Recruter et former un apprenti, c'est investir pour l'avenir de son entreprise ! Dossier thématique | 06.06.16

Partager sur :
En juin, les CFA du réseau de l'apprentissage BTP, animé par le CCCA-BTP, partent en campagne pour présenter aux entreprises tous les atouts de l'apprentissage.
Le contexte économique toujours difficile auquel les entreprises du BTP doivent faire face en 2016 continue à ne pas favoriser le recrutement d'apprentis. Il constitue depuis 2008 un frein à l'investissement formation habituellement engagé par les professionnels du secteur.



Des jeunes motivés par les métiers et l'apprentissage BTP

Pour autant, de nombreux jeunes sont motivés pour se former par l'apprentissage à un métier du bâtiment ou des travaux publics et sont déjà préinscrits dans les 118 CFA du réseau de l'apprentissage BTP en vue de la prochaine rentrée. Malheureusement, il n'est pas certain qu'ils trouvent tous une entreprise pour les accueillir en formation. C'est pourquoi les CFA se mobilisent pour inciter les entreprises du secteur à recruter des apprentis.

 




Former un apprenti... Un investissement pour l'avenir de l'entreprise

Recruter et former un apprenti, c'est transmettre son savoir-faire, assurer la pérennité de son entreprise et de son métier, valoriser son expérience et celle des salariés. C'est aussi l'opportunité de former aujourd'hui le professionnel qualifié de demain, qui pourra intégrer l'entreprise et peut-être la reprendre le moment venu.

Si les entreprises ne recrutent pas d'apprentis dès aujourd'hui, elles risquent fort de manquer rapidement d'une main-d'œuvre qualifiée pour répondre aux enjeux du secteur : construction et rénovation de logements, projets d'infrastructures de transport, d'eau ou d'énergie...

Le secteur du BTP vit une mutation majeure qui doit s'accompagner d'évolutions rapides en matière de compétences professionnelles et de formations qualifiantes. Pour accompagner cette mutation, les professionnels du BTP mènent avec le CCCA-BTP une politique soutenue d'innovation et d'adaptation des formations.

 




Des professionnels du BTP mobilisés avec le réseau de l'apprentissage BTP

La mobilisation des professionnels du secteur avec le réseau de l'apprentissage BTP répond à un intérêt général de la profession : son avenir passe nécessairement par la formation des jeunes, qui demain assureront la relève des professionnels du BTP d'aujourd'hui.

Pour inciter les entreprises à recruter, les CFA du BTP ont choisi de donner la parole à des entreprises déjà formatrices d'apprentis, qui sont indubitablement les meilleures ambassadrices de l'apprentissage BTP.

 




Des CFA du BTP partout en France au service des entreprises

Les CFA du réseau de l'apprentissage BTP sont là pour conseiller les entreprises et les aider à recruter un apprenti, en proposant des candidatures adaptées à leurs besoins ou en recevant les jeunes en entretien. Les CFA du BTP peuvent aussi accompagner les entreprises dans les démarches administratives liées au contrat d'apprentissage.

Les CFA du BTP sont aux côtés des entreprises tout au long de la formation des apprentis. Ils dispensent aux jeunes, en alternance avec l'entreprise, un enseignement pratique et théorique en vue de l'acquisition de leur qualification professionnelle et de l'obtention de leur diplôme. Les CFA désignent un formateur référent, qui est l'un des interlocuteurs privilégiés des entreprises, afin d'assurer le suivi des apprentis au CFA et le lien avec le maître d'apprentissage. Les CFA du BTP forment aussi les apprentis à la prévention des risques professionnels et leur proposent des modules complémentaires afin de mieux répondre aux besoins actuels des entreprises.

Les 118 CFA du réseau de l'apprentissage BTP proposent des formations du CAP au diplôme d'ingénieur, qui répondent très concrètement aux besoins de compétences des entreprises.

 




Un dispositif d'aides à l'embauche d'un apprenti

Selon la taille de l'entreprise, celle-ci est exonérée totalement ou partiellement du paiement des charges sociales et fiscales et peut bénéficier d'un crédit d'impôt en faveur de l'apprentissage.

Si l'entreprise emploie moins de 250 salariés, une aide à l'embauche d'un montant de 1 000 € peut lui être versée dans certaines conditions. Si elle emploie moins de 11 salariés et qu'elle recrute un apprenti mineur, l'entreprise bénéficie d'une aide forfaitaire de 1 100 € par trimestre d'exécution du contrat dans la limite d'un an. La région peut également verser à l'entreprise une prime à l'apprentissage d'un montant minimal de 1 000 €, par année de formation, lorsque l'entreprise emploie moins de 11 salariés.

 




Le réseau de l'apprentissage BTP

- 118 CFA du BTP
- 50 400 jeunes en formations
- 40 000 entreprises formatrices partenaires
- Des formations du CAP au diplôme d'ingénieur
- 80 % de réussite aux examens
 
Dès maintenant, recrutez un apprenti !... Contactez votre CFA du BTP
Rendez-vous sur www.apprentissage-btp.com
Appeler le 0800 00 16 10
 
Demandez votre documentation
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Muriel Pénicaud rend visite aux apprentis du BTP CFA Vienne

Muriel Pénicaud rend visite aux apprentis du BTP CFA Vienne

Le 1er août 2018, l’Assemblée nationale a adopté définitivement la loi pour la Liberté de choisir son avenir professionnel. Parmi les réformes prévues, celles de l’apprentissage et de la formation professionnelle. C’est dans ce cadre que Muriel Pénicaud, a visité, le 3 septembre dernier, le BTP CFA Vienne et le Campus des métiers (CMA 86) à Saint-Benoît. A cette occasion, la ministre du Travail est revenue sur les grands principes de la loi et a indiqué que sa mise en œuvre serait précisée par décrets avant la fin de l’année.
 Aides à l'apprentissage : F. Rebsamen dévoile le calendrier du dispositif

Aides à l'apprentissage : F. Rebsamen dévoile le calendrier du dispositif

Alors que l'apprentissage est en recul de 8 % et que seulement 426 000 jeunes sont en formation, le ministre du Travail François Rebsamen vient de lancer une vaste campagne de communication pour relancer l'attractivité de cette voie d'excellence. A cette occasion, le ministre a précisé les contours des aides aux entreprises pour le recrutement des apprentis ainsi que le calendrier de mise en place du dispositif.
Les travaux publics à la conquête des jeunes

Les travaux publics à la conquête des jeunes

La Fédération Nationale des Travaux Publics (FNTP) annonce le lancement d’une campagne de communication à destination des collégiens et lycéens. Intitulée #FranchementRespect, l’initiative vise à augmenter l’attractivité du secteur afin de donner envie aux jeunes de s’orienter vers les métiers du bâtiment. La campagne s’accompagne de la signature d’un partenariat avec les ministères de l’Education nationale et du Travail. Le but : recruter 50% d’apprentis en plus d’ici à 2030.
L’innovation, un rouage essentiel à la formation des apprentis du BTP

L’innovation, un rouage essentiel à la formation des apprentis du BTP

Ce 15 janvier se tenait la première WinLab’ Conférence organisée par le réseau de l’apprentissage CCCA-BTP. L’organisme en a profité pour présenter les résultats d’une vaste étude intitulée "Les jeunes et l’innovation dans le BTP". Menée auprès de plus de 6 000 apprentis du secteur, l’enquête met en évidence leur appétence pour les nouvelles technologies (objets connectés, BIM, etc.), même si les compétences manuelles restent essentielles à l’exercice de leur fonction pour une majorité d’entre eux.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter