Les compteurs électriques "intelligents" pas tout à fait au point ? Vie pratique | 22.09.10

Partager sur :
Les compteurs électriques
Le décret sur l'installation des compteurs électriques "intelligents" est paru le 2 septembre. Mais l'Association des responsables de copropriété (Arc) conserve des doutes sur cette technologie et les intérêts qu'elle sert.
Alors que le décret officialisant l’installation de compteurs d’électricité "intelligents" a été publié le 2 septembre, l'Association des responsables de copropriété (Arc) "a saisi la Commission de Régulation de l’Energie pour lui faire part de ses nombreuses inquiétudes et demander qu’une concertation plus approfondie soit mise en place."

Parmi ses inquiétudes, l'Arc écrit dans un communiqué que ces appareils, "en fait, compteurs communicants", ne semblent pas "favoriser réellement les consommateurs mais (...) le gestionnaire du réseau". De plus, l'association s'interroge sur la fiabilité de cette technologie : l’expérimentation actuelle ne serait pas concluante selon elle. Leurs prix est aussi source de doute, "ils seraient deux ou trois fois supérieurs à ceux pratiqués en Italie", écrit l'Arc. Comptez 200€ en moyenne précise l'association.

Concertation


"L’implantation des compteurs entraînera sans doute la mise en place de services supplémentaires facturés aux usagers s’ils veulent avoir accès aux données en temps réel",
ajoute encore l'Arc qui réclame "une concertation approfondie et élargie" à ce sujet.

Laurent Perrin

Lire aussi :
Compteurs électriques obligatoires : dispositif « prématuré » pour les collectivités
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter