Gaspillage des matériaux dans le BTP : entretien avec le fondateur de l'application StockPro Vie pratique | 27.06.19

Partager sur :
Chaque année en France, plus de 400 000 entreprises du BTP jettent près d'1,5 milliard d’euros de matériaux neufs, non utilisés sur les chantiers. C’est pour remédier à ce gaspillage que l’application StockPro a été créée. Entretien avec Romain de Garsignies, l’un de ses fondateurs.

La gestion des retours chantier : « un temps monstre pour les entrepreneurs »

En 2010, Romain de Garsignies, l’un des co-fondateurs de StockPro, fait le constat dans son entreprise de bâtiment en Essonne que des volumes impressionnants de matériaux neufs issus des retours chantier dorment dans son dépôt pour finir à la benne. Il essaie alors de trouver des solutions « papier », comme créer un document Excel de mise à jour des retours, « mais cela demandait un temps monstre en fin de journée et j’ai du abandonner, manque de temps », se souvient-il.

Après avoir vendu son entreprise et continuant à penser à son idée, il rencontre Stéphane, entrepreneur dans le digital. En 2018, ils fondent StockPro. Six mois après la création de l’application et après avoir fait tester l’application à une dizaine d’entreprises pour « répondre aux vrais besoins du terrain », l'équipe de StockPro lance son application sur les stores Apple et Google et fait signer ses premiers clients.

 

« 5 secondes pour rentrer une référence »

L’objectif de Romain de Garsignies est qu’un client puisse réemployer ses matériaux pour son propre compte en priorité, il pourra aussi les revendre à un autre client de l’application grâce à un outil de pilotage et une market place qui sera ouverte en octobre. Mais « StockPro ne veut pas être le BonCoin du surplus, la priorité est vraiment d’alléger le stock de l’entrepreneur et qu’il ait une vraie visibilité, la revente est un plus ». 

Quand on connait le manque de temps que peut avoir un entrepreneur, la rapidité de l’application a été pensée en profondeur. « Pour rentrer une référence déjà inscrite dans le catalogue de StockPro, 5 secondes suffisent. Si cette référence est inconnue, 15 secondes seront nécessaires car il faut rentrer le descriptif de la référence et la photo ».

 

70.000 références en mai 2020

Depuis son lancement en mai dernier, StockPro compte déjà une vingtaine de clients en Ile-de-France, et une base de matériaux neufs de plus de 1600 références « Nous sommes en train de créer un catalogue de toutes les références disponibles » ajoute le fondateur. D’ici fin octobre, Romain de Garsignies espère gagner 200 clients et fournir son catalogue de plus de 10 000 références. « Dans un an, ce seront 70 000 références qui seront disponibles », prévoit-il.

 

 

L’abonnement : « le prix d’une benne à gravats »

Disponible pour l’instant qu’en Ile-De-France « pour accélérer les échanges humains et créer une base locale », StockPro sera disponible en région Auvergne-Rhône-Alpes et en PACA le premier et second semestre 2020.

Le prix d’abonnement est de 250 à 500€ en fonction de la taille de l’entreprises, par palier : 250€ pour une entreprise de moins de 10 salariés, 360€ pour une celles entre 10 et 20 salariés et 500€ pour celles entre 20 et 50 salariés. « C’est le prix d’une benne à gravats. Les entrepreneurs ne perdent pas d’argent et peuvent même en gagner s’ils revendent leur surplus » conclu Romain de Garsignies.

 

Depuis juin, StockPro est partenaire d’e-btp, le portail permettant aux entrepreneurs de bénéficier d’une offre de solutions en ligne parmi lesquelles l’externalisation de la paie, le certificat de signature électronique, la veille de marchés publics, et désormais la gestion des retours chantier.

 

 

P.F

Photo de Une : ©StockPro

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

CEMEX récompensé pour sa gestion éco-responsable

CEMEX récompensé pour sa gestion éco-responsable

CEMEX France obtient deux prix au concours 2010 développement durable de l’Union Nationale des Producteurs de Granulats (UNPG), qui récompense les entreprises mettant en œuvre des actions concrètes de développement durable sur les sites d’extraction de granulats (réaménagements, partenariats remarquables, biodiversité, concertation...).

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter