Fermer

Terreal et l’Ensal concluent un partenariat pour valoriser les terres de chantiers

Avec l’arrivée de la future Responsabilité Élargie du Producteur (REP) pour le bâtiment en janvier 2022, le sujet des terres de chantiers est l’une des préoccupations principales des acteurs de la construction. Partant de ce constat, Terreal, spécialiste des matériaux en terre cuite, a proposé à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Lyon (ENSAL) un partenariat d’étude dans le cadre du cursus de ses étudiants, baptisé « Terres de chantier ». Explications.
Publié le 13 septembre 2021

Partager : 

Terreal et l’Ensal concluent un partenariat pour valoriser les terres de chantiers - Batiweb

Terreal, acteur dans les matériaux de construction en terre cuite, propose régulièrement des sujets d’étude aux élèves architectes de l’ENSAL qui ont pour mission « d’expérimenter et de prototyper à l’aide de matériaux pour des projets d’architecture ». Cette année, le spécialiste a proposé un partenariat d’étude dans le cadre du cursus de ces étudiants, baptisé « Terres de chantier ».

« Je me réjouis de cette forte collaboration avec l’ENSAL qui nous permet d’avoir une réflexion approfondie sur l’innovation de produits en terre dans les domaines de l’architecture moderne. Cette démarche ouvre systématiquement la réflexion sur l’usage qui précède le besoin et qui est indispensable pour un industriel qui innove », témoigne Philippe Malé, responsable du pôle produits à la direction innovation et technologie chez Terreal.

Depuis 2015, près de cinq projets portés par une trentaine d’étudiants ont été présentés, dont deux ont donné lieu à des dépôts de brevets.

Réfléchir à l’utilisation de la terre 

Les terres de chantiers représentent un imposant gisement pour de multiples applications, comme la construction de murs. Ainsi, ce partenariat est porteur de deux objectifs. Dans un premier temps, il vise à réduire l’impact environnemental des chantiers par la réutilisation des terres d’excavation, ainsi que l’optimisation de la gestion des déblais en circuits courts. Dans un second temps, il met en lumière l’intérêt de la valorisation de ces terres en association avec des produits en terre cuite, tels que la Brique Hauteur d'Étage.

Choisie comme objet d’étude pour sa forme particulière et son monolithisme (système de construction en pierres de grandes dimensions), la Brique Hauteur d'Étage, fabriquée par Terreal, a déjà servi de contenant pour les terres excavées et les bénéfices se sont avérés nombreux : une pose optimale, une meilleure isolation phonique et thermique de l’enveloppe ou encore une enduction facile de l’enduit à base de terre. Développée il y a plus de 30 ans, cette dernière reste un vecteur d’innovations grâce à ses caractéristiques uniques sur le marché de la terre cuite (2,80 m de hauteur et 20 cm d’épaisseur). 

Par ailleurs, cette solution améliore considérablement le bilan environnemental, participant notamment à une construction positive, ainsi qu’à la réduction des nuisances liées aux évacuations des terres par camion.

 

Marie Gérald 
Photo de Une : ©AdobeStock

 

Par Redacteur

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.