Mondial 2022 : les ouvriers payés 57 centimes de l'heure

Vie des sociétés | 30.07.14
Partager sur :
Mondial 2022 : les ouvriers payés 57 centimes de l'heure - Batiweb
Les ouvriers travaillant à la construction du stade d'Al-Wakrah au Qatar, l'une des enceintes destinées à accueillir des matches du Mondial 2022, sont payés 57 centimes d'euro de l'heure et travaillent jusqu'à 30 jours par mois, selon les révélations du quotidien The Guardian.

Et une polémique de plus sur les conditions de travail des ouvriers employés pour les préparatifs de la coupe du monde de football en 2022. Après avoir révélé en septembre dernier le taux de mortalité sur les chantiers au Qatar, le journal britannique The Guardian s''attaque désormais à leur rémunération.

D'après leur enquête, les ouvriers ne seraient payés que 57 centimes d'euro de l'heure et travailleraient jusqu'à trente jours par mois. Autre révélation préoccupante, basée sur les témoignages des ouvriers, les passeports des employés auraient été confisqués par les managers.

Ces annonces s'affichent en totale contradiction avec la charte émise par les organisateurs du Mondial 2022. En février, le Qatar avait pourtant annoncé une série de mesures pour protéger les milliers de travailleurs étrangers employés sur les chantiers de la Coupe du monde.

Des problèmes de calcul

Le Comité suprême pour les projets et l'héritage au Qatar, en charge de l'organisation du Mondial 2022, s'était alors engagé sur le versement en temps et en heure des salaires, sur des comptes bancaires. Le document prévoyait également des normes en matières d'hébergement pour garantir propreté et hygiène.

« Il y a des difficultés pour calculer les heures supplémentaires et nous travaillons avec l'entreprise pour rectifier toute infraction », a déclaré au quotidien un porte-parole du comité d'organisation.

« Le Qatar est un Etat esclavagiste », avait affirmé la Secrétaire générale de la Confédération syndicale internationale, Sharan Burrow, en marge du Congrès de l'Organisation Internationale du Travail (OIT), en juin à Genève.

Depuis l'attribution en 2010 de l'organisation du Mondial-2022, le Qatar fait l'objet de vives critiques de la part des organisations des droits de l'Homme et syndicales qui dénoncent le sort réservé aux travailleurs étrangers.

C.T
© ronniechua - Fotolia.com

Redacteur
La sélection de la semaine
SEMIN 99. : CE 78 enduit joint 4H - Batiweb

SEMIN 99. : les premiers enduits engagés et certifiés Origine France Garantie.  + de 99 % de matières...


SOUPLETHANE 5 COR FRB – M1 Non inflammable - TENUE AU FEU B-S2-d0 - Batiweb

SOUPLETHANE 5 COR FRB – M1 est une résine NON INFLAMMABLE polyurée-uréthane bi-composant sans...


Plaque coupe-feu 1h et 2h GEOTEC®S (EI 60 et EI 120) - Batiweb

Les plaques GEOTEC®S, principalement composées de plâtre et de fibre de verre, sont destinées à...

Dossiers partenaires
Simplifiez-vous la RE2020 : Découvrez comment la brique isolante est un atout pour la sobriété énergétique des bâtiments - Batiweb

Le bâtiment représente 45%¹ de l'énergie consommée en France (électricité comprise) et 19% des émissions de gaz à effet …


Effondrements d'immeubles, 24h du bâtiment, conjoncture... retrouvez toutes les actualités du mois de novembre - Batiweb

Avec son nouveau rendez-vous mensuel, Batiweb Magazine revient sur les effondrements d’immeubles, les principales annonc…


Dedans-Dehors : les fenêtres et les baies BREMAUD au rythme des saisons - Batiweb

La richesse des solutions sur-mesure BREMAUD offre à chaque projet l’assurance d’un confort et d’un bien-être absolus,…

information bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb