Action Cœur de Ville : 518 projets déjà en cours Collectivités territoriales | 02.08.18

Partager sur :
Action Cœur de Ville : 518 projets déjà en cours
Le 26 juillet dernier, Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, a réuni le comité de pilotage du dispositif Action Cœur de Ville, l’occasion de dresser un premier bilan de son déploiement. Quatre mois après la sélection des 222 villes retenues dans le cadre du programme national, 518 projets sont prêts. L’engagement de l’ensemble des financeurs des projets atteint les 75 millions d’euros.
En mars dernier, Jacques Mézard annonçait la liste des 222 villes retenues dans le programme national Action Cœur de Ville. Jeudi 26 juillet, quatre mois après le lancement du dispositif, l’heure était au bilan.

« Le déploiement du plan est bien engagé », indique le ministère. « Toutes les villes concernées ont installé leur comité de projet, et 39 conventions-cadres seront signées d’ici la fin du mois entre la commune, son intercommunalité et les partenaires du plan ».

Le comité de pilotage d’Action Cœur de Ville précise que 518 projets sont prêts et font l’objet d’engagements financiers. Depuis le lancement, l’engagement de l’ensemble des financeurs des projets atteint 75 millions d’euros. Et pour 2018, l’Etat a déjà engagé 30 millions d’euros au titre de la dotation de soutien à l’investissement public local (DSIL).

Pour rappel, Action Cœur de Ville vise la revitalisation des centres-villes. A partir d’un diagnostic complet, la mission du comité de projet local consiste à déterminer les actions concrètes à mener autour de 5 axes : l’habitat, le commerce et le développement économique, les mobilités et connexions, le patrimoine et paysage, l’accès public aux équipements et services.

Adapter les actions à la réalité du territoire

Lors d’un déplacement à Laval, le 27 juillet dernier, Jacques Mézard a rappelé que pour revitaliser leur centre-ville, « ce sont les maires, les élus et les acteurs locaux qui élaboreront leurs propres projets d’aménagement, en fonction des besoins réels et des spécificités de leurs territoires ».

Mais si cette méthode partenariale « déconcentrée et décentralisée » semble porter ses fruits, les pilotes du programme estiment qu’elle nécessite « des efforts de pédagogie ». La mise en œuvre du plan au niveau local « exige une ingénierie de projet importante et la mobilisation des services techniques des intercommunalités et des communes ».

Pour répondre à ce besoin, le ministère de la Cohésion des territoires et le Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) vont concevoir des modules de formation destinés aux directeurs de projet Action Cœur de Ville, aux services des collectivités impliqués et aux élus locaux. Ces modules porteront notamment sur les modalités d’intervention des partenaires, notamment Action Logement et l’Agence nationale de l’habitat (Anah). Cinq groupes de travail vont également être lancés « afin de construire une communauté de métier sur les villes moyennes françaises et d’accompagner le déploiement du plan ».

Jacques Mézard a en outre souligné « la volonté du Gouvernement de simplifier et d’alléger les procédures pour mieux accompagner les élus locaux dans leurs projets. »

R.C
Photo de une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

« Action cœur de ville » : 222 villes vont bénéficier du plan gouvernemental

« Action cœur de ville » : 222 villes vont bénéficier du plan gouvernemental

En décembre dernier, Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires présentait le plan national « Action cœur de ville » dont l’objectif principal est de redonner tout son dynamisme et son attractivité aux centres-villes. Ce mardi, le ministre a révélé la liste des 222 villes qui bénéficieront du programme. 5 milliards d’euros seront mobilisés pour mener à bien les projets des communes retenues. Tous les détails.
Lancement d’un plan de 5 milliards d’euros pour revitaliser les centres-villes

Lancement d’un plan de 5 milliards d’euros pour revitaliser les centres-villes

Le ministère de la Cohésion des territoires a présenté, jeudi 14 décembre, le plan national « Action coeur de ville ». Doté d’une enveloppe de 5 milliards d’euros sur 5 ans, il vise à redonner « attractivité et dynamisme » aux centres-villes. Le soutien de l’Etat se formalisera par un contrat cadre qui engagera la commune, son intercommunalité et les partenaires du plan.
Pierre Veltz, Grand Prix de l’Urbanisme 2017

Pierre Veltz, Grand Prix de l’Urbanisme 2017

Lors d’une cérémonie organisée mardi 19 décembre, Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, a remis le Grand Prix de l’urbanisme 2017 à Pierre Veltz. En le récompensant, le jury a souhaité saluer un acteur qui, à travers ses pratiques, a réinventé l’utilisation des ressources et « notre rapport au monde ».
Un nouveau partenariat signé pour faciliter l’accès des salariés au logement privé

Un nouveau partenariat signé pour faciliter l’accès des salariés au logement privé

Alors qu’Action Logement pourrait se voir retirer 133 millions d’euros annuels financés par l’Etat, l’organisme a annoncé le renforcement de son partenariat avec l’Anah. Grâce à ce rapprochement, les deux acteurs comptent bien faire front commun pour « faciliter l’accès des ménages en situation de précarité au parc privé ». Tous les détails de cette association.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter