Un bâtiment biomimétique s’invite à Paris Architecture | 29.01.18

Partager sur :
S’inspirer de la nature pour proposer un bâtiment s’intégrant parfaitement dans son environnement : tel est le défi de l’Agence Triptyque Architecture, à l’origine d’Ecotone. Lauréat de l’appel à projets « Inventons la Métropole du Grand Paris », le bâtiment s’apparente à une montagne translucide, faisant la part belle à la nature et laissant largement filtrer la lumière du soleil.
C’est un « épiderme vivant et protecteur », comme le décrivent ses concepteurs de l’Agence Triptyque Architecture, qui devrait sortir de terre à Arcueil à horizon 2023. Porté par la Compagnie de Phalsbourg, Ecotone fait partie des nombreux projets retenus dans le cadre de l’appel Inventons la métropole du Grand Paris. Au vu de son programme ambitieux, il est facile de comprendre pourquoi !

En effet, les architectes ont imaginé un bâtiment « biomimétique », c’est-à-dire directement inspiré de la nature, de 82 000 m2 qui mêlera bureaux, commerces, équipements sportifs, hôtel, résidence étudiante et crèches. Le tout au cœur d’une structure dont l’architecture renvoie à « deux collines hybrides » végétales.

La nature comme leitmotiv

« Ecotone montre ce que le biomométisme peut apporter à l’architecture (en termes d’efficacité énergétique, de qualité esthétique, de pérennité, de qualité d’usage, etc.) », explique la Compagnie de Phalsbourg.

En plus de s’habiller d’arbres et de plantations, le bâtiment se pare de patios recouverts d’une membrane en ETFE (éthylène tétrafluoroéthylène). Plus léger que le verre, ce matériau innovant permet de baigner l’ensemble des espaces de lumière naturelle. Ecotone fonctionnera également en ventilation naturelle, grâce à des façades s’ouvrant et se fermant en fonction de la météo.


Si l’aspect esthétique fera la part belle à la nature, les différents équipements déployés ne seront pas en reste ! Ecotone disposera notamment de dispositifs dédiés à la récupération de chaleur des eaux usées et d’unités de méthanisation visant à recycler les déchets organiques. Le bâtiment sera également doté de panneaux solaires et d’éoliennes.

« Incarnation mondiale pour la construction bois et la ville durable, Ecotone sera le plus grand bâtiment en bois d’Europe », écrit l’Agence Triptyque Architecture. « À l’heure de la crise écologique mondiale, Ecotone a vocation à devenir un emblème, un signal fort de l’engagement de Paris et de sa métropole. »

F.C
Photos : ©Oxo Architectes – Duncan Lewis Scape Architecture – Parc Architectes – Triptyque Architecture
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Les architectes appelés à « Embellir Paris »

Les architectes appelés à « Embellir Paris »

C’est au Pavillon de l’Arsenal que la Ville de Paris a officiellement lancé, vendredi 9 novembre, l’appel à projets « Embellir Paris ». Destiné aux artistes français et internationaux, designers, architectes ou encore aux étudiants en école d’art, le concours vise à redonner de la valeur à 20 sites parisiens. Les participants sont invités à proposer des formes variées d’interventions artistiques, culturelles ou créatives.
« Inventons la Métropole du Grand Paris » connaît ses lauréats

« Inventons la Métropole du Grand Paris » connaît ses lauréats

Lancé il y a un an, « Inventons la Métropole du Grand Paris » a dévoilé la liste des lauréats qui devront repenser les 51 sites du concours. L’annonce a été réalisée mercredi 18 octobre lors d’une soirée organisée au Pavillon Baltard (94). Les projets retenus représentent 7,2 milliards d’euros d’investissement privés et financés. Durant la phase de chantier, ils devraient contribuer à l’emploi de plus de 65 000 personnes sur 7 ans.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter