Fillon replace les architectes au cœur des débats du Grand Paris : Architecture | 22.12.09

Partager sur :
Alors que le projet de loi de Christian Blanc a été adopté par les députés, le Premier ministre François Fillon a déjeuné avec les architectes participant au projet du Grand Paris. Par ce geste, le Premier ministre entend souligner que le Grand Paris ne se limite pas au seul volet « transports » mais relève d'une ambition bien plus vaste en terme d'aménagement et d'urbanisme.
« Il y a un aspect séquentiel qui pourrait nous faire oublier que le Grand Paris est un tout, or il ne faut pas : on n'oublie pas les autres aspects », insiste-t-on auprès de Matignon. La rencontre survient aussi sur fond de critiques récurrentes de certains des architectes chargés du dossier à l'encontre de son principal promoteur, le secrétaire d'Etat au développement de la région-capitale Christian Blanc, auquel ils reprochent son manque d'écoute à l'égard des hommes de l'art.
Ils l'accusent notamment de maintenir un projet de métro sous-terrain quand eux proposent un métro aérien, plus susceptible selon eux de créer du « lien social ». L'un d'eux, Jean Nouvel, a carrément crié à « l'erreur de casting » et demandé le départ du secrétaire d'Etat. A l'occasion de ce déjeuner, François Fillon a annoncé la constitution de l'Atelier international du Grand Paris (AIGP), qui doit permettre aux dix cabinets d'architectes impliqués de poursuivre collectivement leurs études « dans le cadre d'une structure ouverte et partenariale » associant également « l'Etat et les collectivités locales », indique Matignon dans un communiqué.

L'AIGP sera installé au Palais de Tokyo (XVIème arrondissement). « D'ores et déjà 2 millions d'euros de crédits d'étude sont mobilisés sur le budget de l'Etat pour lancer des appels d'offres dans les prochaines semaines », ajoute Matignon.

Bruno Poulard
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Grand Paris : Fillon replace les architectes au cœur des débats - Batiweb

Grand Paris : Fillon replace les architectes au cœur des débats

Alors que le projet de loi de Christian Blanc a été adopté par les députés, le Premier ministre François Fillon a déjeuné avec les architectes participant au projet du Grand Paris. Par ce geste, le Premier ministre entend souligner que le Grand Paris ne se limite pas au seul volet « transports » mais relève d'une ambition bien plus vaste en terme d'aménagement et d'urbanisme.
Clap de fin en 2030 pour le plus grand chantier du siècle ! - Batiweb

Clap de fin en 2030 pour le plus grand chantier du siècle !

Même si c'est avec du retard pour certaines lignes du Grand Paris Express, le Premier ministre, Edouard Philippe et la ministre des transports, Elisabeth Borne, ont confirmé que "le plus grand chantier du siècle" sera achevé aux environs de 2030. Le Premier ministre a répondu ce matin aux nombreuses interrogations des élus franciliens et a précisé plusieurs points importants sur ce gigantesque chantier. Il a ainsi marqué le fort engagement de l’état derrière ce projet.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter