« Un abondement de l’État » pour soutenir l’An 2 de la Mission Patrimoine Vie des sociétés | 12.03.19

Partager sur :
La première édition du Loto du Patrimoine avait connu un franc succès. Au terme de cette initiative menée tambour battant par Stéphane Bern, 18 sites emblématiques ont été sélectionnés pour bénéficier d’un soutien financier visant à préserver les bâtiments concernés. Poursuivant sur cette lancée, Franck Riester, ministre de la Culture, a confirmé ce 11 mars que l’État continuerait de soutenir la Fondation du patrimoine, selon les gains du Loto associé.

18 sites emblématiques ont déjà été sélectionnés dans le cadre de la deuxième édition de la mission pour la sauvegarde du patrimoine en péril. Pour rappel, cette initiative vise à apporter un soutien financier à des bâtiments historiques grâce aux jeux Mission Patrimoine de la Française des Jeux (tickets à gratter et Super Loto le 14 juillet prochain).

Loin de s’arrêter en si bon chemin, la mission « Sauvegarde du patrimoine », confiée à Stéphane Bern, transmettra prochainement l’ensemble des candidatures reçues aux services du ministère de la Culture et de la Fondation du patrimoine. Au terme d’un examen approfondi, 100 sites supplémentaires seront sélectionnés, à raison d’un par département et collectivité d’outre-mer.
 

Plus de 50 millions d’euros consacrés au patrimoine en 2019 ?


Ces derniers pourront eux aussi bénéficier des gains engendrés par les jeux Mission Patrimoine. Ce lundi 11 mars, le ministre de la Culture Franck Riester a par ailleurs assuré qu’il y aurait un nouvel « abondement de l’État pour encourager » cette initiative. La somme investie par le gouvernement dépendra cependant des revenus liés aux jeux.

« Si 25 millions d’euros sont générés, l’État mettra 25 millions d’euros », a-t-il déclaré, promettant « un euro pour un euro » pour la Fondation du patrimoine. À titre comparatif, 21 millions d’euros avaient été mis à disposition par l’exécutif en 2018, venant s’ajouter aux 22 millions d’euros remportés par la FDJ. Un montant bien supérieur aux 15 à 20 millions initialement prévus.

« Nous pensons que nous pouvons générer entre 25 et 30 millions d’euros [cette année] », a fait savoir Stéphane Palese, présidente de la FDJ. En espérant, là encore, que les prévisions seront dépassées.

F.C
Photo de Une : ©Adobe Stock

 

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Le Sénat adopte en première lecture le projet de loi création

Le Sénat adopte en première lecture le projet de loi création

Le Sénat a finalement adopté ce mardi, en première lecture le projet de loi liberté de la création, architecture et patrimoine par 174 voix « pour » et 30 « contre ». Quelques 400 amendements ont été examinés, qui modifient notamment certaines règles pour les architectes. L'assemblée nationale doit se saisir du texte dans les 15 jours prochains.
Maisons Paysannes de France lance l’édition 2017 du concours « Architecture & Patrimoine »

Maisons Paysannes de France lance l’édition 2017 du concours « Architecture & Patrimoine »

L’association Maisons Paysannes de France a annoncé le lancement de la 32e édition de son concours « Architecture et Patrimoine ». Organisé chaque année depuis plus de 30 ans, il couronne des travaux de restauration ou des constructions contemporaines harmonieusement intégrées « faisant dialoguer ancien et moderne ». Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 15 juin 2017.
Sauvegarde du patrimoine : la mission de Stéphane Bern menacée ?

Sauvegarde du patrimoine : la mission de Stéphane Bern menacée ?

Après la démission de Nicolas Hulot, qui avait dénoncé « la présence des lobbys dans les cercles du pouvoir », c’est plus récemment Stéphane Bern qui a menacé de mettre un terme à sa mission relative à la sauvegarde du patrimoine. Interviewé par RTL à l’occasion du lancement du Loto du patrimoine, l’animateur n’a pas mâché ses mots, accusant les élus de vouloir « la peau des architectes des bâtiments de France ». Les détails.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter