Un immeuble mêlant bois et béton pour les futurs locaux de l’URSSAF Développement durable | 06.03.18

Partager sur :
Surfant sur la tendance de l’éco-construction, le promoteur Icade Foncière a confié à Spie Batignolles Île-de-France la réalisation d’un immeuble mixte bois/béton destiné à accueillir les futurs locaux de l’URSSAF. Imaginé par l’architecte Anne Carcelen, ce nouveau bâtiment a été entièrement conçu en BIM – une première pour Spie Batignolles Île-de-France ! Les détails du projet.
À l’instar de nombreux acteurs de l’immobilier, Icade a connu, en 2017, une forte croissance de son activité. L’année a notamment été marquée par la signature d’un BEFA (Bail en l’état futur d’achèvement) avec l’URSSAF Île-de-France sur le Parc tertiaire du Pont de Flandre, à Paris.

En outre, le bail concernait la location d’un immeuble de bureaux de près de 8 490 mètres carrés, conçu par l’architecte Anne Carcelen et devant être livré à l’été 2019. Le projet a été confié à Spie Batignolles Île-de-France, qui interviendra en tant que mandataire d’un groupement en co-traitant avec Mathis, fabricant d’éléments bois.

Un projet mixte entièrement réalisé en BIM

Car ces nouveaux locaux feront la part belle aux matériaux naturels ! L’immeuble, d’un niveau R+7, sera en effet composé d’une charpente, de poteaux et de poutres en bois.

Le béton sera également mis à l’honneur, avec des planchers et cages centrales constitués de ce matériau. Spie Batignolles Île-de-France précise par ailleurs que l’ensemble du bâtiment sera recouvert d’un bardage en zinc à joints debout à facettes et sinusoïdal.

Par ailleurs, le projet se distingue par sa conception même, ayant été entièrement créé grâce au BIM. « Il s’agit de la première exécution BIM conduite par la direction technique de Spie Batignolles Île-de-France », rappelle l’entreprise. Cette initiative s’inscrit également « dans une procédure de gestion de maintenance mise en place par Icade. »

Spie Batignolles Île-de-France ajoute que l’environnement urbain particulièrement dense, la proximité avec un chemin de fer et les délais de réalisation courts représentent autant d’enjeux autour de ce chantier. Rendez-vous fin juillet 2019 pour vérifier si ces défis auront su être relevés !

F.C
Photo de Une : ©Anne Carcelen
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

La « première tour de logement grande hauteur » en bois reçoit le Trophée Habitat du Cadre de vie - Batiweb

La « première tour de logement grande hauteur » en bois reçoit le Trophée Habitat du Cadre de vie

Défi réussi pour Bouygues Immobilier ! La filiale du groupe Français a en effet remporté l’un des Trophées Cadre de vie remis par FimbACTE et Saint-Gobain. Le projet ‘’Sensations – Strasbourg deux rives’’ a ainsi été récompensé pour sa portée environnementale et son architecture signée Koz Architectes et ASP Architecture. Présentation.
Norvège : la « tour de Mjøs », plus haut bâtiment en bois au monde - Batiweb

Norvège : la « tour de Mjøs », plus haut bâtiment en bois au monde

Villes durables, conservation de la biodiversité, préservation des ressources... En matière de politique environnementale, la Norvège fait figure de modèle à suivre ! Le pays nordique est d'ailleurs en train de se doter de la plus haute tour en bois au monde. D'une hauteur de 85,4 mètres (soit 18 étages), le bâtiment accueillera notamment une piscine intérieure, un hôtel et des bureaux. Les détails sur cette construction ambitieuse.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter