PME/TPE : performance énergétique et BIM au cœur des préoccupations Vie des sociétés | 21.06.16

Partager sur :
PME/TPE : performance énergétique et BIM au cœur des préoccupations Batiweb
Les dirigeants d'entreprises accordent de l'importance aux innovations, notamment lorsqu'elles sont orientées vers la performance énergétique et les matériaux à faible impact environnemental, selon un sondage IFOP-CSTB présenté ce mardi, dans le cadre de la journée des TPE-PME et professionnels de la construction. Détails des résultats.
Mesurer l’évolution des pratiques des industriels du bâtiment (TPE-PME) en termes d’innovation, évaluer leur perception de l’évolution de la réglementation à partir du 1er juillet 2017 et appréhender leurs attentes relatives aux usages de la maquette numérique et du BIM, tel était l'objectif du sondage* mené par l'IFOP pour le CSTB.

« Cette nouvelle édition confirme l’importance accordée par les dirigeants d’entreprises à l’innovation, avec une prédominance pour les innovations orientées vers la performance énergétique et les matériaux à faible impact environnemental », souligne le CSTB.

Ainsi, 88 % des dirigeants ayant innové lors des deux dernières années confirment leur volonté d’innover dans les trois ans à venir. Plus d'un fabricant sur deux du bâtiment s'accordent sur le fait que l’innovation occupe pour eux une place importante au sein de leur entreprise.

«  La reprise de la construction neuve au premier trimestre 2016, qui transparaît clairement des statistiques des permis de construire et des mises en chantier, avait été anticipée par les entreprises de matériaux de construction qui ont innové au cours des deux dernières années (31 %) », explique le CSTB.

En effet, elles sont 66 % (+ 15 points par rapport à 2015) à avoir mis en œuvre une innovation dans la construction, alors qu’elles sont 48 % dans la rénovation (- 16 points).

Les domaines concernés vont de la performance énergétique (+4 points) au développement de matériaux à faible impact environnemental (+ 7 points).

« Les défis de la transition énergétique et de l’amélioration du confort et de la qualité de vie ont apporté un formidable élan à l’innovation. L’appétence du marché pour des solutions nouvelles ne faiblira pas dans les années à venir, voire se renforcera en raison des évolutions sociologiques, d’occupants plus exigeants, de la nécessité d’améliorer l’empreinte environnementale et de la recherche d’optimisation des coûts, délais et qualité de construction », assure Hervé de Maistre, président de l’Association des industries de produits de construction (AIMCC).

Les critères environnementaux priment

Parmi les facteurs cités par les dirigeants pour garantir la performance environnementale des produits : la valorisation des matériaux (39 %), l’intégration de matières secondaires issues du recyclage (35 %), et la fin de vie lors de la déconstruction ou de l’élimination du produit (30 %).

Ces critères environnementaux priment sur l’approvisionnement et la production (24 %), la mise en œuvre et l’intégration du produit (23 %), le transport ou le stockage sur le site de construction (22 %), l’utilisation et la maintenance (19 %) ou l’extraction des matières premières (16 %).

Cependant, en matière de démarches et de procédures d'évaluation environnementale, il reste du chemin à faire : seulement 42 % connaissent les démarches concrètes pour procéder à l’évaluation des produits et 21 % ont entendu parler de la réglementation sur la déclaration environnementale.

Des besoins de formation sur le BIM

Concernant le BIM ou maquette numérique, les dirigeants sont conscients des bénéfices de l’outil pour faciliter des échanges entre les acteurs de la construction pour la gestion du projet (26 %), pour améliorer la qualité du bâtiment (25 %) et pour optimiser les coûts et délais de construction (21 %).

Ils perçoivent également le potentiel de l’outil pour faciliter l’insertion du bâtiment dans son environnement (20 %), mettre en avant les performances de leur produit (19 %) et favoriser l’exploitation du bâtiment (12 %).

Néanmoins, leurs connaissances restent incomplètes sur le sujet : 35 % des chefs d'entreprises interrogés désire une formation au BIM et aux outils du marché. D'autres recherchent des aides au financement (34 %) tandis que trois dirigeants sur dix souhaitent être accompagnés en termes de méthodologie et d’organisation du travail (31 %), de conseils techniques pour numériser les données (28 %) et d’appui technologique pour le développement d’un catalogue de leurs produits intégrable au BIM (26 %). 

* Echantillon de 502 dirigeants de PME, représentatif des entreprises et industries de 0 à 500 salariés du bâtiment. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (taille et secteur d’activité) après stratification par région. Les interviews ont eu lieu par téléphone au domicile des personnes interrogées du 11 au 23 mai 2016.

C.T
© Fotolia

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Les contrats de performance énergétique : mode d’emploi Batiweb

Les contrats de performance énergétique : mode d’emploi

En France, le bâtiment est le secteur le plus consommateur d’énergie. L’un des objectifs du Grenelle de l’environnement est la réduction, d’ici à 2020, des consommations énergétiques du parc des bâtiments existants d’au moins 38 %. Un guide du CSTB, qui se focalise sur les projets liés au bâtiment, présente les enjeux et les points clés du CPE, de façon chronologique.
Performance énergétique : une consultation sur la future norme européenne lancée Batiweb

Performance énergétique : une consultation sur la future norme européenne lancée

Les professionnels du bâtiment ont jusqu’au 13 octobre pour participer à une enquête publique AFNOR consacrée au projet de norme européenne sur la performance énergétique globale des bâtiments (NF EN ISO 52000-1). Des enjeux qui impliquent tout un secteur. Johann Zirngibl, chef de mission au CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment) et Dan Napar, Chieff Technology Officer chez Siemens Building Technologie expliquent pourquoi.
L’innovation dans le BTP : des TPE et PME engagées Batiweb

L’innovation dans le BTP : des TPE et PME engagées

Comment les entreprises de mise en œuvre perçoivent-elles l’innovation ? C’est l’objet de la toute nouvelle étude IFOP pour le Centre Scientifique et technique du bâtiment. A cette occasion, 502 dirigeants de TPE / PME de la construction et maîtrise d’œuvre ont été interrogés. Résultat : 61% des chefs d’entreprise déclarent que l’innovation occupe une grande place au sein de leur société, et ils sont 77% à avoir intégré au moins un type d’innovation au cours des 24 derniers mois.
Les Compagnons du Devoir forment à la construction durable Batiweb

Les Compagnons du Devoir forment à la construction durable

Selon l’OCDE, le manque de personnel qualifié est le premier obstacle non financier à l’innovation. Pour accompagner la montée en compétences des salariés et entrepreneurs de TPE/PME, les Compagnons du Devoir ont mis en place le projet « Performances des bâtiments et gestion des interfaces ». Soutenu par la Caisse des Dépôts dans le cadre du Programme d’Investissement d’avenir, il vise le développement de formations innovantes pour répondre aux enjeux de la construction durable.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter