Quelle évolution des taux de crédits immobiliers en 2020 ? Vie des sociétés | 15.01.20

Partager sur :
Quelle évolution des taux de crédits immobiliers en 2020 ? Batiweb
Cafpi publie son bilan annuel des taux de crédits et sa conjoncture 2020. Si le spécialiste de l’immobilier remarque une légère augmentation des taux de crédits et moins d’efforts de la part des banques face aux bons dossiers, il reste toutefois optimiste pour l’année à venir.

Une légère remontée des taux

 

Dans son bilan de l’année, Cafpi note une légère hausse des taux de crédits immobiliers au mois de décembre 2019. Le spécialiste des courtiers en crédits annonce avoir négocié pour ses clients des taux à 0,55 % sur 10 ans, 0,76 % sur 15 ans, 0,92 % sur 20 ans et 1,11 % sur 25 ans, contre respectivement 0,50 %, 0,70 %, 0,86 % et 1,03 % sur l’ensemble du quatrième trimestre 2019.

 

Malgré cette légère hausse des taux, Philippe Taboret explique que les emprunteurs qui n’avaient pas encore profité de la baisse des taux des deux dernières années, ont encore pu économiser sur le coût de leur emprunt. Il souligne que la part des renégociations et des rachats de crédits est ainsi passée à plus de 20 % de la production globale en décembre 2019, alors qu’elle était passée sous la barre des 10 % au 1er semestre 2019.

 

En ce début d’année, Cafpi constate que les barèmes affichés par les banques sont également en légère augmentation, notamment pour les taux les plus bas, avec 0,46 % sur 10 ans, 0,65 % sur 15 ans, 0,77 % sur 20 ans et 0,95 % sur 25 ans.

 

… mais qui ne devrait pas durer

 

« Pour retrouver de la marge, les banques font moins d’efforts sur les meilleurs profils. De plus, elles ont été gavées de dossiers en 2019 et ne se pressent donc pas pour baisser leurs taux en ce début d’année », commente Philippe Taboret. « D’ici quelques mois, lorsque les banques se seront jaugées et que les objectifs pour 2020 auront été fixés, elles pourraient de nouveau baisser leurs taux pour récupérer de la clientèle », poursuit-il.

 

Pour Cafpi, les banques sont attentives aux préconisations du Haut Conseil de Stabilité Financières concernant la durée des crédits octroyés et l’endettement des ménages. Toutefois, le spécialiste de l’immobilier assure que les moins bons profils ne devrait pas être lésés, contrairement aux meilleurs, qui pourraient avoir plus de mal à négocier la baisse des taux à des niveaux records.

 

Le spécialiste immobilier a également dressé une conjoncture plutôt optimiste pour l’année à venir, avec le maintien du PTZ en zones B2 et C, qui permettra de « soulager l’effort des primo-accédants dans les zones détendues », mais aussi l’extension du dispositif Denormandie, et ce malgré la suppression de l’APL Accession, qui est un « coup dur pour de nombreux ménages modestes », selon Philippe Taboret.

 

C.L.

Photo de une : ©Adobe Stock

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Immobilier : après une année 2018

Immobilier : après une année 2018 "exceptionnelle", une conjoncture plus pessimiste

L’année 2018 s’est terminée en beauté pour le marché immobilier français, selon Cafpi. Dans son bilan 2018, le courtier en crédits immobiliers évoque une année « exceptionnelle », mais apparaît plus pessimiste dans sa conjoncture 2019. En cause : la suppression des APL Accession et la baisse de la quotité du PTZ à 20% en zones B2 et C dans le neuf. La profession en profite pour lancer un appel au Gouvernement.
Les taux des crédits immobiliers retrouvent des niveaux historiquement bas Batiweb

Les taux des crédits immobiliers retrouvent des niveaux historiquement bas

D’un point de vue économique, la période est décidément propice aux achats immobiliers ! Déjà particulièrement bas depuis le début de l’année, les taux d’intérêt des crédits ont encore chuté en ce début octobre. Ceux-ci ont en effet atteint la moyenne de 1,19% sur 20 ans, selon la société spécialisée Cafpi. Ils renouent ainsi avec les niveaux les plus bas, enregistrés à 1,18% en 2016.
Les taux des crédits immobiliers restent sous l’inflation au 4e trimestre 2018 Batiweb

Les taux des crédits immobiliers restent sous l’inflation au 4e trimestre 2018

L’année 2018 n’aura pas vraiment été décisive pour le marché des prêts immobiliers. L’observatoire Crédit Logement/CSA a en effet partagé le 17 janvier les indicateurs du 4e trimestre, qui se stabilisent par rapport aux niveaux observés en octobre. Le taux moyen s’établit ainsi à 1,44% sur les trois derniers mois connus, pour une durée de 226 mois – un record ! Les détails.
Crédits immobiliers : quel est le profil des emprunteurs ? Batiweb

Crédits immobiliers : quel est le profil des emprunteurs ?

Spécialiste des prêts immobiliers, Cafpi est revenu le 10 décembre sur le profil des emprunteurs en novembre 2018. Ainsi, si les primo-accédants boudaient le marché en début d’année, ils représentent aujourd’hui 61% de la clientèle de la société commerciale. Les accédants empruntent cependant des sommes plus importantes, le montant moyen atteignant les 239 161 €. Précisions.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter