Salle de bains : un marché qui surfe sur la dynamique du bien-être Vie pratique | 18.01.21

Partager sur :
Devenue une vraie pièce à vivre, la salle de bains continue de séduire les Français. Le marché est bien orienté avec une tendance forte vers des produits esthétiques et confortables.

Loin de son aspect fonctionnel initial, la salle de bains est aujourd’hui un lieu de plaisir et de bien-être. Une sorte de pièce refuge où l’on peut aisément se laisser aller à rêvasser, à s’évader loin des soucis quotidiens. Selon une étude publiée par Grohe, plus de 69 % des Français considèrent la salle de bains comme un lieu de bien-être et de détente, dont 42% profitent du temps passé sous la douche pour y réaliser des soins corporels quotidiens.

Arnaud Valentin, PDG de Valentin pense d’ailleurs que « la salle de bains a de beaux jours devant elle ». Et la crise sanitaire va peut-être même agir comme un véritable booster, il explique pourquoi : « Pendant le confinement il y a eu beaucoup d’épargne avec parallèlement de nombreux mouvements de maison. Ceci implique un marché de la rénovation de salle de bains qui va encore croître. Je suis donc plutôt optimiste. »

Selon l’AFISB (l’Association Française des Industries de la Salle de Bains) en 2019, le marché de la salle de bains a enregistré une dynamique positive à +1.4% en valeur et plus de 1.4 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

La vasque à poser séduit

Une croissance qui s’explique par plusieurs marchés porteurs et notamment celui des vasques et vasques à poser qui ont clairement le vent en poupe. Cela répond à une demande forte de personnalisation de la salle de bains et les industriels du secteur ont su faire preuve de beaucoup d’inventivité pour proposer des produits esthétiques. Carrés ou rondes, elles apportent du modernisme afin de donner une touche décorative à la salle de bains. Avec en toile de fond, la notion de bien-être qui va encore plus être attendue autour de l’espace douche.

Envie de salle de bain vasque : Les vasques à poser ont du succès grâce à des formes et coloris très nombreux.

Un espace douche ouvert

La douche évolue, avec des receveurs plus plats et plus grands. Ce qui explique le bel essor de la paroi de douche fixe permettant d’offrir un espace ouvert pour vivre une salle de bains sans contrainte. En 2019, selon l’Afisb, les parois ont connu une croissance de +4%, les receveurs aussi. L’univers de la douche va pourtant connaître un véritable changement dès 2021 suite à l’arrêté du 11 septembre 2020 qui impose les douches sans ressaut dans le neuf , une évolution qui va avoir un impact sur les produits et surtout sur les solutions de vidage confirme Arnaud Valentin : « Plus que jamais, nous allons avoir besoin de receveurs extra plats et donc de bondes de vidage extra plates. C’est pourquoi nous avons développé différentes gammes de bondes répondant à cette attente ; notamment notre bonde smart qui conserve une garde d’eau avec un débit de 35l/minute tout en ne faisant que 48 mm de hauteur, sortie incluse. »

Tendance new wave crédit Grandbains et Kinedo Smart design : La salle de bains joue ouvertement la carte déco avec des designs épurés et un mix des matériaux.

Le maintien à domicile, toujours un enjeu

Une décision réglementaire qui va dans le sens d’un marché très important pour l’univers de la salle de bains, celui de l’accessibilité et du maintien à domicile. Avec pour objectif de faciliter le quotidien des personnes à mobilité réduite (PMR), dans un contexte de vieillissement de la population française, avec 5 millions de séniors annoncés pour 2050. Les industriels du secteur s’appliquent à proposer des gammes de produits adaptés à la mobilité réduite sans être stigmatisants. Pas question de donner un air d’hôpital à la salle de bains ! Cela passe par exemple par des meubles permettant l’approche de la vasque avec un fauteuil roulant ou encore par la multiplication d’accessoires nécessaires à une bonne utilisation de la salle de bains même avec une baisse d’autonomie ou un handicap (barres de maintien, sièges de douches…).

 

La baignoire fait de la résistance

Un fort développement des salles de bains « accessibles » qui aurait pu signer l’arrêt de mort de la baignoire. Et pourtant celle-ci continue de trouver ses adeptes, la plupart du temps en complément d’un espace douche. Une baignoire qui là encore joue ouvertement la carte déco. Et si la pose en îlot ou semi îlot a la part belle dans les catalogues ou magazines déco, la baignoire encastrée reste toujours la plus vendue et de loin. Avec une évolution sur son design qui surfe sur une tendance moderne, très épurée. L’ergonomie des produits est également largement renforcée avec la possibilité d’y ajouter de nombreux accessoires (sièges, barres, coussins). A l’image du modèle « Moovance » d'Allibert qui a été récompensé du Trophée de bronze lors du concours des « salles de bains remarquables 2020 ». Sa particularité : l’association d’un siège très ergonomique et d’une partie plane, permettant de prendre facilement une douche. Tout ceci avec une consommation réduite d’eau (le fabricant annonçant une division par deux par rapport à une baignoire classique).

Une salle de bains plus « verte »

L’environnement qui demeure au cœur du développement produits chez les industriels. Utilisation de matériaux recyclés, réduction de la consommation d’eau…tant d’arguments mis en avant par les fabricants dans de nombreuses gammes dédiées à la salle de bains. De ce fait, les robinets électroniques à technologie infrarouges destinés dans un premier temps aux collectivités commencent à séduire aussi les particuliers. Ainsi, Grohe a lancé son modèle Bau Cosmopolitan E qui reconnaît automatiquement l’approche de la main de l’utilisateur dès qu’elle rentre dans la zone de détection, pour assurer une coulée de l’eau sans aucun contact. La durée d’écoulement de l’eau, le paramétrage de la zone de détection ou encore la mise en marche automatique du produit peuvent être facilement réglés via une télécommande en complément des 7 programmes installés initialement. Grohe qui vient également de présenter son ensemble de douche Rainshower Smartactive 310 équipé de la fonction DripStop qui permet de retenir les gouttes qui s’échappent des buses de la douchette une fois la douche terminée, limitant ainsi le phénomène de gouttes à gouttes.

Grohe Bau Cosmopolitan et Rainshower Smartactive : Les préoccupations environnementales restent grandes avec des solutions qui se développent : robinetterie électronique, douche à économie d’eau…

Le WC lavant tente une percée

Monnaie courante dans les pays asiatiques, le WC lavant tente une percée dans l’Hexagone et n’apparaît même plus comme l’ovni qu’il pouvait être il y a encore une dizaine d’années. Il est reconnu comme un produit alliant technologie et design qui apporte une solution très confortable et les chiffres selon l’Afisb sont en nette augmentation (+14.6% en 2019). Des WC lavants qui sont des produits très technologiques. Ainsi, le modèle Geberit AquaClean Tuma intègre une douchette avec technologie WhirlSpray, un système d’extraction d’odeur, une lunette chauffante ergonomique, un système de séchage et une télécommande intuitive. Une évolution des habitudes qui est en complet accord avec les attentes de confort et de bien-être qui existent et sont de plus en plus présentes autour de l’univers de la salle de bains.

Geberit AquaClean : Avec 14% de croissance en 2019, les WC lavants séduisent de plus en plus.

 

Franck Guidicelli

Photo de Une : AdobeStock.

 

Les envies des Français vis-à-vis de leur équipement de douche et de la rénovation de leur salle de bains (enquête menée par Grohe et Explorare) :

  • 30% souhaitent remplacer leur douche par un nouveau système de douche.
  •  40 % aimeraient améliorer leur douchette.
  •  33 % préféreraient un mitigeur thermostatique en remplacement de leur mitigeur mécanique.

Lors de l’achat d’une douche, les Français priorisent les critères suivants :

  •  83% pour la longévité du produit
  •  74% pour la qualité
  •  67% pour le confort
  • 73% pour des solutions produites de manière durable

 

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

+1,4 % de croissance pour le marché de la salle de bains en 2019 - Batiweb

+1,4 % de croissance pour le marché de la salle de bains en 2019

La quatrième édition des Etats Généraux de la salle de bains s'est tenue de manière un peu particulière cette année. A cette occasion, l'Afisb a dressé le bilan 2019, plutôt satisfaisant, du marché de la salle de bains, et dévoilé les lauréats du palmarès « salles de bains remarquables 2020 ». Découvrez les produits récompensés.
Douches sur-mesure : Evolyo lance un showroom virtuel - Batiweb

Douches sur-mesure : Evolyo lance un showroom virtuel

Evolyo, start-up spécialiste de la douche sur-mesure, annonce lancer son showroom virtuel. Le particulier peut désormais tranquillement choisir son modèle de douche et obtenir une simulation 3D et un devis gratuit en envoyant une simple photo, sans se rendre en magasin. Grâce à ce processus à distance, le coût est considérablement réduit, à partir de 1 990 euros pose comprise, contre 6 400 euros en moyenne pour un remplacement classique.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter