Marché des stores et des volets : les Français consultés Vie des sociétés | 22.06.18

Partager sur :
400 professionnels du marché des volets ont répondu à la dernière étude menée par TBC Innovations, qui a justement communiqué les résultats de cette dernière le 12 juin. L'occasion d'apprendre que le secteur, à l'instar de l'ensemble du BTP, a connu une nette croissance en 2017, avec près de 6 millions de volets vendus. Les roulants, tout particulièrement, ont séduit 73% des consommateurs, contre 22% pour les battants et coulissants. Tous les chiffres.
Quel dynamisme pour le marché des volets ! Dans sa dernière enquête publiée sur le sujet, la société de conseil TBC Innovations estime que près de 6 millions de produits ont été vendus en 2017, renouant ainsi avec les niveaux d'avant-crise.

Il faut dire que le secteur a su tirer profit du regain d'activité dans la construction neuve et la promotion immobilière, qui ont boosté les mises en chantiers de maisons individuelles (+13,4%) et de logements collectifs (+17,3%).

En revanche, la croissance se fait moins ressentir du côté de la rénovation de volets, dont l'activité a progressé de 1% seulement. D'après les acteurs du secteur, le début d'année a été « assez tendu », tandis que le dernier trimestre fut « bien plus dynamique », notamment suite à l'annonce de l'arrêt du CITE en octobre 2017.

Le volet roulant, toujours plébiscité par les ménages

Sans grande surprise, les volets roulants sont toujours préférés à leurs cousins battants ou coulissants, représentant 73% du marché (près de 4,3 millions de poses en France en 2017) contre 22% pour les deux derniers.

En revanche, TBC Innovations constate que de plus en plus de ménages se tournent vers des produits motorisés et connectés. « Le taux de motorisation s'établit à près de 59% tous types de volets confondus », révèle la société. « Plus de 30% des répondants (…) déclarent avoir installé en 2017 des systèmes smart home de pilotage de logements connectés. »

Un filon que les professionnels du secteur semblent bien décidés à exploiter en proposant toujours plus de fonctionnalités. L'occultation, la protection solaire et la ventilation naturelle, entre autres, sont autant d'opportunités de se distinguer des concurrents. Le mieux, pour les découvrir, étant de se rendre au salon Equipbaie, qui se déroulera du 20 au 23 novembre à Paris !

F.C
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Les fenêtres PVC, entre simplicité et fonctionnalité

Les fenêtres PVC, entre simplicité et fonctionnalité

Quelques semaines après Equip’Baie, l’UFME (Union des fabricants de menuiseries) a présenté ce 4 décembre à la presse les résultats d’une étude menée par Harris Interactive concernant la perception des fenêtres par les ménages français. Plus de 1 000 personnes ont ainsi participé à cette enquête, qui propose tout particulièrement un focus sur les équipements en PVC. Le verdict.
Vente en l’état futur d’achèvement : l’UFC-Que choisir s’en prend aux promoteurs immobiliers

Vente en l’état futur d’achèvement : l’UFC-Que choisir s’en prend aux promoteurs immobiliers

Encore une fois, le dernier rapport de l’UFC-Que choisir relatif aux achats de logements sur plan (VEFA) risque de faire beaucoup de bruit ! L’organisme a en effet mené une vaste étude mettant en lumière les « mauvaises pratiques des promoteurs immobiliers ». Nombreux sont les litiges recensés par l’enquête, parmi lesquels des retards de livraison pouvant engendrer d’importants préjudices financiers pour les acquéreurs.
TBC Innovations décrypte le marché de l’isolation thermique

TBC Innovations décrypte le marché de l’isolation thermique

La reprise du BTP touche-t-elle également le marché de l’isolation thermique des bâtiments ? Quelles sont les perspectives d’avenir pour ce segment ? Quid des attentes des professionnels ? Autant de questions auxquelles TBC Innovations, société de conseil spécialisée dans le bâtiment, a tenté de répondre en publiant les résultats d’une étude portant sur le marché de l’isolation thermique des murs, toitures et planchers. Décryptage.
Le stress, véritable point noir du BTP (enquête)

Le stress, véritable point noir du BTP (enquête)

Carton rouge pour les dirigeants des entreprises du secteur de la construction ! D’après une étude récemment publiée par ADP, spécialiste de la gestion RH, 94% des salariés du BTP européens seraient stressés entre une fois par jour et une fois par mois. Pire encore, un patron sur deux serait moyennement, voire pas du tout, concerné par le bien-être mental de ses employés. Décryptage.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter