Fugu Hospitality : une forme géodésique pour un séjour insolite Architecture | 05.02.20

Partager sur :
C’est l’histoire de quatre jeunes startupeurs, qui, ensemble, présentent fièrement la baseline de leur concept : Fugu Hospitality : solution d’hôtellerie insolite. Thomas Hoffmann, Thibaud d’Agrèves, Louis de Menthière et Andréa Couchaux, se sont lancés d’abord en 2011 dans un concept d’hôtellerie éphémère gonflable de forme ronde avant de créer en 2019, sa petite soeur Fugu Hospitality qui développe des dômes géodésiques, cette fois solide, pour y passer des séjours insolites. Louis de Menthière, co-fondateur, explique ce concept :

Il présente son projet avec engouement. Ces dômes géodésiques développées par Fugu Hospitality, filiale de Fugu Structures, Louis de Menthière, co-fondateur, les connait sur le bout des doigts. Pour autant, il ne s’attribue pas tous les mérites des innovations apportées par le projet l’entreprise, ces dômes « on ne les a pas inventés ». Sans complexe, il explique que « la structure est assez vieille, elle a été inventée par un architecte du XXème siècle, Richard Buckminster Fuller ». Pourtant, en équipe, ils ont repensé la structure, l’ont améliorée, pour correspondre aujourd’hui à des critères plus sélectifs sur l’environnement. 

 

Ce dôme géodésique est en fait un « assemblage de triangles qui crée une forme ronde », leur produit a été développé à partir de 2016, cinq ans après leur expérience de « dômes gonflables ». Ces jeunes « passionnés d’aventures » ont en fait répondu à une « tendance de l’hôtellerie ». Pour Louis de Menthière « les gens avaient besoin de se retrouver en pleine nature, avec une expérience assez unique », un besoin qu’il décrit comme « un dôme plutôt qu’un hôtel bondé »

 

Construction à la Station Les Orres

 

Mais pour s’adapter au mieux à ce besoin de retour à la nature, les membres de Fugu Hospitality ont dû travailler sur la conception, la construction, les matériaux. Un travail complexe qui aujourd’hui encore est le fruit d’une réflexion en prévisions d’améliorations. Pour travailler, les quatre cavaliers de l’hôtellerie insolite ont fait appel aux meilleurs ouvriers, charpentiers, menuisiers, sans oublier la partie des études, avec les notes de calcul et les cahiers des charges. 

 

De la conception 3D à la construction 

 

Initialement, ces dômes géodésiques étaient fabriqués en acier avec une « isolation en double peau en laine de verre. » Mais les startupeurs se sont vite rendus compte qu’avec « l’humidité, cela réagit mal dans le temps ». Ils se sont donc penchés sur une solution plus naturelle : le bois. Il est « bien plus facile à travailler », car « l’acier est difficile à fixer sur les triangles (qui forment le dôme NDLR) ». En plus d’être plus simple à travailler, le « bois offre une vrai couche d’isolation, comme du vrai bâti ». Là encore, Louis de Menthière précise que Fugu Hospitalité n’a rien inventé « on a pris des procédés classiques du BTP », mais a intelligemment réutilisée ces procédés pour créer de véritables cocons confortables en pleine nature.

 

Maquette d'un dôme géodésique

 

Faire concorder nature et confort, il y a de quoi convaincre les adeptes du camping sauvage. Pour garantir ce confort, l’isolation est faîte de « 5 couches. Une membrane PVC qui couvre le dôme de l’extérieur et le protège de la pluie avec une partie transparente, un pare-pluie, une couche d’OSB, une autre couche d’isolation en pare-vapeur, et la partie visible de l’intérieur du dôme est en contreplaqué. Avec cette isolation, on rentre dans les normes de la RT 2012 ». 

 

En plus d’offrir du confort, le dôme géodésique est, par sa forme, « plus résistant au vent comparé à une façade droite, le vent ne vas pas s’engouffrer ». Mais la liste des avantages ne s’arrête pas là. Le dôme est aussi plus « résistant aux tremblements de terre, et permet, avec un grand volume de limiter la matière première. Il y a moins de surface à isoler, car moins de surface en contact avec l’extérieur ». Aussi « la chaleur ne se perd pas car il n’y a pas de coin, il n’y a aucune perte de chaleur ». 

 

Mais Fugu Hospitality ne compte pas s’arrêter en si bon chemin : « on développe une partie verre. La membrane en PVC plastique de l’isolation serait remplacée par des verres en triangle. Mais techniquement, c’est compliqué. Il faut gérer la partie étanchéité des verres sur le bois. Cela offrirait une meilleure isolation ». La forme de chaque dôme géodésique est modifiable, elle peut être « plutôt plate ou plutôt sphère, on joue sur la fréquence du nombre de triangle autour du dôme ». 

 

Aménagements intérieurs 

 

C’est souvent le problème rencontré par les particuliers lorsqu’une partie de leur logement est arrondie. Avec cette forme de dôme, la tâche allait davantage se compliquer, c’est pourquoi les startupeurs font appel à des architectes d’intérieurs. Ils modélisent le dôme et peuvent ainsi limiter la perte d’espace, en construisant une salle de bain fonctionnelle et même des mezzanines. L’ensemble du dôme géodésique a été pensé pour être le plus confortable possible, ils sont donc équipés « de panneaux solaires ou de notre solution géopure pour le traitement des eaux. Soit on utilise des grandes cuves à remplir, soit on utilise l’eau des ruisseaux ou des lac en circuit fermé pour traiter l’eau ». Dans certains cas, le système d’eau peut être raccordé à celui de la ville, comme une habitation standard.

 

Aménagement intérieur d'un dôme géodésique

 

Une solution écologique  

 

En plus d’offrir un lieu de séjour insolite, la solution proposée par Fugu Hospitality est durable et impact peu l’environnement. « Pour une structure de 50 mètres carrés, on utilisera moins de matériaux qu’une surface carré. On a une volonté de se sourcer à moins de 100 kilomètres du lieu de fabrication du bois. L’isolation de la structure est aussi moins énergivore que les structures carrées. Comme les constructions sont légères, on n’a pas besoin de grosses fondations ». 

 

Cette solution d’hébergement est déjà testée dans les Alpes et Fugu Hospitality reçoit régulièrement des demandes pour construire des salles de réunions pour les séminaires pour remettre « les équipes au vert » ou des salles de yoga et de méditation. 

 

Propos recueillis par Julie Baranton 

Photo de une ©Fugu Hospitality 

 

 

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

En Bavière, une maison autosuffisante en énergie et habillée de bois Kebony - Batiweb

En Bavière, une maison autosuffisante en énergie et habillée de bois Kebony

A Sinzing, en Bavière, l’architecte et urbaniste Tanja Sander et son mari voulaient une maison avec un haut degré d’autosuffisance, et qui produise beaucoup d’énergie solaire. Des panneaux photovoltaïques, un système de stockage d’énergie, et une pompe à chaleur air/eau ont donc étaient installés, ce qui permet d’atteindre un degré d’autosuffisance de 85%. Le bois norvégien Kebony a également été choisi pour habiller cette maison à la fois durable, moderne et épurée.
Le Jardin du Luxembourg accueille une crèche démontable - Batiweb

Le Jardin du Luxembourg accueille une crèche démontable

Dans le 6ème arrondissement, le Sénat a prêté une parcelle du Jardin du Luxembourg à la Ville de Paris pour héberger une crèche temporaire. Après un appel à projet, l’agence Djuric Tardio Architectes a imaginé et conçu un bâtiment démontable et remontable. Pour limiter son impact sur l’environnement, elle a été conçue en bois, et montée sur des micropieux afin de restituer le site à l’initial d’ici deux ans.
Un nouveau siège plus contemporain pour Scotland Yard - Batiweb

Un nouveau siège plus contemporain pour Scotland Yard

Scotland Yard a un nouveau siège. La prestigieuse institution policière du Royaume-Uni loge désormais dans des locaux tout neufs au design plus contemporain, qui font également la part belle au bois et au verre. Une réhabilitation à laquelle a participé Laudescher, constructeur anglais spécialisé dans la fabrication de panneaux de lattes, qui a présenté ce projet dans le détail le 27 juin dernier.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter