Vinci Construction et Hochtief remportent un contrat de 460 millions d’euros Vie des sociétés | 12.03.18

Partager sur :
L’année commence bien pour Vinci Construction ! La filiale du groupe éponyme a annoncé ce 12 mars avoir décroché, aux côtés de l’allemand Hochtief Infrastructure, un contrat de construction pour la ligne 4 du métro de Copenhague, au Danemark. Le chantier, qui rapportera 460 millions d’euros au groupement retenu, devrait s’étaler sur six ans. Les détails.
Seulement quelques semaines après avoir remporté le contrat relatif au prolongement de la ligne 14 Sud du Grand Paris Express, Vinci Construction s’est vu confier un nouveau projet.

En effet, un groupement composé à parts égales par la filiale du groupe français et Hochtief Infrastructure a été retenu par la société Metroselskabet dans le cadre de la conception-construction d’une nouvelle ligne de métro (la 4, baptisée Sydhavn) à Copenhague.

« Dix-huit ans après la livraison du tunnel de l’Øresund et deux ans après l’attribution du tunnel du Femern, nous sommes très heureux de poursuivre notre action au service de la mobilité quotidienne des Danois avec cette nouvelle ligne de métro, en particulier avec notre partenaire historique HOCHTIEF », a déclaré Eric Chambraud, directeur opérationnel Europe du Nord, Îles Britanniques et Amériques chez Vinci Construction Grands Projets. 

« Ce contrat témoigne du succès de notre activité dans le secteur des infrastructures au Danemark et nous nous réjouissons de pouvoir collaborer à nouveau avec Vinci », a renchéri Riku Tauriainen, vice-président exécutif de Hochtief Infrastructure GmbH Europe de l’Ouest.

En outre, le contrat portera sur une durée de six ans durant lesquels le groupement sera chargé de creuser 2 x 4,4 km de tunnel, cinq stations enterrées et deux puits de ventilation grâce à deux tunneliers à pression de terre. Les systèmes électromécaniques, les corps d’état architecturaux des stations et la ventilation dans les tunnels sont également concernés.

Surtout, le projet se distingue par sa conception réalisée grâce à la modélisation 3D – une première pour un métro danois ! Le défi sera d’autant plus important que les tunnels disposeront d’un diamètre de 4,9 m pour l’intérieur et 5,5 m pour l’extérieur.

Ce n’est toutefois par la première fois que Vinci et Hochtief collaborent ensemble, après être intervenus sur plusieurs lignes de métro, et notamment à Athènes. Nul doute, dans ces conditions, que ce nouveau projet sera mené avec succès !

F.C
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Grand Paris Express : le prolongement de la ligne 14 Sud confié à un groupement piloté par Vinci Construction - Batiweb

Grand Paris Express : le prolongement de la ligne 14 Sud confié à un groupement piloté par Vinci Construction

Alors que la Société du Grand Paris a adopté la semaine dernière son budget rectificatif pour 2018, un groupement mené par Vinci Construction, de son côté, a annoncé ce mardi 20 février avoir remporté un contrat de près de 400 millions d’euros en vue d’une intervention sur la ligne 14 Sud du Grand Paris Express. Dans ce cadre, un tunnel de 4,6 km sera foré entre la future gare de Maison Blanche Paris XIII et le puits d’introduction du tunnelier à Jean Prouvé.
Bouygues décroche le campus d'une Université de Londres - Batiweb

Bouygues décroche le campus d'une Université de Londres

Le consortium Uliving, composé de Bouygues Development (mandataire), filiale de Bouygues Construction, et Derwent Living, société spécialisée dans la maintenance et l’exploitation de logements, vient de remporter un contrat pour le financement, la conception, la construction et l’exploitation pendant 50 ans du campus de l’Université de Hertfordshire, au nord de Londres.
Eiffage voit son bénéfice net bondir d’un tiers au 1er semestre 2019 - Batiweb

Eiffage voit son bénéfice net bondir d’un tiers au 1er semestre 2019

Bon début d’année pour Eiffage. Le spécialiste du BTP et des concessions a en effet vu son bénéfice net progresser d’un tiers ce premier semestre, et son chiffre d’affaires augmenter de +11,6 %. De brillants résultats qui s’expliquent en grande partie par son dynamisme dans les chantiers du Grand Paris Express. La suite devrait rester prometteuse puisque le groupe affiche également un carnet de commandes en hausse de +3 % sur un an.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter