Augmentation du nombre de travaux de maîtrise de l'énergie Eco-construction | 12.09.10

Partager sur :
De plus en plus de foyers ont réalisé des travaux de maîtrise de l’énergie en 2009, nous apprend une étude de l'Ademe publiée vendredi. D'où l'importance du conseil des professionnels et des aides financières lancées dans le cadre du Grenelle.
De plus en plus de Français veulent faire des économies d’énergie et améliorer leur confort, nous apprend une étude de l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise des énergies) publiée vendredi. Ils ont été 14,8% en 2009 (contre 11,1% en 2005) à entreprendre des travaux pour améliorer l'efficacité énergétique de leur logement. Principale motivation des ménages : la réduction de la facture énergétique qui évoluent dans leur comportement au quotidien (diminution de la température de chauffage, utilisation de lampes basse consommation…).

L’amélioration du confort est une autre motivation importante, qui explique en partie la part toujours prépondérante (70%) des travaux sur le bâti (plus d’un quart des travaux portent sur le double vitrage, légère augmentation des travaux d’isolation des combles et toitures…). Un tiers des interventions concerne l’amélioration des systèmes de chauffage et d’eau chaude sanitaire avec un recours stable aux équipements utilisant des énergies renouvelables, en particulier l’énergie solaire.

TVA à 5,5% et éco-PTZ

Les aides financières mis à la disposition des particuliers jouent un rôle déterminant dans le passage à l’acte : la TVA à 5,5% et le crédit d’impôt développement durable (CIDD) sont cités par les ménages. Mesure phare du Grenelle de l’environnement, lancé en avril 2009, l’éco-prêt à taux zéro atteint déjà une bonne notoriété (connu de 56% des personnes sondées).

Ce sont les professionnels qui ont majoritairement (69%) réalisé les travaux en 2009. C’est également vers eux que s’orientent les ménages (55%) pour être conseillés sur la réalisation de leurs travaux de maîtrise de l’énergie. Pour les accompagner dans l’évolution de leur métier, le Ministère du Développement durable et l’Ademe ont mis en place un dispositif de formations et d’information dédié. Il complète le travail important de l’ensemble des acteurs du secteur sur les labellisations et certifications.

Laurent Perrin
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Rénovation énergétique : l’UFC dénonce « les piètres performances des artisans »

Rénovation énergétique : l’UFC dénonce « les piètres performances des artisans »

Désillusion totale pour l’UFC-Que choisir ! Dans une étude publiée ce 7 décembre portant sur la rénovation énergétique, l’association de consommateurs s’est intéressée à la qualification des professionnels du secteur. Verdict : les résultats sont apparemment « désastreux », l’UFC pointant le manque de fiabilité des artisans, ainsi que les prix excessifs pratiqués sur le marché.
La rénovation énergétique des bâtiments, ça s’apprend !

La rénovation énergétique des bâtiments, ça s’apprend !

Pour aider les professionnels du bâtiment à relever le double défi écologique et économique du Grenelle, l’ADEME, la FFB, la CAPEB, la FNSCOP BTP, EDF et ATEE ont développé une formation à la rénovation énergétique FEE Bat (Formation aux Economies d’Energie des entreprises et artisans du Bâtiment).
Coénove propose des pistes pour renforcer l’attractivité de la rénovation énergétique

Coénove propose des pistes pour renforcer l’attractivité de la rénovation énergétique

Alors que le Plan Bâtiment Durable et l’Ademe lançaient, le 12 janvier dernier, une concertation autour de la création d’une marque commune de la rénovation énergétique, Coénove propose ce jour des pistes pour convaincre le consommateur de se lancer dans des travaux. L’association estime en effet qu’il est indispensable de sortir « du tropisme » strictement énergétique. Comment communiquer efficacement sur les avantages de la rénovation ? Eléments de réponse.
La rénovation énergétique au cœur des « Défis Bâtiment Santé » 2019

La rénovation énergétique au cœur des « Défis Bâtiment Santé » 2019

Depuis 2011, les Défis Bâtiment Santé s’attachent à faire progresser le sujet de la santé dans le bâtiment. Cette année, l’événement soulignera les bénéfices d’une approche globale de la rénovation énergétique. Santé, bien-être, environnement, énergie sont autant de thèmes qui seront abordés. Deux temps forts marqueront l’édition 2019 : les Trophées Bâtiment Santé et le Colloque qui sera organisé le 4 juillet prochain au CAP SMA à Paris.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter