Paris veut faciliter la mise en place du très haut débit

Vie pratique | 14.12.09
Partager sur :
Paris veut faciliter la mise en place du très haut débit - Batiweb
Paris, qui ambitionne de devenir la première ville au monde à offrir le très haut débit à tous ses habitants via la fibre optique, a élaboré une charte visant à clarifier les relations entre bailleurs et opérateurs, un outil destiné à accélérer ce vaste chantier.
Soumise la semaine prochaine à l'approbation du Conseil de Paris, cette charte sera un « facilitateur » pour accélérer le déploiement du très haut débit, a déclaré Jean-Louis Missika, adjoint PS chargé de l'innovation, lors d'une conférence de presse. Il a rappelé que la ville s'était fixée comme objectif de « rendre le très haut débit accessible à tous les Parisiens à la fin de la mandature » en 2014. Paris sera « peut-être la première ville au monde, avec Séoul, à avoir le très haut débit », a espéré l'élu.

Si, à Paris, le déploiement du « réseau horizontal », celui qui amène la fibre optique au pied des immeubles, est bien avancé grâce notamment à l'atout que représentent les quelque 1500 km de galerie des égouts, « la partie verticale (jusqu'au logement, ndlr) est plus complexe », a expliqué M. Missika. En cause, selon la mairie, la réticence, identifiée dès 2007 dans une étude réalisée par la ville, des bailleurs et copropriétés à laisser s'installer soit plusieurs réseaux de fibre optique dans les immeubles (un par opérateur), soit un seul réseau, ce qui risquait de créer de fait un monopole de service.

La convention présentée vise notamment à apporter une réponse à cette difficulté, dans la lignée du cadre multifibres (plusieurs fibres par logement) proposé par l'Autorité de régulation des télécoms (Arcep), en clarifiant les relations entre bailleurs, sociaux ou privés, et les opérateurs (Orange, Free, Numericable, SFR). L'idée est de désigner un opérateur d'immeuble chargé d'installer plusieurs fibres optiques qui pourront être utilisées, moyennant redevance, par ses concurrents. Une solution qui préserve la possibilité de chacun de choisir son opérateur.

Pour mettre au point cette convention, la ville de Paris a travaillé avec quatre bailleurs sociaux, dont Paris Habitat et la RIVP, représentant environ 400 000 habitants. « Nous espérons ainsi entraîner les autres bailleurs », a dit M. Missika, en soulignant l'importance de l'attractivité numérique pour une ville comme Paris.

Bruno Poulard (source AFP)

Redacteur
La sélection de la semaine
Préparation des supports : Monobrosse "Quattro Boost" - Batiweb

La monobrosse est spécialement recommandée pour des travaux conséquents en matière de préparation...


Pergola Arlequin - Batiweb

Autre innovation née de l'entreprise SOLISYSTEME, la pergola ARLEQUIN réinvente le concept de couverture...


Porte étanche Acquastop Integra Swing - Batiweb

La Porte étanche Acquastop Integra Swing est légère et étanche dès la fermeture...

Dossiers partenaires
Powerdeck+, un isolant thermique performant pour les toits-terrasses - Batiweb

Fabriqué à Bourges, au cœur de la France, Powerdeck+ est le panneau thermique support d’étanchéité qui combine légèreté …


Presto Linea : 7 nouvelles finitions pour vos designs d’intérieur - Batiweb

Ce robinet de lavabo à déclenchement automatique tout intégré est l'un de nos produits phare de cette année. Son design …


Poignée de fenêtre SecuForte®, un nouveau geste pour plus de sécurité ! - Batiweb

Avec la poignée de fenêtre de sécurité SecuForte®, HOPPE propose une solution qui vient contrer les nouvelles métho…

informationbloqueur de pub détécté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb