Quand l’autoconsommation électrique inspire Engie Vie des sociétés | 18.10.18

Partager sur :
Quand l’autoconsommation électrique inspire Engie
Acteur incontournable du secteur de l’énergie en France, Engie a récemment porté une attention toute particulière à l’autoconsommation d’énergie. En septembre dernier, l’industriel signait un partenariat avec Google Sunroof afin d’aider les utilisateurs à déterminer si leur toiture est adaptée aux panneaux solaires. Plus récemment, Engie a également créé la co-entreprise Reservoir Sun, dédiée à l’autoconsommation solaire photovoltaïque, avec GreenYellow.
En avril déjà, DualSun et Engie mettaient le solaire au cœur d’un partenariat visant à former les poseurs de panneaux photovoltaïques. Les deux sociétés notaient alors le dynamisme du marché, qui peine pourtant à recruter du personnel qualifié.

Convaincu du potentiel de développement du secteur, Engie s’est rapproché en septembre de Google Sunroof afin d’enrichir sa gamme de solutions de panneaux photovoltaïques « My Power ». Grâce à l’expertise du ‘’calculateur solaire’’ affilié au géant américain, l’industriel a pu développer un dispositif innovant mis à la disposition de ses clients.

Ceux-ci peuvent en effet accéder, depuis leurs smartphones ou ordinateurs, à un outil grâce auquel il est possible de « déterminer dans quelle mesure son toit est adapté aux panneaux solaires ». Le potentiel gain économique est également précisé « par rapport à sa consommation actuelle », comme l’explique Engie.

Par ailleurs, les utilisateurs de la solution peuvent se voir proposer un devis personnalisé précisant l’emplacement idéal des panneaux selon plusieurs critères (orientation de la maison, situation géographique, etc.). « C’est une grande avancée technologique au profit des utilisateurs : l’intérêt économique d’un projet d’autoconsommation énergétique pouvant maintenant être facilement évalué », souligne Engie.

Impliquer les entreprises et les collectivités dans la transition énergétique

L’énergéticien français ne s’est cependant pas arrêté en si bon chemin ! Ce 17 septembre, la société a officialisé, aux côtés de GreenYellow, filiale de Casino, la création de la co-entreprise Reservoir Sun. Son but : « accélérer le développement de l’autoconsommation solaire photovoltaïque en France pour les entreprises et les collectivités ».

Plus précisément, la nouvelle entité disposera d’une enveloppe budgétaire de 100 millions d’euros par an pour permettre des installations de moyenne capacité sur des surfaces telles que les toitures et parkings. Reservoir Sun se spécialisera en outre sur les centrales solaires jusqu’à 1 MWC, avec l’objectif ambitieux d’atteindre les 100 MWc par an.

« Le Groupe Casino a été le premier distributeur à investir dans le développement de l’énergie solaire photovoltaïque. Cette association avec Engie est un coup d’accélérateur et montre à quel point notre projet intraprenarial lancé il y a dix ans, s’appelant GreenYellow, était visionnaire », souligne Jean-Charles Naouri, président du Groupe Casino.

« La création de Reservoir Sun est une belle illustration de notre engagement afin d’accompagner toutes les entreprises et collectivités dans la transition énergétique », ajoute Isabelle Kocher, à la tête d’Engie. « Ce projet confirme aussi la nouvelle dynamique de développement de circuits énergétiques courts, dans laquelle le groupe Engie s’est résolument positionné. »

F.C
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Les coûts des énergies renouvelables passés au crible

Les coûts des énergies renouvelables passés au crible

Alors que la France est en pleine transition énergétique, l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) a récemment publié une étude analysant les « Coûts des énergies renouvelables » sur le territoire national en 2016. Bien que le rapport note une baisse des coûts de production d’électricité renouvelable, il rapporte également que des efforts doivent encore être fournis pour confirmer cette tendance.
Sunpower particulièrement actif dans la transition énergétique de la France

Sunpower particulièrement actif dans la transition énergétique de la France

En avril dernier, Ségolène Royal, encore ministre de l’Environnement, avait annoncé les 361 projets retenus dans le cadre d’un appel d’offres de grande envergure concernant le photovoltaïque en toiture. Or, sur les 150 mégawatts de panneaux solaires prévus, 64 seront fournis par le fabricant Sunpower. De bon augure pour la filiale de Total, qui s’est félicitée de pouvoir « jouer un rôle clé dans la promotion de l’énergie solaire propre et renouvelable en France ».
Technologies propres : Engie partenaire de l’Alliance mondiale des solutions efficientes

Technologies propres : Engie partenaire de l’Alliance mondiale des solutions efficientes

Encore une belle démonstration de l’implication d’Engie dans la transition énergétique ! Le groupe industriel français, spécialiste du secteur de l’énergie, vient en effet de signer un partenariat avec l’Alliance mondiale des solutions efficientes, qui vise justement à promouvoir les technologies respectueuses de l’environnement. Une collaboration qui impliquera un soutien financier de 250 000 euros annuels à l’organisme de la part d’Engie. Précisions.
Réunion sur les choix stratégiques pour la transition énergétique à l’Elysée

Réunion sur les choix stratégiques pour la transition énergétique à l’Elysée

Le Président Emmanuel Macron a réuni hier après-midi, mercredi 24 octobre, une trentaine de dirigeants d’entreprises, parmi lesquels les dirigeants d’EDF, Engie, Total, Orano, Vinci, Saint-Gobain ou Veolia, mais aussi des organismes de recherche comme le CNRS ou l’INRA, pour une « séance de travail » en prévision de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), qui devrait être annoncée à la mi-novembre.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter