Un redémarrage progressif de la construction de logements attendu en 2015 (Crédit Foncier)

Vie des sociétés | 04.02.15
Partager sur :
Un redémarrage progressif de la construction de logements attendu en 2015 (Crédit Foncier) - Batiweb
Grâce au maintien de taux bas, soutenant l'accession à la propriété, le Crédit Foncier estime que la construction de logements devrait connaître un « redémarrage progressif » cette année. Il table notamment sur une hausse de 8 % de logements neufs construits, à 320 00 unités. Sur le marché de l'immobilier ancien, le Crédit foncier table sur quelque 740 000 transactions cette année, soit une hausse de 5 % sur un an. Les prévisions du marché de l'immobilier en 2015.

C'est « du jamais vu depuis 70 ans », estime mercredi la filiale du groupe bancaire BPCE, face aux conditions d'acquisition d'un logement qui n'ont jamais été aussi favorables, avec un taux d'un niveau moyen de 2,36 % à la fin de l'année 2014.

Et les taux d'intérêt des crédits immobiliers accordés aux particuliers par les banques « devraient rester bas en 2015 et permettre un redémarrage progressif des volumes ». Quelque 320 000 logements neufs pourraient ainsi être construits cette année (+ 8 %), une hausse « essentiellement portée par la reprise du marché de l'accession ». Sur le marché de l'immobilier ancien, le Crédit foncier table sur quelque 740 000 transactions cette année, soit une hausse de 5 % sur un an.

En ce qui concerne les prix, l'établissement anticipe des évolutions semblables à celles de l'an dernier, à savoir une stabilité dans le neuf et une « baisse modérée » dans l'ancien, avec toutefois « des disparités territoriales qui demeureront fortes ».

En 2014 les prix ont affiché un recul compris « entre 0 et 2,5 % en Ile-de-France et dans les métropoles régionales, plus accentué sur le marché secondaire avec de fortes disparités régionales ».

Fortes disparités territoriales

Si l'on prend en compte la somme totale (capital et intérêts) acquittée par les acquéreurs, de fin 2011 à fin 2014, « un logement dont le prix aurait baissé de 2 % et financé dans sa totalité sur 18 ans, revient au global 12,5 % moins cher du fait de la chute des intérêts d'emprunt », souligne Bruno Deletré, directeur général du Crédit Foncier.

L'an dernier, pour la première fois depuis 1997, rappelle le Crédit Foncier, moins de 300 000 logements neufs ont été construits (297 000), soit un repli de 10 % sur un an et de 35 % depuis 2007. Sur le segment de l'accession à la propriété, la baisse a été encore plus forte: - 15 % l'an dernier et - 48 % entre 2007 et 2014.

Le montant des crédits à l'habitat a atteint 119 milliards d'euros en 2014, en baisse annuelle de 8 %, à des « niveaux proches des plus bas enregistrés en 2009 et 2012», selon une estimation du Crédit Foncier.

C.T (avec AFP)

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Création de logements neufs : les prévisions du gouvernement - Batiweb

Création de logements neufs : les prévisions du gouvernement

Dans la continuité de la publication du bilan de la construction 2019, Julien Denormandie, ministre du Logement, a dévoilé les prévisions du gouvernement concernant la création de logements neufs pour l’année 2020. Ces prévisions, assez proches du niveau de celles de 2019, tiennent compte des difficultés rencontrées par le secteur mais aussi de la mise en place de nouvelles aides.