Prix International de la Transformation de Bureaux en Logement : les lauréats 2021 révélés

Architecture | 25.10.21
Partager sur :
Prix International de la Transformation de Bureaux en Logement : les lauréats 2021 révélés - Batiweb
Créé en 2019 par Paris-Ile de France Capitale Économique et la Maison de l’architecture Ile-de-France, le Prix International de la Transformation de Bureaux en Logement a annoncé ce mercredi 20 octobre ses lauréats 2021. Les gagnants du Prix sont la SODA et Immocades pour leur projet de réhabilition d’un ancien bâti en ensemble de logements collectifs.

Après s’être réuni le 2 septembre dernier, le jury du la seconde Transformation de Bureaux en Logement édition a annoncé ses gagnants ce mercredi 20 octobre. Le concours met en avant les acteurs encourageant la reconversion d’anciens bureaux non-occupés en habitat. Un défi, notamment dans le Grand Paris, territoire qui connaît des tensions sur l’offre de logement, alors que trois millions de mètres carrés de locaux sont vacants. 

Des courants, comme l’architecture réversible, s’inscrivent sur cette voie-là, exploitant le potentiel des larges espaces tout en fondant le bâti dans son environnement. C’est d’ailleurs sur ce dernier critère, que le jury a distingué les lauréats de 2021.

La SODA et Immocades lauréats du prix 2021


C’est l’agence d’architecture SODA et la maîtrise d’ouvrage Immocades qui ont remporté le prix de 2021 pour leurs logements collectifs Les Cèdres. Situé rue Maximilien Robespierre, à Issy-les-Moulineaux, ce projet de réhabilitation, d’extension et de surélévation de bâtiments existants la naissance d’un nouveau bâtiment, d’un parking souterrain et d’un jardin collectif. Ce dernier fédère les 14 diverses habitations présentes sur la parcelle (maison à patio, le duplex, l’appartement classique…)

« Logements collectifs : Les Cèdres » par SODA et Immocades - Crédit photo  : MVerret

« Logements collectifs : Les Cèdres » par SODA et Immocades - Crédit photo  : ©MVerret

La distinction accordée à « Logements collectifs Les Cèdres », récompense sa prouesse technique et environnemental, car même rénové, le bâti ne perd pas son identité patrimoniale. 

Deux mentions spéciales du Jury


Pour cette seconde édition du prix, deux mentions spéciales ont été exceptionnellement décernées par le jury.

D’abord à « The Cosmopolitan », immeuble bruxellois des années 60 et doté de 15 étages, transformé par BESIX Real Estate Development et Bogdan & Van Broeck. La blancheur de sa façade continue à se démarquer avec les bâtiments voisins, tout en proposant 132 d’unités de logement, allant du studio au penthouse de trois chambres. La bâtisse a été complétée par ailleurs d’un nouvelle structure baptisée « Junior by The Cosmopolitan », afin de « marquer la transition volumétrique entre la tour et les maisons voisines » d’après un communiqué Prix International de la Transformation de Bureaux en Logement.

Elisabeth Naud & Luc Poux Architectes et Poste Immo - Crédit photo : L’autre Image

« Magenta » par Elisabeth Naud & Luc Poux Architectes et Poste Immo - Crédit photo : ©L’autre Image

La seconde mention spéciale, quant à elle, est revenue à « Magenta », chantier signé par Elisabeth Naud & Luc Poux Architectes et Poste Immo. Il s’agit d’un ancien complexe de tri postal dans le 10ème arrondissement de Paris, construit 1965, repensé en parc de 83 logements, dont locatifs sociaux, logements privatifs, en plus d’un espace de co-working. L’ensemble cohabite toujours avec les activités de la Poste, au rez-de-chaussée.  La performance technique et énergétique sont au cœur de cette rénovation, misant sur une empreinte carbone limitée et le développement de l’agriculture urbaine en toiture et des espaces verts.

Coup de cœur du jury à un projet étudiant


Peu avare en récompenses, le jury a adressé « un coup de cœur » à Duncan Driffort et Antoine Leriche. Les étudiants à l’ENSA Paris-Val de Seine, se sont distingués avec leur projet « Raviver la Modernité : La Tour 3M de Cergy-Pontoise ». Datant des années 70, la tour 3M cergypontaine fait partie de la skyline de l’agglomération et laisse place à un nouveau quartier de 1370 logements, porté par Nexity. En guise de contre-projet, les deux architectes en herbe en démontré, comment cette tour en acier corten pouvait être conservé et devenir un atout pour le développement du territoire. 

« Raviver la Modernité : La Tour 3M de Cergy-Pontoise » par xDuncan Driffort et Antoine Leriche

« Raviver la Modernité : La Tour 3M de Cergy-Pontoise » par Duncan Driffort et Antoine Leriche - Crédit photo : ©Duncan Driffort et Antoine Leriche

Pour en savoir plus sur l’ensemble des projets, rendez-vous à la Maison de l’architecture Ile-de-France, où ils sont exposés du 21 octobre au 19 novembre 2021.

Virginie Kroun
Photo de Une : « Logements collectifs : Les Cèdres » par SODA et Immocades - Crédit photo  : ©MVerret

Virginie.kroun
filter_list

Sur le même sujet

"Barrel", la douceur d'une caresse de béton - Batiweb

"Barrel", la douceur d'une caresse de béton

Milène Guermont, artiste pour le moins atypique, vous invite les 26, 27 et 28 septembre, sur le site Holcim Paris Tolbiac, à découvrir son œuvre "Barrel" en béton polysensoriel. Ou comment une jeune designer-ingénieur tente le pari osé de réconcilier art et science.