La construction du Grand Palais Ephémère a débuté

Architecture | 09.11.20
Partager sur :
La construction du Grand Palais Ephémère a débuté - Batiweb
Le Grand Palais étant en en cours de rénovation, un monument temporaire viendra le remplacer pendant quatre ans, jusqu'à la fin des Jeux Olympiques de 2024. La conception de ce bâtiment imaginé par l'architecte Jean-Michel Wilmotte a débuté en juillet dernier, et devrait s'achever début 2021.

Alors que le Grand Palais n'a encore jamais été rénové dans sa globalité depuis sa construction datant de l'Exposition Universelle de 1900, le monument historique va enfin se refaire une beauté.

 

Le Grand Palais Ephémère, installé sur le Champs de Mars, entre la Tour Eiffel et l'Ecole Militaire, fera office de remplaçant du monument séculaire pendant 4 ans. Il accueillera notamment de grands évènements se déroulant habituellement sous la nef du Grand Palais, tels que la FIAC, Paris Photo, Art Paris, ou des défilés Chanel, mais aussi certaines épreuves des Jeux Olympiques de 2024, dont les épreuves de judo et de lutte. Sa charpente en bois abritera également très à propos le Forum International Bois Construction, reporté à juillet 2021 en raison de la crise sanitaire.

 

Imaginé par l'agence d'architecture Wilmotte & Associés, ce Grand Palais Ephémère proposera des formes courbes, en résonance avec la voûte sous la Tour Eiffel. « Nous avons guidé le dessin du bâtiment pour qu'il dialogue avec la voûte intérieure de la Tour Eiffel et la forme du toit de l'Ecole militaire », expliquait ainsi l'architecte Jean-Michel Wilmotte en octobre 2019. Le bâtiment temporaire, de 20 mètres de hauteur, ne dépassera toutefois pas celui de l'Ecole Militaire, culminant toujours 16 mètres au-dessus.

 

Un bâtiment modulaire et réversible

 

Ce bâtiment modulaire, dont la construction a débuté cet été, s'étendra sur une surface de 10 000 m2, auxquels pourront être ajoutés d'autres éléments modulaires, permettant d'atteindre, au besoin, une surface totale de 18 000 m2.

 

Dans un objectif écologique, le bâtiment sera constitué d'une charpente en bois lamellé-collé (épicéa, douglas et mélèze certifiés PEFC), conçue par l'entreprise alsacienne Mathis, et d'une enveloppe en double peau aux qualités thermiques et acoustiques, permettant de réduire les consommations énergétiques, mais aussi les nuisances sonores pour les riverains. Pour limiter les nuisances sur chantier, de nombreux éléments ont d'ailleurs été pré-fabriqués en usine.

Crédit : Wilmotte & Associés Architectes

 

Toujours dans cet esprit durable, le bâtiment sera ensuite démonté fin 2024, et ses éléments réutilisés pour d'autres projets, dans une optique de réemploi.

 

Claire Lemonnier

Photo de une : Patrick Tourneboeuf / Tendance floue

 

Redacteur
La sélection de la semaine
Fenêtre de rénovation DPQ-82 R65 - Batiweb

La fenêtre PVC DPQ-82 R65 garantit une efficacité énergétique au plus haut niveau et de nombreuses...


STIX A600 EVOLUTION : colle sols souples - Batiweb

La colle STIX A600 EVOLUTION est une colle acrylique hautes performances sans solvant. Elle dispose d’une technologie...


Panneaux Sandwich Isolants Gamme BENCHMARK Evolution en QuadCore - Batiweb

La gamme BENCHMARK Evolution en QuadCore® est constitué de panneaux sandwich isolants plans à fixations...

Dossiers partenaires
Nouveau : DokaRex, le bracon de stabilisation ergonomique - Batiweb

Rapide, léger et précis, le nouveau bracon de stabilisation DokaRex vous sera utile sur vos chantiers pour la pose de …


Une protection solaire architecturale pour une maison d’édition française - Batiweb

À Pau, ville française frontalière de l’Espagne, la maison d’édition Pyrénées Presse se dote d'une façade flambant neuve…


Logiciel de gestion des temps et activités (GTA) : un suivi et une organisation plus faciles des équipes sur les chantiers - Batiweb

Les métiers du BTP demandent un suivi spécifique et parfois complexe au sein d’une entreprise. Pour planifier et gérer p…