Relance de la construction : Jean Castex annonce deux mesures

Collectivités territoriales | 28.09.21
Partager sur :
Relance de la construction : Jean Castex annonce deux mesures - Batiweb
Le Congrès HLM s'est ouvert ce mardi 28 septembre à Bordeaux. Le Premier ministre Jean Castex était présent pour annoncer deux nouvelles mesures visant à relancer la construction de logements, à savoir l'exonération de la taxe foncière sur la propriété bâtie (TFPB) pour les logements sociaux, et la distribution de 175 millions d'euros issus du plan de relance en faveur des « maires bâtisseurs » en zones tendues.

Le Premier ministre Jean Castex était présent ce mardi 28 septembre à Bordeaux pour l'ouverture du Congrès HLM, organisé par l'Union Sociale pour l'Habitat (USH). A cette occasion, il a fait part de son « inquiétude » concernant la baisse de la construction de logements, alors que le nombre logements collectifs autorisés est passé en-dessous de la barre symbolique des 200 000 en 2020, accroissant encore davantage les tensions sur les prix de l'immobilier et des loyers, notamment dans les zones tendues.

 

Lors de son discours, le Premier ministre a donc exhorté les acteurs du logement à construire davantage, et les maires à accepter les permis de construire, notamment pour les logements sociaux.

 

S'appuyant sur les premières recommandations de la commission Rebsamen, Jean Castex a notamment annoncé une exonération de la taxe foncière sur la propriété bâtie (TFPB) pour les logements sociaux, jusqu'ici à la charge des communes, pour « les dix premières années de service » afin d'inciter les collectivités. Le coût de cette mesure étant évalué à 70 millions d'euros par an selon Matignon.

 

Pour rappel, le gouvernement avait annoncé le 2 février dernier son objectif de parvenir à la construction de 250 000 logements sociaux d'ici deux ans, et rappelé son soutien à la loi de Solidarité et Renouvellement Urbain (SRU), qui doit être prorogée au-delà de 2025.

 

« Nous devrions avoir déjà agréé 100 000 logements à la fin de la présente année », a ainsi assuré le Premier ministre.

 

Autre mesure également annoncée ce jour par Jean Castex : 175 millions d'euros issus du plan de relance seront versés aux communes situées en zones tendues et s'engageant pour la construction de logements.

 

A l'issue de ces annonces, Olivier Salleron, président de la Fédération Française du Bâtiment (FFB) a salué des « premières avancées notables découlant des travaux de la commission Rebsamen ». « Elles marquent un début de retour en grâce du logement dans le discours politique et viennent renforcer l’effort collectif en faveur du parc social, mais aussi le redéploiement du parc privé par capillarité », s'est-il réjoui, tout en précisant attendre la suite des recommandations de la commission Rebsamen, visant à lever les freins et accélérer la délivrance de permis de construire.

 

Claire Lemonnier

Photo de une : Twitter USH

 

Claire.lemonnier
filter_list

Sur le même sujet

Plan France Relance : le logement neuf absent - Batiweb

Plan France Relance : le logement neuf absent

Ce jeudi 3 septembre, le Premier ministre dévoilait le plan « France relance », doté de 100 milliards d'euros répartis entre différents secteurs. Le bâtiment s'est rapidement félicité de voir près de 7 milliards attribués à la rénovation énergétique. Toutefois, les principales fédérations de la construction ont déploré l'absence de mesures en faveur du logement neuf, durement touché par la crise, avec notamment la chute des permis de construire. Réactions.