Marché de la maison individuelle : les inquiétudes des professionnels se confirment ! Vie des sociétés | 21.09.18

Partager sur :
Marché de la maison individuelle : les inquiétudes des professionnels se confirment !
Les Constructeurs et aménageurs de la Fédération française du bâtiment (LCA-FFB) ont présenté ce 21 septembre les chiffres relatifs au marché résidentiel, et plus spécifiquement à la maison individuelle. Un secteur largement mis à mal depuis début 2018 : en glissement annuel sur douze mois, les ventes de maisons neuves ont chuté de 9,8%. Dans le même temps, le Crédit Foncier s'attend lui aussi à une baisse de la production de crédits immobiliers, à hauteur de -9%. Tous les chiffres.
Les Constructeurs et aménageurs de la Fédération française du bâtiment (LCA-FFB) serrent les dents depuis le début de l'année ! Après un exercice 2017 exceptionnel, les chiffres de la construction n'ont cessé de baisser, tout particulièrement sur le marché des logements.

Celui de la maison neuve ne fait, hélas, pas exception, affichant une baisse de 9,8% sur douze mois à fin juillet 2018. Les chiffres sont ainsi en chute libre depuis novembre dernier, certains mois ayant été particulièrement frappés par la dégradation du marché : -20,9% en janvier (en évolution mensuelle), -18,7% en mars, -14,9% en juin, etc.

La quasi-totalité des indicateurs en berne

Finalement, 474 800 permis de construire pour des logements neufs ont été accordés sur un an à fin juillet 2018, soit une variation de -4,5% par rapport aux douze mois précédents. À l'inverse, le nombre de biens commencés est en légère progression : +3,4%, à 421 400 unités concernées.

Les prévisions de LCA-FFB n'en demeurent pas moins pessimistes. Après 430 000 logements produits en 2017, ''seulement'' 411 000 biens pourraient sortir de terre cette année (-4,3%). Les ventes de maisons individuelles, quant à elles, devraient enregistrer une baisse annuelle de 12 à 15% en 2018.

Du côté de l'ancien, le marché reste dynamique (comme en témoigne la hausse des prix observée par les professionnels), mais les niveaux sont bien en-dessous de ce qu'ils avaient été l'année dernière. De quoi laisser présager un nombre de ventes plus faible qu'en 2017, estimé à 900 000 unités (-6%).

De mal en pire

La mauvaise santé du secteur de la construction n'est cependant pas le fruit du hasard, d'après LCA-FFB. Non seulement le foncier se fait de plus en plus rare, mais les professionnels ont de surcroît subi de plein fouet les conséquences de la réduction du PTZ neuf et la suppression de nombreuses aides au logement.

« Tôt ou tard, les pouvoirs publics devront réagir. À l'instar de l'effondrement du marché de 2011 à 2014, provoqué par la reconfiguration défavorable du prêt à taux zéro, qui avait obligé le gouvernement suivant à proposer des nouvelles aides », alerte LCA-FFB.

« Face à la sévère dégradation des ventes en 2018 et aux facteurs structurels qui pèsent sur le marché de la maison individuelle, LCA-FFB plaide pour le rétablissement de l'APL Accession et pour la pérennisation du PTZ en zones B2 et C au-delà de fin 2019 », conclut l'organisme.

Quel bilan pour le marché du crédit immobilier ?

Présent lors de la présentation des chiffres de la construction par LCA-FFB ce 21 septembre, le Crédit Foncier a également offert un panorama du marché du crédit à l'habitat, en partie dépendant du BTP. Bien que toujours avantageux, avec des taux d'intérêt moyen très bas (1,43% en août 2018) et des durées en hausse (18 ans et 6 mois en moyenne), les crédits immobiliers peinent à séduire les Français. Dans ce contexte peu rassurant, le Crédit Foncier anticipe aujourd'hui une baisse de 9% de la production de crédits, pour un total de 160 milliards d'euros.
 

F.C
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

2018, une année difficile pour la construction de logements

2018, une année difficile pour la construction de logements

Sans surprise, 2018 n’aura pas été une année mémorable pour le marché de la construction. D’après le ministère de la Cohésion des territoires, seulement 460 500 logements ont été autorisés au cours des douze derniers mois, en recul de -7,1% par rapport à 2017. Dans le même temps, avec 398 100 biens concernés, les mises en chantier ont elles aussi baissé, de l’ordre de -7,0%. Tous les chiffres.
Recentrage des aides : le marché de la maison individuelle accuse le coup

Recentrage des aides : le marché de la maison individuelle accuse le coup

Le recentrage des aides publiques en faveur du logement aura fortement impacté le marché de la maison individuelle. Lors d’une conférence de presse organisée ce jeudi 14 février, Patrick Vandromme, président de LCA-FFB, a indiqué que 2018 avait enregistré l’un des plus mauvais scores de ces 15 dernières années. Les ventes ont notamment reculé de – 11,3% dans le secteur diffus, descendant sous la barre des 120 000 unités. Précisions.
Conjoncture bâtiment : « grosse inquiétude » de la FFB concernant le logement neuf

Conjoncture bâtiment : « grosse inquiétude » de la FFB concernant le logement neuf

C’est sans grand étonnement que la Fédération française du bâtiment (FFB) présentait ce 19 mars le point conjoncture relatif au secteur de la construction. De fait, les prévisions de l’organisme semblent s’être réalisées : bien que le niveau d’activité des professionnels se maintienne à un niveau élevé, les indicateurs du marché du logement neuf sont plutôt inquiétants quant aux mois à venir. Le bilan.
Début d’année monotone pour le marché des matériaux de la construction

Début d’année monotone pour le marché des matériaux de la construction

Les mois passent et se ressemblent, à en croire l’Unicem (Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction). En effet, si 2016 n’avait pas totalement répondu aux attentes de l’organisme, la nouvelle année n’inverse malheureusement pas la tendance : livraison de granulats en baisse, chute de la production de béton prêt à l’emploi… En revanche, la hausse amorcée en 2016 par le marché des matériaux se poursuit en début d’année. Tous les chiffres.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter