Mal logement : « décalage entre le discours du gouvernement et la réalité »

Vie pratique | 17.06.10
Partager sur :
Mal logement : « décalage entre le discours du gouvernement et la réalité » - Batiweb
Un collectif de 31 associations, dont la Fondation Abbé Pierre, Emmaüs et France Terre d'Asile, a demandé au gouvernement de relancer la politique du logement en faveur des sans abri et des mal logés, dénonçant le « décalage » entre discours officiels et réalité.

Les associations « tiennent à alerter le gouvernement sur un certain nombre de sujets d'inquiétude qui leur font craindre aujourd'hui l'échec de la Refondation en cours » du dispositif d'hébergement et d'accès au logement, écrivent-elles dans une note adressée au Premier ministre François Fillon, au ministre de l'Environnement Jean-Louis Borloo et à son secrétaire d'Etat au logement Benoist Apparu. Le gouvernement a lancé en 2008 un vaste chantier national chargé de renforcer dans les 5 ans l'effort de la nation dans ce secteur.

Or, selon ces associations, « le décalage est aujourd'hui insupportable entre les ambitions lancées début 2008 et la frilosité, voire l'inertie et le repli observés dans certains services de l'Etat ». Ce Collectif des associations unies pour une nouvelle politique publique du logement des personnes sans abri mal logées exige que ce « chantier de la Refondation soit publiquement replacé au rang de priorité nationale », écrit-il dans cette note. « Les associations demandent un engagement très ferme du Premier ministre », a lancé Pierre Henry, Directeur général de France Terre d'Asile, lors d'une conférence de presse.

Elles exigent notamment la continuité de l'accueil inconditionnel pour toutes les personnes en situation de précarité. Pour mieux prévenir la mise à la rue, elles réclament des « mesures concrètes et efficientes pour les personnes les plus fragiles ». Refusant toute réforme au rabais, le collectif exige le maintien des budgets pour 2010 au minimum à hauteur des crédits consommés en 2009, estimant que « d'importantes réductions budgétaires remettent en cause l'objectif affiché (par le gouvernement) du logement d'abord ». « Ce qu'on présente, c'est un élément de consensus. Mais on peut aussi faire émerger d'autres formes d'intervention si on n'est pas entendus », a prévenu Pierre Henry.

B.P (source AFP)

Redacteur
La sélection de la semaine
BOITCO, la référence de la boite d'incorporation - Batiweb

Main d'oeuvre : BOITCO ne nécessite aucune préparation avant son incorporation (perçage des...


Woven Gradience - Batiweb

Woven Gradience célèbre la couleur tout en se fondant parfaitement avec votre environnement. Comme dans la nature, les...


Verrière d'atelier en acier Bario H.1500mm - Batiweb

La gamme de verrières Bario se compose de verrières fixes en acier pour une installation en intérieur....

Dossiers partenaires
Quartix réalise un record de nouvelles installations de balises de suivi de véhicules - Batiweb

Quartix, l'un des leaders mondiaux en solutions de suivi de véhicules est ravi d'annoncer de solides résultats financier…


L'ouverture de la porte pour le projet pionnier - Batiweb

Le nouveau quartier, avec ses nombreux bâtiments commerciaux et résidentiels, façonnera et modifiera le paysage urbain d…


Un écrin de zinc "Nuit noire", nouvelle couleur VMZINC®, pour une ville à Onet-Le-Château (12) - Batiweb

L’agence ECOUMENE ARCHITECTURE/AMÉLIE COUFFIGNAL ARCHITECTE a imaginé une villa de 170 m2 de surface habitable, de pla…