Fermer

Matériaux de construction : une industrie qui recrute

En partenariat avec l’Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction (Unicem) et les OPCO (Opérateur de compétence), le GIE réseau des CERC filière construction, publie un tableau de bord sur l’emploi, la formation et l’activité de l’industrie des matériaux en France. Ce recueil d’indicateurs, décliné dans chacune des régions administratives, permet d’apporter un éclairage sur le marché du travail du secteur des matériaux de construction avant l’arrivée de la pandémie liée au Covid-19.
Publié le 04 décembre 2020

Partager : 

Matériaux de construction : une industrie qui recrute - Batiweb

D'après l'enquête de l’Unicem publiée en 2018, l’industrie des matériaux de construction représentait environ 2 888 entreprises générant un chiffre d’affaires de 9 210 millions d’euros. Essentiellement destinée au bâtiment (46 %) et TP (44 %), elle concentre près de 73 500 emplois et couvre un large spectre d’activités, allant de l’exploitation de carrières pour l’extraction de matière première à la fabrication de produits tels que le béton prêt à l’emploi (BPE), les mortiers et ciments ou les produits préfabriqués en béton.  

96 % des salariés de l’industrie des matériaux sont employés en CDI, soit 8 points de plus que pour l’ensemble des industries. Représentant 17% des salariés, cette industrie attire de plus en plus les femmes malgré que le secteur reste encore très masculin. L'étude révèle que 44 % des salariés du secteur travaillent dans des métiers liés à la production et les emplois de chauffeurs/conducteurs d’engins et de maintenance représentent respectivement 9 % et 5 % des emplois totaux. 

 

Une industrie qui forme et qui recrute 

L’industrie des matériaux de construction offre de nombreuses opportunités professionnelles et propose des emplois stables, riches en métiers variés et présents dans tous les territoires. Parmi ces métiers : conducteur d’engins, chef de carrière, tailleur de pierre, marbrier du bâtiment, technicien de laboratoire, fonctions administratives, comptabilité, gestion des ressources humaines…  

Depuis que les défis environnementaux sont couplés aux enjeux de la construction de demain, le secteur de l’industrie des matériaux de construction devient l’un des secteurs les plus dynamiques en termes d’évolution de carrière et d’innovation. Pourtant, les entreprises peinent à recruter du personnel qualifié et nécessaire au bon développement de leur activité, malgré les enjeux d’avenir que le secteur représente. Selon l’étude réalisée par l’Unicem, les entreprises de la filière « carrières et matériaux » auront besoin de recruter 1 400 collaborateurs chaque année pendant au moins 20 ans. 

Afin d’accompagner les entreprises de l’industrie des matériaux à monter en compétence, 2012 entreprises ont voulu déployer des actions de formation. Ces derniers se répartissent entre les ouvriers (41 %), les techniciens et agents de maîtrise (27 %), les ingénieurs et cadres (18 %) et les employés (14 %). Sur l’année 2018-2019, 2 429 jeunes ont suivi une formation initiale en alternance, essentiellement pour les métiers de conducteurs et de mécaniciens d’engins. « Un chiffre qui, même s’il reste encore inférieur à celui d’il y a 5 ans, 2 545 pour l’année 2013-2014, se révèle assez stable sur les 4 dernières années », déclare l’Unicem. Ces formations continues pour la conduite d’engins et la sécurité sont d’ailleurs les plus suivies représentant respectivement 14 % et 13 % des stagiaires.

A travers ses conclusions, l’Unicem s’est fixé un objectif : promouvoir notamment la formation et l’apprentissage via les CFA, mais également multiplier des rencontres d’informations sur les différents métiers de cette industrie.    

 

Marie Gérald

Photo de Une : AdobeStock

Par Redacteur

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.