300 personnes lancent un appel pour rendre le secteur du BTP plus écologique Développement durable | 18.02.20

Partager sur :
Le secteur du BTP, l'un des plus pollueurs de France, fait l’objet de nombreux recadrages de la part du gouvernement qui prévoit l'instauration d'une filière pollueur-payeur. Mais ces actions semblent être trop faibles au regard de la situation actuelle. C’est ce qu’on essayé de démontrer les 300 signataires d’une tribune publiée dans Journal Du Dimanche, et les militants d’Extinction Rébellion qui ont bloqué deux cimenteries à Paris ce lundi.

« Notre maison brûle. Le temps est compté ». Artisans, hommes politique, entrepreneurs, médecins et enseignants. Plus de 300 personnes exerçant différentes professions ont signé une tribune, publiée dans Le Journal Du Dimanche ce 15 février, pour dénoncer le manque d’implication de différents secteurs, comme les transports, l’agriculture, et plus particulièrement le BTP.

 

Dans cette tribune, les signataires s’accordent à écrire que « l’urgence climatique nous impose des mesures radicales que les puissants en place semblent inlassablement ignorer ». Ils reconnaissent néanmoins que certaines solutions ont été abordées, qualifiées de « niaiseries culpabilisantes habituelles ».

 

Des solutions pour que le BTP préserve l’environnement

 

Les signataires affirment « qu’il est possible et urgent de décarboner le secteur du BTP ». En mobilisant plusieurs experts, ils prouvent qu’« on pourrait économiser 90 millions de tonnes équivalents carbone en dix ans et ainsi diminuer de 20 % les émissions de gaz à effet de serre » en changeant les matériaux utilisés et les procédés de construction. Avec l’impact des matériaux et le cycle de vie des bâtiments, le secteur du BTP représenterait 33 % des émissions de gaz à effet de serre de la France.

 

Pour remédier à cela, les signataires proposent d’abandonner les « matériaux cuits », qui doivent être chauffés pour être produits comme le ciment, l’acier, la brique cuite, les polystyrènes, et de les remplacer par des « matériaux crus » comme le bois, la fibre ou la terre crue.  En utilisant des matériaux biosourcés dans les plans de construction, 22 à 23 millions de tonnes de CO2 pourraient être stockés en 10 ans, soit 6 % des émissions de gaz à effet de serre.

 

Un des paragraphes de cette tribune désigne les systèmes de ventilation comme l'un des pires ennemis de l’écologie. La climatisation et la ventilation représentent « deux tiers des émissions liées à la vie du bâtiment (26% des émissions de gaz à effet de serre) ». Pour prouver que d’autres solutions sont efficaces, les signataires prennent l'exemple de «  bâtiments isolés en bottes de paille », situés dans les Vosges, qui « n’ont pas besoin de chauffage ».  

 

Autant de propositions qui visent à recadrer les acteurs du BTP et le gouvernement dans la bonne direction.

 

J.B

Photo de une ©Adobe Stock 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Travaux de rénovation : trouvez le bon artisan  - Batiweb

Travaux de rénovation : trouvez le bon artisan

Alors que le gouvernement s’est fixé un objectif de rénovation de 500 000 logements par an, dont 120 000 logements sociaux et 380 000 logements privés, Domofinance propose ses conseils d’expert pour aider les particuliers à choisir au mieux leur artisan. Comment reconnaître un bon professionnel et un bon devis ? Pour les artisans, une bonne façon de faire évoluer leurs pratiques commerciales ...
Rénovation énergétique : la convention FEE Bat enfin signée - Batiweb

Rénovation énergétique : la convention FEE Bat enfin signée

Le dispositif de formation aux économies d'énergie des entreprises et des artisans du bâtiment (FEE Bat) a été signé ce mercredi 30 avril par la ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, et la ministre du Logement, Sylvia Pinel, en présence des professionnels du secteur. Cette signature permet de reconduire ce dispositif pour la période 2014-2017, une nouvelle très attendue par les professionnels du bâtiment et de la construction.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter