Un premier état des lieux des performances des bâtiments tertiaires certifiés NF HQE

Développement durable | 14.11.14
Partager sur :
Un premier état des lieux des performances des bâtiments tertiaires certifiés NF HQE - Batiweb
Certivéa, filiale du groupe CSTB, leader français des certifications environnementales des bâtiments non résidentiels a présenté ce vendredi les résultats de son premier Observatoire annuel des Performances des bâtiments tertiaires, certifiés NF HQE. L'occasion de faire le point sur près de dix années de certification en neuf et en rénovation. Enquête.

L'observatoire 2014 présenté par Certivéa porte sur 1348 opérations certifiées entre 2005 et 2013, aussi bien sur des opérations en construction ou en rénovation. L'intérêt est double : analyser les bâtiments sur plusieurs thématiques (Energie, environnement, santé, confort) avec l'attribution d'un niveau global de performance allant de « Bon » à « Exceptionnel », et fournir aux acteurs de la construction durable un outil comparatif, susceptible de leur offrir une vision globale.

Ainsi, sur les 1 348 bâtiments certifiés, 55 % obtiennent un niveau « Très Bon », 35 % un niveau « Excellent » et 8 % au niveau « Exceptionnel ». « Depuis 2007, la progression du taux d'opérations avec un niveau « Excellent » est continue, + 27 % entre 2008 et 2013, c'est un signal fort sur le marché », détaille Patrick Nossent, président de Certivéa.

Globalement, l'Observatoire rélève que les performances dans le privé sont meilleures que dans le public. (47 % des bâtiments certifiés au niveau « Excellent » ou « Exceptionnel » dans le privé contre 33 % dans le public). Cela s'explique par les bonnes performances des bâtiments publics dans les thématiques de l'Environnement et de la Santé.

Les performances sont également meilleures pour les bureaux neufs et en rénovation. Viennent ensuite les bâtiments neufs d'enseignement, les plateformes logistiques neuves puis les commerces neufs.

Une amélioration des performances énergétiques

« De 2008 à 2013, l'amélioration des performances s'est faite surtout dans l'Energie, avec 63 % des bâtiments livrés qui obtiennent un niveau 3 étoiles, ce qui montre une réelle anticipation de la RT2012. La certification a donc bien joué son rôle», se félicite Patrick Nossent qui attend de « voir si cela se fera aussi sur le Bepos ».

Viennent ensuite les préoccupations de préservation de l'environnement (+8 % au niveau 3 étoiles), « alors qu'il n'y a aucune pression règlementaire » note le président de Certivéa, puis le confort et dans une moindre mesure, la santé.

Sur le thème de l'environnement, les opérations en France sont surtout performantes en termes de relation du bâtiment avec son environnement immédiat et de maintenance et pérennité des performances environnementales. Une attention particulière est également portée sur la réduction de l'impact environnemental du chantier.

Confort et santé

En termes de qualité de vie des occupants, c'est le critère du confort hygrothermique qui est traité en priorité dans les différentes opérations analysées, loin devant le confort visuel, acoustique ou encore olfactif « des sujets encore difficiles à traiter », selon Patrick Nossent.

En revanche, « nous avons été surpris en comparant les performances des bâtiments NF HQE simple et ceux qui ont obtenus également un label comme BBC-Effinergie. Une opération doublement reconnue est en effet plus performante et pas que sur la cible énergétique alors que l'on craignait l'inverse. C'est un signal très intéressant », note le président de Certivéa.

Enfin, sur la thématique de la santé, les opérations sont plus performantes sur la qualité de l'air - sujet de plus en plus important pour les utilisateurs et les CHSCT- que sur la qualité sanitaire de l'eau et des espaces.

Des performances plus élevées en IDF

Si l'on porte cette analyse à un niveau régional, l'Île-de-france sort du lot avec 49 % de ses opérations à un niveau « Excellent » ou « Exceptionnel ». Ce résultat s'explique surtout par des bonnes performances enregistrées en Santé mais aussi en Environnement et en Confort sur un marché que Patrick Nossent qualifie de « premium ». Viennent ensuite, dans l'ordre, les régions Midi Pyrénées, Nord-Pas-de-Calais et Rhône-Alpes.

Cet Observatoire annuel des Performances des bâtiments tertiaires, certifiés NF HQE, était publié pour la première fois par Certivéa qui souhaite désormais en faire un rendez-vous annuel.

Claire Thibault

Redacteur
La sélection de la semaine
PACK CONTROL 4® : Le Régulateur électronique nouvelle génération - Batiweb

Le PACK CONTROL 4® simplifie la gestion de l’eau chaude sanitaire grâce à son écran tactile...


Solution par l’extérieur Top Toit DUO - Batiweb

Solution combinée 3 en 1 et certifiée NF EN 16012 aux multiples performances permettant de réaliser...


Pergola Arlequin - Batiweb

Autre innovation née de l'entreprise SOLISYSTEME, la pergola ARLEQUIN réinvente le concept de couverture...

Dossiers partenaires
Oui, les gaz liquides ont de l’avenir sur tous les territoires de France - Batiweb

Indispensables à 20 millions d'utilisateurs partout en France, les gaz liquides (butane, propane et le GPL carburant) on…


Tapis d'entrée techniques enroulables « ROMAT » - Batiweb

La gamme « ROMAT » est constituée de profilés en Alu brut dans lesquels viennent s’insérer des bandes de moquette (certa…


ALUCOBOND® lance en France la nouvelle gamme premium anodised : une première avec une véritable anodisation du  matériau pour embellir, protéger et pérenniser les façades - Batiweb

ALUCOBOND® lance en France la nouvelle gamme premium anodised, une première pour offrir aux architectes de véritables su…

informationbloqueur de pub détécté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb