Mises en chantier : "les promoteurs et les particuliers restent prudents" (Benoist Apparu) Vie pratique | 31.03.10

Partager sur :
Au cours des douze derniers mois, le nombre de mises en chantier de logements neufs en France a diminué de 17,6% à 290.052 unités et le nombre de permis de construire a chuté de 23,5% à 335.033 unités, annonçait hier le ministère de l'Ecologie.
"Les signaux positifs enregistrés sur la hausse de vente de logement neufs et sur le maintien de l'activité liée à la primo-accession ne se traduisent pas encore dans les permis de construire et dans les démarrages de chantier", a reconnu le secrétaire d'Etat au Logement Benoist Apparu dans une déclaration à l'AFP. Pour lui, "les promoteurs comme les particuliers restent prudents et la reprise est encore circonscrite à des portions du marché trop restreintes pour induire un effet massif de court terme".

Sur les trois derniers mois, entre décembre 2009 et février 2010, les mises en chantier de logements neufs en France sont tombées à 62.504, soit 12,8% de moins qu'il y a un an au même moment, annonçait hier le ministère de l'Ecologie. Le nombre de permis de construire a quant à lui baissé de 14,3% à 86.050 unités sur la même période.

Au niveau de février 1999

"Il faut revenir à février 1999 pour retrouver un niveau aussi bas des mises en chantier et à juillet 2003 pour les permis de construire", souligne Michel Mouillart, professeur d'économie à Paris X-Nanterre, auprès de l'AFP. Pour répondre à la demande de logements non satisfaite en France, l'objectif affiché du gouvernement était de 500.000 nouveaux logements par an.

L.P (source AFP)

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter