Fermer

Le réseau de chaleur de Givors met en service sa nouvelle chaufferie biomasse

En juillet 2017, la métropole de Lyon avait confié à Idex, acteur majeur de la transition énergétique en France, l’exploitation du réseau de chaleur de Givors. Depuis quelques semaines, ce dernier a été complété par la mise en service d’une nouvelle chaufferie biomasse, d’une puissance de 4,2 MW. Explications.
Publié le 26 mars 2021

Partager : 

Le réseau de chaleur de Givors met en service sa nouvelle chaufferie biomasse - Batiweb

Dans le cadre d'une démarche plus respectueuse de l’environnement, la métropole de Lyon a décidé de confier en 2017, le réseau de chaleur de Givors au groupe Idex, acteur de l'efficience énergétique, dans le but de « faire évoluer son bouquet énergétique avec un approvisionnement à hauteur de 55% en biogaz. » Pour rappel, la chaufferie de Vernes, mise en route en 1970, produisait de l’énergie distribuée sous forme d’eau chaude à partir de gaz naturel et de fioul. 

Ainsi, depuis deux ans, le groupe met en place des travaux de verdissement et d’extension, pour un coût total d’investissement à 11 millions d'euros. Aujourd’hui, le réseau de chaleur de Givors franchit une nouvelle étape et met en service sa nouvelle chaufferie biomasse.

« Idex est heureux de contribuer à cette évolution positive et nous remercions la Métropole de Lyon de nous avoir fait confiance pour franchir cette étape décisive en lien avec ses objectifs de développement durable », confie Olivier Perroud, directeur régional d’Idex Auvergne-Rhône Alpes. 

Un procédé innovant 

Cette nouvelle chaufferie biomasse, d’une puissance de 4,2 MW, « est couplée à un récupérateur de chaleur sur les fumées associé à une pompe à chaleur permettant d’améliorer le rendement de production chaleur », explique Idex dans un communiqué. Afin d’optimiser le recours à la biomasse à la mi-saison et pendant la période estivale, un stockage de chaleur par hydro-accumulation a par ailleurs été installé. 

Le groupe précise que « le bois utilisé pour alimenter la chaufferie biomasse provient non seulement de forêts situées à 100 kilomètres maximum autour de la chaufferie mais également de produits d'emballage en fin de vie (palettes, cagettes…). » Le réseau de chaleur de Givors bénéficie dorénavant d’un bouquet énergétique avec 65% de biomasse.

Se chauffer écologiquement tout en réduisant les factures

Grâce au nouveau verdissement du réseau, il permet à ses abonnés de profiter d’une baisse de leur facture de près de 14 % par rapport à l’année dernière. Aujourd’hui, 2700 logements équivalent (logements, écoles, piscine, complexes sportifs, bâtiments administratifs de la ville...), soit une augmentation de près de 80%, répartis sur 9 km de réseau, sont chauffés grâce au réseau de chaleur de Givors. 

De plus, le réseau de chaleur de Givors, fort de ces évolutions, a reçu le label éco réseau de chaleur décerné par l'association AMORCE, pour la seconde année consécutive.

 

Marie Gérald

Photo de Une : Idex. 

Par Redacteur

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.