Une nouvelle édition de l’appel à projets « Fonds Air » est lancée Vie des sociétés | 29.01.18

Partager sur :
Une nouvelle édition de l’appel à projets « Fonds Air » est lancée Batiweb
L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) a lancé une nouvelle édition de l’appel à projets fonds air pour accélérer le renouvellement des appareils individuels de chauffage au bois par des modèles plus performants. L’initiative vise à accompagner les collectivités dans la diminution des émissions de polluants issue du chauffage au bois, et ce afin d’améliorer la qualité de l’air.
Accélérer le renouvellement des appareils de chauffage au bois par des modèles plus performants, en vue d’améliorer la qualité de l’air… c’est tout l’enjeu du Fonds d’aide mis en place par l’Ademe.

En effet, l’agence rappelle que 50% du parc français est constitué d’appareils non performants qui sont à l’origine de 80% des émissions de particules fines. En 2015, d’après le CITEPA, le chauffage au bois individuel représentait 27% des émissions nationales de particules PM10 et 43% de PM2,5. Il était par ailleurs responsable de 37% des émissions de monoxyde de carbone et de 22% des composés organiques volatiles non méthaniques.

Accompagner les collectivités

L’appel à projets Fonds Air est destiné aux collectivités qui se trouvent sur des territoires exposés à des dépassements des valeurs limites pour les particules fines. Il vise à les accompagner dans la diminution des émissions de polluants issue du chauffage au bois via :

- la réalisation d’une étude de préfiguration afin de monter en compétence sur le sujet ;
- le montage, le financement et l’animation d’un fonds d’aide au renouvellement des appareils de chauffage individuels au bois non performants sur leur territoire ;
- la mise en place de campagnes de sensibilisation ayant vocation à diffuser les aides financières existantes (CITE, Eco-PTZ, Habiter Mieux de l’Anah, aides locales, etc.) et les bonnes pratiques.

Pour bénéficier du fonds d'aide, les collectivités devront justifier d’une bonne connaissance de leur parc d’appareils individuels de chauffage au bois, de leurs usages et impacts sur la qualité de l’air.

Les appareils de performances équivalentes au label Flamme verte 7 étoiles doivent être privilégiés : pour une même quantité d’énergie produite, ces appareils émettent jusqu’à 30 fois moins de particules fines qu’un appareil non performant. Ils ont par ailleurs un rendement énergétique jusqu’à 7 fois plus élevé pour les foyers ouverts et 1,6 fois pour les foyers fermés anciens, précise l’Ademe. 

Pour participer à cet appel à projets, les candidats doivent déposer leur projet avant le 16 avril 2018. Pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la page de l’Ademe.

R.C
Photo de une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Quelles solutions pour la stratégie bâtiment bas carbone ? Batiweb

Quelles solutions pour la stratégie bâtiment bas carbone ?

Alors que l’objectif de la stratégie nationale bas carbone est de réduire de 85% les émissions de gaz à effet de serre liées aux bâtiments d’ici 2050, c’est sur des solutions concrètes, comme les circuits courts, le stockage de l’énergie ou l’intelligence artificielle, que s’est axée la conférence « Bâtiment bas carbone ». Cette conférence aux allures de débat s’est tenue ce mercredi 6 février en présence de la députée de l’Isère Marjolaine Meynier-Millefert, également co-animatrice du plan de rénovation énergétique des bâtiments.
La chaudière à 1 € est une « promesse concrète » faite aux Français Batiweb

La chaudière à 1 € est une « promesse concrète » faite aux Français

Lors d’une conférence de presse organisée ce jeudi au ministère de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy et Julien Denormandie, ont révélé les contours du dispositif de prime à la conversion des chaudières. L’initiative qui répond à un double enjeu, écologique et économique, doit permettre le remplacement de 600 000 équipements fonctionnant au fioul d’ici deux ans.
PPE : Quelle place pour la consommation énergétique des bâtiments ?  Batiweb

PPE : Quelle place pour la consommation énergétique des bâtiments ?

Dans le cadre de la révision de la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), l’association Energies & Avenir a organisé, mercredi 20 juin, une table ronde sur le thème de la consommation énergétique des bâtiments. Les échanges ont permis aux intervenants de lister leurs propositions pour inciter les acteurs de la construction et les ménages à se lancer dans des travaux de rénovation. Tous les détails.
Transformation du CITE en prime : les détails se font attendre Batiweb

Transformation du CITE en prime : les détails se font attendre

En juin dernier, le Premier ministre, Édouard Philippe, annonçait une remise à plat des aides à la rénovation énergétique des bâtiments. Il confirmait notamment la transformation du CITE en une aide « plus massive ». Deux mois plus tard, où en est-on ? Le montant de la prime, les modalités d’attribution et le périmètre des travaux font l’objet d’une concertation, précise le ministère de la transition écologique. Il faudra donc encore patienter pour connaître les contours du nouveau dispositif.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter