Budget 2017 en hausse pour l’Anah Eco-construction | 05.12.16

Partager sur :
Le Conseil d’administration de l’Anah, réuni le 30 novembre dernier, a adopté à l’unanimité un budget d’intervention de 823,1 millions d’euros pour 2017, soit 17% de plus qu’en 2016. Ce budget est en « cohérence » avec les objectifs fixés à l’agence par le Gouvernement à savoir 127 000 logements réhabilités dont 100 000 rénovés énergétiquement. Détails.
Présidée par Nathalie Appéré, le Conseil d’administration de l’Agence nationale de l’Habitat, a voté à l’unanimité un budget de 823,1 millions d’euros pour 2017, soit 17% de plus qu’en 2016 (701,2 millions).

Ce budget est en « cohérence avec les objectifs ambitieux fixés à l’Agence par le Gouvernement pour accélérer la lutte contre la précarité énergétique et promouvoir l’habitat durable, comme levier de développement économique et social sur l’ensemble du territoire », indique l’Anah dans un communiqué.

Pour 2017, les objectifs d’intervention de l’Anah sont de 127 000 logements réhabilités dont 100 000 rénovés énergétiquement. Il doit permettre d’accompagner la dynamique du programme Habiter Mieux, de contribuer au plan national d’adaptation des logements à la perte d’autonomie, et d’accompagner les collectivités locales dans leurs projets de requalification de l’habitat privé dégradé dans les quartiers anciens, en zone rurale comme en zone urbaine.

Budget 2017, quel financement ?

Le budget 2017 sera assuré principalement par le produit de la cession des quotas carbone à hauteur de 322,9 millions d’euros, dont le montant est calculé selon une hypothèse de prix moyen à la tonne de 6 euros.

Par ailleurs, Action Logement va apporter une contribution pluriannuelle de 200 millions d’euros pour 2016-2017, dont 150 millions en 2016 et 50 millions en 2017. Ces recettes seront complétées par une nouvelle recette d’un montant de 70 millions d’euros au titre du programme Habiter Mieux. D’autres recettes sont également reconduites : la vente des certificats d’économies d’énergie « précarité énergétique » (65 millions d’euros), le produit de la taxe sur les logements vacants (21 millions d’euros) ainsi que le soutien de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) pour l’adaptation des logements aux situations de handicap et de vieillissement de la population (40 millions d’euros au titre des années 2016 et 2017).

Enfin, l’Anah disposera d’une enveloppe de 185 millions d’euros du Fonds d’aide à la rénovation thermique (Fart) permettant de compléter les aides de l’agence dans le cadre du programme Habiter Mieux.

R.C
Photo de une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Rénovation de logements : bilan mitigé pour l’Anah

Rénovation de logements : bilan mitigé pour l’Anah

Légère déception pour l’Agence nationale de l’habitat (Anah) : alors que ces deux dernières années, le programme ‘’Habiter mieux’’ avait permis de réalisation 50 000 rénovations énergétiques, ce chiffre est tombé sous la barre des 41 000 en 2016. Un résultat qui est malheureusement bien loin de l’objectif fixé à 70 000 logements. Le nombre global d’habitats rénovés grâce à l’Anah est également en baisse à 69 769, contre 77 000 l’année précédente.
Anah : budget de 537 millions d’euros pour 2016

Anah : budget de 537 millions d’euros pour 2016

537 millions d’euros, c’est le budget d’intervention voté par le Conseil d’administration de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) pour l’année 2016. Le budget, similaire à celui des années précédentes, va permettre à l’Anah de poursuivre ses projets de réhabilitation et de rénovation. Ses objectifs d’intervention sont identiques à ceux de 2014 et 2015 : réhabiliter 78 000 logements dont 50 000 énergétiquement.
Le budget de l'Anah augmente pour rénover 70 000 logements

Le budget de l'Anah augmente pour rénover 70 000 logements

A l'occasion de son déplacement à Rennes, la ministre du Logement Emmanuelle Cosse a annoncé que des crédits supplémentaires seraient débloqués en 2016 pour l'Anah. Dans le cadre du programme Habiter mieux, l'Agence aura pour objectif de lancer la rénovation énergétique de 70 000 logements, contre 50 000 l'an dernier. Depuis son lancement en 2013, 200 000 ménages ont bénéficié de ces aides.
Le programme ‘’Habiter Mieux’’ obtient les faveurs de la Cour des Comptes

Le programme ‘’Habiter Mieux’’ obtient les faveurs de la Cour des Comptes

Après avoir épinglé l’organisation du CSTB, la Cour des Comptes s’est plus récemment penchée sur le programme ‘’Habiter Mieux’’. Géré par l’Agence nationale de l’habitat (Anah), ce dispositif s’inscrit comme un soutien pour les ménages souhaitant améliorer l’efficacité énergétique de leurs logements. Mais quelle en est l’efficacité réelle ? La réponse.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter