Fermer

Renée Gailhoustet, architecte célèbre pour ses logements sociaux, est décédée

Célèbre pour ses travaux en matière de logement social en banlieue parisienne, l’architecte Renée Gailhoustet s’est éteinte mercredi 4 janvier, a annoncé le maire d’Ivry, où elle résidait. Un décès confirmé par le ministère de la Culture.
Publié le 09 janvier 2023

Partager : 

Renée Gailhoustet, architecte célèbre pour ses logements sociaux, est décédée - Batiweb

Renée Gailhoustet, architecte qui a consacré sa vie à inventer le logement social idéal, est décédée mercredi 4 janvier, à l’âge de 93 ans.

Militante communiste dans les années 1960, cette architecte urbaniste s'est évertuée pendant quarante ans à exprimer son engagement social à travers sa vision du logement collectif.

Renée Gailhoustet était d'ailleurs l’une des rares architectes à vivre dans l’une de ses créations HLM, au Liégat, dans le centre-ville d’Ivry-sur-Seine.

Une de ses constructions valorisée au titre de Monuments Historiques

 

Femme engagée dans la vie de la cité, Renée Gailhoustet aura choisi l’architecture pour « matérialiser dans l’espace ses idées et ses convictions », a rendu hommage la ministre de la Culture, Rima Adbul Malak, dans un communiqué. « Elle a mené une réflexion exigeante et prolifique sur l'individualisation de l'habitat social, en refusant la construction standardisée de cette époque », a-t-elle ajouté. 

Parmi ses réalisations majeures : la rénovation de la ville d'Ivry-sur-Seine, dans laquelle on trouve notamment les tours Raspail - construction inscrite en 2022 au titre de Monuments Historiques - Lénine, Jeanne Hachette et Casanova, ainsi que les ensembles Spinoza, Liégat et Marat.

Elle est également à l'origine de la construction de près de 900 logements dans le quartier de la Maladrerie à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), agencés sous forme de pyramides de béton laissant aussi place au végétal.

À Saint-Denis, Renée Gailhoustet s'est aussi attachée à conserver le caractère industriel des bâtiments de la ZAC Montjoie. En reconnaissance de son travail, elle s'est vue décerner en octobre 2022 le prix d'honneur du Grand Prix national d'architecture (GPNA) pour l'ensemble de sa carrière.

 

> Découvrez notre nouveau magazine Batiweb

 

Marie Gérald (avec AFP)

Photo de Une : ©Portraits d'Architectes 

Par Marie Gerald

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.