Les architectes prennent part au Grand débat national Architecture | 01.02.19

Partager sur :
Inspiré par le contexte du Grand débat national, le Conseil national de l’Ordre des architectes a annoncé mardi 29 janvier avoir ouvert un site dédié aux problématiques liées au logement, à l’aménagement et à la rénovation. Professionnels du cadre de vie et citoyens sont invités à donner leur avis et émettre des propositions. Conscients de leur mission d’intérêt général et des défis écologiques, les architectes mettent ainsi la démocratie participative à l’honneur.

Alors que le Grand débat national bat son plein, le Conseil national de l’Ordre des architectes a jugé utile que la profession ait son mot à dire et prenne part au débat à son échelle en lançant un site permettant à chacun, professionnel ou particulier, de donner son avis et d’émettre des propositions concernant l’aménagement du territoire, le logement et le cadre de vie.

« Parce que les architectes, partout en France, sont une profession ressource au service des citoyens et de l’intérêt général, rompue à la médiation et favorable à la participation citoyenne, il a semblé naturel et nécessaire que les architectes prennent leur part du débat », a estimé le Conseil national de l’Ordre des architectes dans un communiqué publié le mardi 29 janvier, pour justifier l’ouverture d’un site s’inscrivant dans l’esprit du Grand débat national.

Droit au logement, aides à la rénovation et transition écologique

Pour guider ce débat et le centrer sur les problématiques liées au logement et au cadre de vie, quatre thèmes ont été ouverts : Habiter, Financer, Aménager et Participer. Parmi les questions soulevées, celles de la construction, de la rénovation, du financement de la transition écologique, ou encore la participation des citoyens à l’aménagement de leur cadre de vie.

Parmi les contributions déjà publiées : un article sur « Les architectes, acteurs indispensables de la rénovation énergétique », un explicitant « Les aides publiques à la rénovation en direction des particuliers », ou un autre intitulé « Doléances des mal-logés, des sans-logis et des locataires », réclamant le « droit au logement » pour tous, et rédigé par l’association du même nom.

Le site est pour le moment ouvert jusqu’au 15 mars 2019. Le Conseil national de l’Ordre des architectes a expliqué qu’il recueillerait ensuite les propositions et en réaliserait une synthèse avant de l’adresser à la mission du Grand débat national ainsi qu’aux ministres Emmanuelle Wargon, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la Transition écologique et solidaire, Sébastien Lecornu, Ministre auprès de la Ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, et Franck Riester, Ministre de la Culture.

Rendez-vous sur le site Grand débat national & Architecture pour participer.

C.L.

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Rénovation énergétique : la convention FEE Bat enfin signée

Rénovation énergétique : la convention FEE Bat enfin signée

Le dispositif de formation aux économies d'énergie des entreprises et des artisans du bâtiment (FEE Bat) a été signé ce mercredi 30 avril par la ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, et la ministre du Logement, Sylvia Pinel, en présence des professionnels du secteur. Cette signature permet de reconduire ce dispositif pour la période 2014-2017, une nouvelle très attendue par les professionnels du bâtiment et de la construction.
La 16ème édition des Génies de la Construction est lancée !

La 16ème édition des Génies de la Construction est lancée !

Les inscriptions pour les Génies de la Construction sont ouvertes. Chaque année, le concours vise à faire connaître la diversité des métiers du bâtiment. Les candidats, du collège aux études supérieurs, travaillent en équipe sur un projet de construction ou d’aménagement en intégrant la question du développement durable, et de la transition numérique. Précisions.
Remaniement : qui va prendre la tête du Ministère du Logement ?

Remaniement : qui va prendre la tête du Ministère du Logement ?

Suite au remaniement opéré par François Hollande, et à la nomination de Manuel Valls en tant que Premier Ministre, Cécile Duflot a annoncé qu'elle ne participerait pas au nouveau gouvernement. Les spéculations vont bon train pour savoir qui prendra la tête du Ministère de l'Egalité des territoires et du Logement. Seule certitude : de nombreux défis l'attendent pour relancer la construction en France.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter