Fermer

Portes d’entrée : un marché en baisse de – 5% en 2020

Le marché des portes d’entrée de maison individuelle n’aura pas résisté à la crise sanitaire enregistrant en 2020, une baisse de – 5%. Malgré le contexte défavorable, les industriels ont continué à innover et à proposer des produits « tendance » qui répondent aux attentes des clients particuliers. La porte d’entrée est définitivement un élément « design » et différenciant. Quant aux portes connectées, elles gagnent peu à peu du terrain.
Publié le 21 mars 2021

Partager : 

Portes d’entrée : un marché en baisse de – 5% en 2020 - Batiweb

Les ventes de portes d’entrée de maison individuelle ont reculé de – 5% en 2020, passant sous la barre des 500 000 unités, après 5 années de croissance. Selon une *étude TBC Innovations, les professionnels du secteur estiment que l’année 2020 a été « chaotique », la crise sanitaire et le confinement ayant fortement ralenti l’activité en neuf et en rénovation. 

La seconde partie de l’année a été bien « plus dynamique » avec des entreprises qui ont redoublé d’efforts pour rattraper la perte d’activité, et une demande qui est restée « soutenue ». 

A quoi s’attendre en 2021 ? Les incertitudes perdurent. En effet, l’an dernier, 148 900 maisons individuelles et maisons groupées ont été mises en chantier, soit un recul de – 7% par rapport à 2019. « On peut déplorer un manque à gagner de 11 600 chantiers de maisons », souligne l’étude. « Cela aura sans aucun doute un impact sur la dynamique 2021 pour le marché des portes d’entrée en neuf ». 

Surfer sur la vague de rénovations

Si le marché du résidentiel neuf souffre quelque peu, la rénovation pourrait soutenir le marché des portes d’entrée.  « Le contexte est un peu plus porteur avec l’appui de la TVA à 5,5% », note TBC Innovations. C’est d’ailleurs les travaux de rénovation qui ont surtout permis aux entreprises de bénéficier « d’un effet de rattrapage ».  L’immobilier ancien se porte bien, atteignant plus d’un million de ventes sur les 12 derniers mois à fin octobre 2020, des opérations souvent « vectrices » de travaux de réaménagement. « Le changement de portes d’entrée en rénovation demeure un débouché essentiel pour le marché français », souligne l’étude. 

La porte d’entrée, un élément différenciant 

La crise sanitaire n’a pas empêché l’innovation, bien au contraire. Les industriels travaillent au déploiement de produits en phase avec les attentes des consommateurs, leur permettant aussi de rester compétitifs. 

La tendance est aux portes d’entrée « design », indiquent les professionnels. La demande va vers « des produits plus modernes, contemporains ». Des portes d’entrée aux formes « épurées. Les modèles plans, pleins, avec inserts inox et embouts se développent ». Les clients apprécient également de pouvoir « coordonner l’esthétique de leurs portes d’entrée, portes de garage, portail et clôtures tant sur la forme que sur la couleur ». Les portes d’entrée au design contemporain ont ainsi représenté 60,2% des produits installés en 2020. 

Autre tendance, les portes et serrures connectées, associées à des offres de box domotiques et applications smartphone pour piloter intelligemment la maison. Des fonctions qui viennent faciliter le quotidien des utilisateurs qui n’ont plus besoin de clé pour déverrouiller leur porte, note l’étude. 11% des professionnels indiquent ainsi avoir installé des serrures connectées en 2020, contre seulement 4% en 2019 ! 

* Etude quantitative menée en septembre-octobre 2020 auprès de 360 professionnels 

Rose Colombel
Photo de une : ©Adobe Stock

 

 

 

 

 

 

 

Par Redacteur

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.