« La Tour Blanche », une rénovation HQE et BBC au coeur du quartier de la Défense

Architecture | 24.03.14
Partager sur :
« La Tour Blanche », une rénovation HQE et BBC au coeur du quartier de la Défense - Batiweb
À l'issue de 22 mois de travaux, l'une des plus anciennes tours de La Défense vient d'être complètement rénovée par Créatis, la filiale du groupe Spie Batignolles. Rebaptisé la Tour Blanche en raison du parti pris de l'architecte sur la luminosité, cet immeuble de grande hauteur (IGH) est désormais labellisé HQE et BBC pour une meilleure performance énergétique.

Située au coeur du quartier des affaires de la Défense à Paris, la tour conçue à l'origine par les frères Arsène-Henry en 1967 vient de faire peau neuve. Son enveloppe énergétique a été entièrement repensée pour améliorer ses performances esthétiques, techniques, énergétiques et de sécurité. Les travaux, engagés en 2011 par son propriétaire Perella Weinberg Partners, vise surtout à rendre la tour plus économe en énergie, avec une certification HQE Rénovation et BBC.

En juin 2012, des travaux de désamiantage, curage et ravalement de la façade débutent mais ce n'est qu'en janvier 2013 que démarrent officiellement les travaux. Et plusieurs défis sont déjà au rendez-vous...

Réfection intégrale du toit-terrasse

Au niveau du toit-terrasse, la modification des acrotères métal initiaux - avec une partie qui revenait vers l’intérieur par des acrotères bétons, complétés d’une dalle béton pour les supporter - est nécessaire afin d'agrandir l'espace en terrasse, avec une purge de l'intégralité de l'étanchéité existante. L'agrandissement du jardin intérieur à ciel ouvert, de 10 à 15 m2, nécessite également la dépose de dalles en terrasse.

Réalisés en seulement 5 semaines, ces travaux ont représenté une centaine de mètres cubes de gravats à déplacer.

200 m2 d'espace récupéré

Du côté du gros oeuvre toujours, l'optimisation de l'espace se traduit par la destruction des coursives, créées initialement au 11e étage, au 26e étage et en terrasse, afin de récupérer environ 200 m2 d'espace.

Pour cela, Créatis a installé des tours d’étaiement entre le 25e et le 26e étage, en recréant des consoles par l’intérieur pour travailler au-dessus du vide puisque la façade n’avait pas encore été modifiée.

En raison d’un plafond particulièrement fragilisé au 26e étage, Créatis a dû réaliser deux renforts de poutre pour passer de nouveaux réseaux. L’étage a également été équipé d’un nouvel ascenseur et d’un couloir adapté aux personnes à mobilité réduite.

Un double niveau a été créé aux niveaux 25 et 26 de la tour, relié au moyen d’un somptueux escalier donnant sur une ouverture vitrée en façade de 6 m de haut x 2,20 m de large, particulièrement lumineuse grâce à la pose de deux vitrages gigantesques.

La luminosité au coeur du projet

A la fin des travaux, L'IGH est alors rebaptisée « Tour Blanche », en raison du parti-pris architectural, faisant la part belle à la luminosité et à la clarté. La façade et ses piliers sont entièrement peints en blancs. A l'intérieur de la tour, tous les étages disposent d'une fenêtre pour optimiser l'apport de lumière et permettre une meilleure circulation de l'air grâce à une double peau ventilée. Les bureaux ont été peints, eux aussi, en blanc.

Enfin, au niveau du second entresol, la pente a été recréée pour parfaire l'étanchéité. Le premier niveau d’entresol a été intégralement refait pour créer un restaurant inter-entreprise avec un traitement acoustique et architectural à base de coques staff, de Corian et de serrureries. L'entresol 3 a été repris pour sa part en flocage et re-cloisonnement.

Au plus fort de l'activité de ce chantier, 200 personnes ont participé aux travaux de cette tour, pour un montant estimé à 32 millions d'euros. La tour a été maintenue en exploitation durant toute la durée des travaux. C'est la société ERDF qui occupe désormais les locaux.

C.T
© Nicolas Vercelinno

 

 

Redacteur
La sélection de la semaine
GUIDE ISOLATION - Batiweb

Envie de réchauffer votre intérieur ? Un projet de rénovation en tête ? Consultez le Guide...


DELTA-TERRAXX : géocomposite drainant polyvalent, maîtriser l'eau autour de la construction - Batiweb

DELTA-TERRAXX est un géocomposite de drainage polyvalent hautes performances pour toitures-terrasses accessibles,...


Cale de réparation pour plaques de plâtre Biz'Replak (x 28) - Batiweb

Biz'ReplaK (28). Cale métallique pour réparer les plaques de plâtres. Permet de reboucher les trous...

Dossiers partenaires
Myral se fixe un objectif de 63 % de réduction d’impact carbone à l’horizon 2024. Une démarche environnementale entre actions et engagements. - Batiweb

Myral s’apprête à déployer une décarbonation massive, après plus de 10 ans de travail et de réflexion en faveur de la tr…


Aménagement des espaces de bureau et gestion du bruit et de la confidentialité, pensez cloison ! - Batiweb

La cloison démontable et mobile, en plus d’être un moyen de structurer les espaces de travail, répond aux obligations de…


JELD-WEN : des blocs-portes dans l'air de la rénovation - Batiweb

Qu’elles soient situées dans l’hôtellerie, le tertiaire, l’enseignement, la santé ou encore l’habitat collectif, les por…

information bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb