Polystyrène expansé et béton : la formule gagnante de EUROMAC 2 Vie des sociétés | 09.12.15

Partager sur :
Fort d’une expérience de 40 ans, le fabricant français EUROMAC 2 propose une solution économique 4 en 1 qui permet de réaliser en une seule opération le montage des murs, la pose de l’isolation thermique, de l’étanchéité et de l’isolation acoustique. Son offre comprend des murs en blocs de coffrage, des éléments de dalles et des panneaux de toiture en polystyrène expansé haute densité, destinés à la réalisation de bâtis BBC, passifs et positifs. Visite du site de production.
Créé en 1976, EUROMAC 2 est pionnier en matière d’isolation intégrale par l’extérieur alliant béton et polystyrène expansé (PSE). Implanté à Folschviller en Moselle (57) depuis sa création, le site de production occupe une surface de 2 hectares où travaillent une soixantaine de personnes en 3x8, 7j/7.

EUROMAC 2 conçoit et commercialise des produits en polystyrène expansé (PSE) qui se distinguent par des entretoises en acier directement moulées en continu dans les blocs, les dalles et les panneaux de toiture.

Le système 4 en 1 conjugue performance énergétique, inertie thermique, étanchéité à l’air, suppression totale des ponts thermiques et facilité de mise en œuvre.

Ces produits sont destinés à la construction de bâtis BBC, passifs et positifs mais aussi à l’extension des maisons individuelles, des habitats collectifs privés et sociaux, et aux bâtiments tertiaires.

En novembre dernier, EUROMAC 2 a présenté Thermideck, un kit 5 en 1, lors du Mondial du Bâtiment. Il s’agit de hourdis et de blocs coffrants pour tout type de soubassements et de terrains. La gamme est compatible avec toute construction (maison en bois, brique, mono-mur, béton banché, béton cellulaire) et permet un coulage des murs et des dalles en une seule opération avec du béton autoplaçant-lissant.

Une production en fonction de la demande


« Chaque année, les sept lignes de production fabriquent 1 500 tonnes de polystyrène brut et 1 100 tonnes d’aciers. Ceci équivaut à 400 000 m2 de blocs coffrants, 250 000 km de dalles coffrantes et 200 000 km de panneaux de toiture isolants », souligne Michel Kratz, Président du groupe EUROMAC 2.

Les billes de polystyrène sont chauffés à la vapeur d’eau grâce une chaudière à gaz. Les rebuts de production, inférieurs à 1%, sont recyclés puis réutilisés.
L'encours du stock est de trois jours, les produits étant fabriqués en fonction de la demande. 

  

M. Kratz indique que le polystyrène est « un matériau 100% recyclé et composé à 98% d’air » et que  « la solution se veut 30 à 40% plus économique » qu'une solution béton banché isolant.

Livraison d'un produit prêt à poser 

« Chaque jour, 20 camions livrent directement sur chantier », précise M. Kratz. Le système proposé par EUROMAC 2 permet « à une équipe de quatre personnes de réaliser le montage des murs, la pose des dalles et le coulage du béton en 2,5 jours ».

Les produits se distinguent pour leur « facilité de pose », indique Jean-Yves Chapoutot, Directeur Commercial. « Il y a une véritable simplification de la mise en œuvre. Il n’est d’ailleurs pas nécessaire d’être un professionnel qualifié pour poser les murs », ajoute-t-il.

               

La légèreté du matériau facilite la manutention lors du transport, du déchargement et de la mise en œuvre. « Le système réduit la pénibilité du travail et les risques de troubles musculo-squelettiques », argumente M. Chapoutot.

Par ailleurs, allié au béton, le système offre de nombreuses possibilités aux architectes « et assure une grande liberté de conception », précise M. Kratz.

Force commerciale et formations

Site internet, téléprospection, recommandations... EUROMAC 2 s'appuie sur de nombreux dispositifs pour promouvoir ses systèmes. 

La société est fière de son équipe commerciale composée de trente personnes disséminées en France et à l'étranger et aime souligner que son site internet cumule chaque année près de 100 000 visites. 
« Nous avons été sélectionnés en 2015 par BPI France pour faire partie du programme *Accélérateur PME. Dans le cadre de ce programme, un benchmark a été réalisé et nous avons été choisis comme meilleur site internet. Sur le site, le dialogue est orienté client final », nous précise-t-on.

Le client, c’est d’abord 35% de primo-accédants « des jeunes motivés à la recherche d’un « plus ». Ils n’arrivent pas par hasard ». Puis, il y a les 55 ans et plus (35%) qui préparent leur retraite. « Le reste c’est du diffus ».

« Il y a donc un paradoxe » s’amuse M. Kratz. « Nous sommes fabricant de matériaux mais les clients s’adressent à nous pour comprendre les systèmes constructifs. Ils viennent en quête d’informations, ils attendent de nous que nous les conseillions. Nous sommes donc à la fois fabricant et marchand de maisons ».

C’est d’ailleurs pour répondre à cette demande que la société s’est lancée un nouveau défi : celui de mettre en place une cellule d’assistance et de former les particuliers et les professionnels qu’ils soient francophones ou germanophones.
Soutenu par un réseau de partenaires qualifiés composé de bureaux d’études, d’architectes, de thermiciens et d’artisans, le programme de formation et d’assistance technique à la carte « est une véritable valeur ajoutée de la société ».

Des produits certifiés et brevetés

Les produits EUROMAC 2 sont conformes aux exigences de la RT 2012 et anticipent la RT 2020 et le BEPOS. Brevetés, ils disposent d’un Avis Technique Européen (ATE ETA-05/0001), d’un DTA 16/11-628 et d’une certification CE. Ils détiennent également les homologations du CSTB en France et du DIBT en Allemagne.

A ce jour, EUROMAC 2 compte sur plus de 25 000 références réparties en France et à l’étranger et réalise 1 000 équivalents logements par an

Son chiffre d’affaires s’est élevé à 16 millions d’euros en 2014 (80% en France et 20% à l’export). « Nous prévoyons une croissance de 15% de notre production pour l’an prochain », indique M. Kratz.

Caractéristiques des produits

Bloc coffrant isolant 
Inertie thermique maximale > 2400 KJ / M3C°
Capacités d’absorption thermique : RW = 50 dB (-1 ; -4)

Il se décline en plusieurs versions :
- M175/35 (35 cm d’épaisseur) : R = 5,6 (m2.K)/W ; U = 0,174 W/(m2.K)
- M175/45 (45 cm d’épaisseur) : R = 8,7 (m2.K)/W ; U = 0,113 W/(m2.K)
- M100/50 (50 cm d’épaisseur) : R = 10,2 (m2.k)/W ; U = 0,097 W/(m2.K)

              

Dalle coffrante isolante
La dalle de plancher, d’étage ou de vide sanitaire est armée de deux profilés en acier moulés dans la masse. Ils autorisent des portés jusqu’à 8 mètres de longueur. La dalle peut recevoir une surcharge de plus d’une tonne et se distingue pour sa légèreté de 5kg/ml (pour 17 cm d’épaisseur, l’épaisseur maximale étant de 39 cm).

R = 9,10 (m2.K)/W ; U = 0,11 W/(m2.K)

Panneau de toiture isolant
Il est dédié aux toitures en pente à 1,2 ou 4 pans et doté d’une armature de profilés en acier. Son poids pour une largeur de 51 cm : 5,5 kg/ml.
Le produit vient en trois épaisseurs : 20, 23 et 40 cm.

R = 10 (m2.K)/W ; U = 0,10 W/(m2.K).

* Le programme Accélérateur PME vise à accompagner les PME pour qu'elles deviennent des ETI (Entreprises de taille inétermédiaire)

R.C
Photos : ©RoseColombel
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Cemex accélère le déploiement de la solution Thermoform

Cemex accélère le déploiement de la solution Thermoform

En 2013, Cemex a lancé Thermoform, une solution composée de blocs de coffrage isolants en polystyrène expansé, de bétons prêt à l’emploi et d’une prestation de pompage. Pour accélérer le développement commercial de son système constructif, l’entreprise a annoncé la signature d’un partenariat avec ICF Performance. La synergie entre les deux industriels doit permettre au procédé d’investir plus massivement le marché.
Le béton imite désormais le bois sur les terrasses

Le béton imite désormais le bois sur les terrasses

Que ce soit en intérieur comme en extérieur, le bois trouve facilement place dans tout l’habitat, impliquant aussi de procéder régulièrement à son entretien. Pour éviter celui-ci, le choix de dalles béton imitation bois est une solution parfaite, offrant l’esthétisme du bois sans les inconvénients.
Maison BBC Jambert-Lafarge - Episode 3 : le plancher intermédiaire (diaporama)

Maison BBC Jambert-Lafarge - Episode 3 : le plancher intermédiaire (diaporama)

Après le plancher bas performant et le montage des murs porteurs en blocs béton, la Maison BBC Jambert-Lafarge a été dotée d'un plancher intermédiaire : la solution préconisée est celle d'un plancher à poutrelles béton et entrevous en polystyrène expansé avec une dalle en béton en face supérieure. Résultats : un plancher intermédiaire participant à l'isolation du bâti en corrigeant les ponts thermiques et assurant un confort d'été de haut niveau grâce à l'inertie thermique du béton.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter