Nouvelle vie pour l’Hôtel des Postes de Strasbourg

Vie des sociétés | 30.01.19
Partager sur :
Nouvelle vie pour l’Hôtel des Postes de Strasbourg - Batiweb
Bâtiment historique s’il en est, l’Hôtel des Postes de Strasbourg se situe dans le quartier de la Neustadt, classé au patrimoine mondial de l’Unesco. L’édifice, inauguré il y a plus d’un siècle, fera l’objet d’un important chantier mené par Poste Immo et Bouygues Immobilier à compter du printemps 2019. Dans ce sens, l’ensemble sera transformé en un programme mixte mêlant, entre autres, logements, bureaux et brasserie-restaurant.
Situé au cœur de la Neustadt, quartier strasbourgeois classé au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2017, l’Hôtel des Postes a été inauguré il y a quelque 119 années. De fait, il était grand temps pour l’édifice néo-gothique d’être totalement remis à neuf.

Une tâche ardue confiée à Bouygues Immobilier et Weber Keiling Architectes, sous l’égide du Groupe La Poste. C’est ainsi que débutera dès le printemps prochain une importante réaffectation du bâtiment, qui laissera place à un programme mixte d’envergure d’ici à 2021.

Préserver le patrimoine avant tout

Bien que le bâtiment soit extrêmement bien conservé, du fait notamment d’une importante restauration post-Seconde Guerre mondiale, le chantier portera une attention particulière à l’entretien et la consolidation des structures existantes. Un véritable défi pour Bouygues Immobilier, qui interviendra sur un site de plus de 11 000 m2 !

 
Situé dans le quartier historique de Strasbourg, l'Hôtel des Postes s'étend sur plus de 11 000 m2 (perspective).

« Le projet prévoit la restauration et le nettoyage des façades extérieures dans le respect total des façades et toitures d’origine (1896), notamment par le remplacement de certains châssis vitrés et la suppression des châssis de toiture récents », indique la société de promotion immobilière.

Emblématique de l’Hôtel des Postes, la Tour des Télécoms, qui avait été surélevée en 1952, recevra quant à elle un couronnement ressemblant davantage à son allure originelle. En revanche, d’autres éléments seront conservés à l’identique, suivant les recommandations de l’Architecte des Bâtiments de France, à l’instar des voies de distributions et des façades sur rue.

Des espaces inédits en accord avec l’architecture des lieux

Suite à sa réhabilitation, l’Hôtel des Postes ne sera plus seulement consacré à sa fonction initiale. Certes, le bureau de Poste sera entièrement réhabilité (sa verrière sera d’ailleurs entièrement remise en état), mais le programme inclura également d’autres composantes inédites.

Le projet fera ainsi la part belle au logement, incluant des biens en accession libre, une résidence séniors (Les Jardins d’Arcadie) avec services de conciergerie et d’assistance, et des appartements locatifs aidés et en démembrement. Côté non-résidentiel, une brasserie-restaurant sera installée au rez-de-chaussée, de même qu’un plateau tertiaire indépendant.

Le nouveau cluster, tout en transparence, sera placé dans la cour centrale.

Parmi les nouvelles structures, Bouygues Immobilier prévoit la création d’un parking souterrain, aménagé au niveau de la cour centrale. Un cluster, qui accueillera des bureaux dernier cri, sera également installé dans la cour intérieure. Ce bâtiment tout en transparence « offrira deux niveaux de plateaux tertiaires », comme l’indique l’entreprise française. Rendez-vous dans deux ans pour découvrir ces nouveaux équipements !

F.C
Photos : ©Bouygues Immobilier
Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Construction métallique : SMB et CCS International investissent la Samaritaine - Batiweb

Construction métallique : SMB et CCS International investissent la Samaritaine

Situé dans le Ier arrondissement de Paris, le grand magasin de la Samaritaine s’apprête à s’offrir une nouvelle vie, plus de dix ans après sa fermeture. Le bâtiment va en effet se retrouver au cœur d’un vaste chantier de réhabilitation, qui permettra, entre autres, d’effectuer des travaux de renforcement des ossatures métalliques. Une tâche délicate qui a été confiée aux sociétés spécialisées SMB Construction métalliques et CCS International.
Rénovation : le Conseil d’Etat annule définitivement le décret « tertiaire »  - Batiweb

Rénovation : le Conseil d’Etat annule définitivement le décret « tertiaire »

Le Conseil d’Etat a annulé lundi le décret du 9 mai 2017 relatif aux obligations d’amélioration de la performance énergétique dans les bâtiments tertiaires. Le texte, qui remonte à la fin du quinquennat Hollande, imposait des travaux avant le 1er janvier 2020 aux propriétaires de bâtiments à usage de bureaux, d’hôtels ou encore de commerces. Le ministère de la transition écologique et solidaire a justifié la décision expliquant que le projet de loi Elan couvrirait l’ensemble des objectifs du décret.