Fermer

Métalexpo 2021 : Les métalliers misent sur le recrutement de jeunes talents

Les métiers de la métallerie sont riches en diversité et en pleine évolution avec la digitalisation des pratiques, mais les entreprises du secteur ont de plus en plus de difficultés à recruter des candidats qualifiés. Dans ce contexte, la filière mise désormais sur la communication autour de ses métiers et le recrutement de jeunes talents. Le salon Métalexpo, qui se tiendra du 21 au 21 septembre prochains, sera l'occasion rêvée pour faire découvrir ces métiers et susciter des vocations grâce à l'organisation de démonstrations et d'ateliers. Explications.
Publié le 09 mars 2021

Partager : 

Métalexpo 2021 : Les métalliers misent sur le recrutement de jeunes talents - Batiweb

Alors que la métallerie compte aujourd'hui 18 666 entreprises et environ 65 000 salariés en France, le secteur fait face à de nombreuses évolutions digitales (BIM, conception 3D, commandes numériques etc.) et a, parallèlement, de plus en plus de mal à recruter des profils qualifiés. En effet, selon une étude réalisée par la FFB-Métallerie et Xerfi en janvier 2021, près de 60 % des entreprises déclarent aujourd'hui rencontrer des difficultés à recruter, contre 41 % en 2016, soit une augmentation importante en 5 ans.

 

Dans ce contexte, la filière mise sur la communication autour de ses métiers, et le recrutement de jeunes talents.

 

Communiquer sur les métiers à l'occasion du salon

 

Le salon EquipBaie-Métalexpo, qui doit se tenir du 21 au 24 septembre prochains à Paris Porte de Versailles, sera une occasion idéale pour mettre en avant la promotion de ces métiers et la formation auprès des jeunes, notamment grâce à des rencontres, des démonstrations et des conférences. Pour l'édition 2021, l'espace Atelier Métalexpo sera notamment agrandi, avec la mise en place de 6 ateliers autour de la conception, des matériaux, de la fabrication, du verre, des traitements de surface, et de la mise en œuvre.

 

Pour la première fois, le salon accueillera également un stand dédié aux Worldskills, avec la présence de Francis Perrot-Minot, médaille d'excellence des Worldskills de Kazan 2019, et de l'équipe du centre d'excellence en métallerie.

 

Il faut dire que l'Union des Métalliers a signé une convention de mécénat avec Worldskills France le 3 février dernier, pour soutenir les candidats engagés dans la compétition. Cette convention s'accompagne avec la création d'un « Club de la Métallerie », regroupant des entreprises, fournisseurs et partenaires, et d'une plateforme de collecte de fonds, pour financer la préparation des candidats et leur fournir les meilleures conditions d'entraînement.

 

Enfin, le concours « Métal Jeunes », reporté en raison de la crise sanitaire, reprendra la thématique « Monuments détournés ». A cette occasion, les jeunes formés aux métiers du métal dans le bâtiment (métalliers, métalu-verriers, métalliers ROCSM....) concevront des œuvres, qui seront évaluées par un jury d'experts qui s'intéressera aux qualités techniques, à l'esthétisme et aux finitions. Lors du salon Métalexpo, les visiteurs seront également invités à choisir leur œuvre préférée. Les projets récompensés seront ensuite dévoilés le jeudi 23 septembre, puis exposés sur le stand de l'Union des Métalliers.

 

Claire Lemonnier

Photo de une : Adobe Stock

 

Par Redacteur

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.