« Aqua Prêt », une offre pour soutenir le renouvellement des réseaux d’eau Collectivités territoriales | 20.02.19

Partager sur :
Dans le cadre des Assises de l’Eau, la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) et la Banque des Territoires ont lancé l’offre « Aqua Prêt » pour répondre aux besoins de modernisation et d’entretien des réseaux d’eau et d’assainissement gérés par les collectivités locales. Une enveloppe de 2 milliards d’euros a été prévue à cet effet. Les projets doivent permettre l’amélioration des ouvrages liée au recueil des eaux pluviales notamment. Tous les détails.

En juillet 2018, la Fédération nationale des travaux publics (FNTP) appelait à la mobilisation pour répondre au besoin de renouvellement des réseaux d’eau et d’assainissement. Dans un communiqué, Bruno Cavagné, son président, soulignait en effet l’importance d’entretenir « notre patrimoine sous-terrain ». Il pointait la vétusté des infrastructures « qui a pour conséquence qu’un quart de l’eau potable parte dans la nature ».

Des problématiques bien connues du Gouvernement qui avait lancé l’an dernier les « Assises de l’eau » dont l’objectif est de réfléchir à de nouvelles capacités financières et d’ingénierie technique pour la rénovation des infrastructures.

C’est d’ailleurs à l’occasion de la première étape des Assises de l’eau, organisée en août 2018, que le Premier ministre Édouard Philippe avait présenté une série de mesures visant à soutenir les collectivités impliquées dans le renouvellement des réseaux d’eau. Il évoquait alors des prêts de longue durée qui pourraient être mis en place par la Caisse des Dépôts.

Une annonce devenue réalité

Fin janvier 2019, la Caisse des dépôts est venue confirmer l’annonce faite par M. Philippe en lançant, avec le Banque des Territoires l’offre « Aqua Prêt ». L’objectif, répondre aux besoins de modernisation et d’entretien des réseaux d’eau et d’assainissement gérés par les collectivités locales.

Dans un communiqué, la FNTP rappelle que selon les dernières données disponibles (SISPEA), près du quart (24%) du linéaire d’eau potable a atteint sa durée de vie maximum et plus d’un litre d’eau sur cinq est perdu dans la nature pour cause de fuites sur le réseau (rendement de 7,97%). « La gestion d’un million de kilomètres de réseaux d’eau potable et de 380 000 kilomètres d’assainissement représente une contrainte financière forte pour de nombreuses collectivités qui ont besoin d’être accompagnées ».

A travers leur offre, la CDC et la Banque des Territoires mettent à disposition des collectivités une enveloppe de 2 milliards d’euros pour financer leurs investissements. Octroyée au taux Livret A + 0,75%, l’offre pourra couvrir jusqu’à 100% du besoin d’emprunt d’un projet ne dépassant pas les 5 millions d’euros et 50% pour les projets de plus de 5M€. Le prêt sera accordé sur une durée d’amortissement de 25 à 40 ans, voire 60 ans « sur justification ».

Est éligible toute opération visant l’amélioration des ouvrages liés à la production et la distribution d’eau potable, à la collecte et à l’assainissement des eaux usées et au recueil des eaux pluviales.

« Avec un taux de renouvellement des réseaux de 0,57% pour l’eau potable et de 0,40% pour l’assainissement collectif, il est grand temps de réinvestir dans le renouvellement des réseaux d’eau et d’assainissement ! », s’exclame la FNTP.

R.C
Photo de une : ©Adobe Stock

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

« Il est urgent de réinvestir nos réseaux d'eau ! », Bruno Cavagné, président de la FNTP

« Il est urgent de réinvestir nos réseaux d'eau ! », Bruno Cavagné, président de la FNTP

En avril dernier, le gouvernement lançait les « Assises de l’Eau ». Le but, mobiliser de nouvelles capacités financières et d’ingénierie technique pour répondre au besoin de renouvellement des réseaux d’eau et d’assainissement. Alors que les premiers travaux seront bientôt clôturés, Bruno Cavagné, président de la Fédération Nationale des Travaux Publics (FNTP) propose une analyse quant au « délabrement progressif » des canalisations en France. L’heure est à l’action !
Un milliard d’euros supplémentaire pour aider les collectivités à rénover leurs ponts

Un milliard d’euros supplémentaire pour aider les collectivités à rénover leurs ponts

La France sombrerait-elle dans la paranoïa ? Après l’effondrement du viaduc de Gênes en août dernier, les moyens économiques en faveur de l’entretien des infrastructures dont dispose l’hexagone se multiplient. Le dernier en date : une enveloppe d’un milliard d’euros qui pourrait être mise en place par la Caisse des dépôts en faveur des collectivités.
Lancement d’un plan de 3 Md€ pour la rénovation des bâtiments publics

Lancement d’un plan de 3 Md€ pour la rénovation des bâtiments publics

L’Etat, l’Ademe et la Banque des Territoires ont lancé, le 20 juillet dernier, un programme d’actions, sur la période 2018-2022, visant à accélérer la rénovation énergétique des bâtiments publics. Pour ce faire, les partenaires se proposent notamment d’accompagner la montée en compétences des collectivités en matière d’efficacité énergétique. Trois milliards d’euros seront mobilisés.
Le gouvernement s’engage auprès des collectivités pour la rénovation des réseaux d’eau

Le gouvernement s’engage auprès des collectivités pour la rénovation des réseaux d’eau

La Fédération Nationale des Travaux Publics (FNTP) le réclamait, le gouvernement l’a fait ! Le Premier ministre Edouard Philippe a présenté le mercredi 29 plusieurs mesures visant à soutenir les collectivités impliquées dans des travaux de rénovation des réseaux d’eau. Du renforcement du rôle des Agences de l’eau à l’amélioration des conditions d’emprunts, en passant par de nouvelles aides économiques, retour sur les mesures phares qui ont été mises en lumière.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter