pour toute construction neuve de plus de 600 m² ! La municipalité a en effet annoncé ce lundi 4 février avoir signé une convention de partenariat avec Cerqual dans ce sens, et ajouté cette clause dans son nouveau Plan Local d’Urbanisme (PLU).
Le siège de Bouygues Construction, laboratoire et vitrine des savoir-faire Batiweb

Le siège de Bouygues Construction, laboratoire et vitrine des savoir-faire

Après quatre ans de rénovation, le nouveau « Challenger » a été livré fin septembre. Désormais à énergie positive, le bâtiment construit en 1988 à Guyancourt dans les Yvelines, par l'architecte Kevin Roche, a vocation à devenir la «vitrine des savoir-faire» du groupe en matière de rénovation durable. Ses responsables l'ont présenté en ces termes, mardi, alors que se tenait justement sur place le premier Campus Innovation.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter