La FFB crée le premier groupement des métiers du photovoltaïque Développement durable | 25.06.10

Partager sur :
La FFB et plusieurs autres fédérations de métiers du bâtiment créent le Groupement des métiers du photovoltaïque (GMPV). Cette nouvelle instance contribuera à porter la part des énergies renouvelables à 23% au moins de la consommation d'énergie finale souhaitée par le Grenelle.

Réunie pour son congrès annuel à Lille, la FFB crée le Groupement des métiers du photovoltaïque (GMPV). Les membres fondateurs du Groupement sont la Fédération Française des Entreprises de Génie Electrique et Energétique, l’Union Nationale de la Couverture Plomberie,la Chambre Syndicale Française de l’Etanchéité, l’Union des Métalliers et l’Union des Entreprises de Génie Climatique et Energétique de France.

Alors que les demandes d'installations photovoltaïques sont en forte croissance, cette nouvelle instance de la FFB contribuera à porter la part des énergies renouvelables à 23% au moins de la consommation d'énergie finale, conformément aux dispositions du Grenelle de l'environnement. La création du GMPV répond également aux objectifs d'accompagnement et de formation des professionnels du plan de mobilisation des filières et des territoires pour le développement des métiers de la croissance verte, lancé par Valérie LETARD en janvier dernier.

Le GMPV participera à renforcer la maîtrise, par les professionnels, des performances techniques des installations photovoltaïques dans le cadre de la démarche qualité que conduit la FFB pour tous ses métiers. En renforçant la confiance des clients dans les performances de ces nouvelles technologies, il en sécurisera le modèle économique.

Les premières actions du GMPV consisteront à assurer une meilleure visibilité du savoir-faire des entreprises par la mise en place de qualifications et de certifications adaptées, à clarifier les responsabilités des différents acteurs et adapter les assurances correspondantes, et à accompagner le besoin de compétences des entreprises par la mise en place de formations sur l’ensemble du territoire. Ce syndicat sera opérationnel dès septembre 2010.

B.P

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Focus sur GoFlex, le nouvel indice de flexibilité énergétique des bâtiments - Batiweb

Focus sur GoFlex, le nouvel indice de flexibilité énergétique des bâtiments

En décembre dernier, à l’occasion du SIMI, le Gimélec a présenté GoFlex, un nouvel indice dédié à la mesure du potentiel de flexibilité énergétique des bâtiments. La démarche, qui s’inscrit pleinement dans le cadre de R2G, première déclinaison du label R2S lancé par la SBA et Certivéa, est le fruit d’un travail collaboratif. Christophe Guyard, directeur grands comptes et relations institutionnelles chez Delta Dore nous en dit plus.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter