L’Arche de La Défense colonisée par des logements modulaires Architecture | 21.07.10

Partager sur :
L’Arche de La Défense colonisée par des logements modulaires Batiweb
Voici une idée de logement peu ordinaire. Un peu à l’image du concept de construire un pont sur la Seine qui serait habité par des étudiants, l’architecte parisien Stéphane Malka a imaginé un projet de transformation de la Défense à Paris, parasitant l’intérieur de l’Arche pour y greffer des logements. Surprenant.

Le système P.R.A. (Poche de Résistance Active) imaginé par l’architecte lauréat des NAJAP 2009-2010, est un système de logement modulaire imbriqué à l'intérieur des murs de la Défense, et qui se développe organiquement à partir de l'insurrection et du mécontentement de la population.


Cliquez sur les images pour les agrandir



Les « maisons » se composent de modules, apposés sur les murs intérieurs du bâtiment et reliés par des passerelles et des échafaudages. Les modules peuvent être connectés entre eux pour créer de plus grandes demeures. Selon Malka, un module de logement ne coûterait 3000 euros.


Cliquez sur les images pour les agrandir



La conception de Malka est fortement basée sur les préoccupations environnementales, comme l'acte de bâtir du neuf, qui dégrade l’environnement, alors qu’avec ces logements, il propose de profiter de l'infrastructure existante.


Cliquez sur les images pour les agrandir



Pour le jeune architecte, « les modules peuvent ainsi coloniser l’espace public, jusque créer un état autonome régi par ses propres régles. Ce projet de guérilla architecturale entreprend de pirater la «grande arche de la fraternité », des ascenseurs extérieurs jusqu’aux plateaux de bureaux. Ils souhaitent ainsi « créer une poche de résistance active par l’accueil de tous les mécontents, fédérer les délaissés, les marginaux, les réfugiés, les manifestants, les dissidents, les hippies, les utopistes et autres apatrides ».

Bruno Poulard

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Première pierre d'un grand projet de réaménagement urbain à Valenciennes Batiweb

Première pierre d'un grand projet de réaménagement urbain à Valenciennes

Valenciennes Métropole s’est engagée en 2005 sur un vaste projet de rénovation des quartiers de Beuvrages. Les partenaires du projet se retrouvent aujourd'hui même pour la pose de première pierre de 42 logements sociaux individuels, de trois bâtiments représentant un total de 77 logements, l’inauguration d’un logement témoin et du Parc Fénelon. Rien que ça...

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter