Certification Effinergie : le dynamisme se poursuit au deuxième trimestre 2017 Eco-construction | 06.07.17

Partager sur :
La tendance est toujours au beau fixe pour les labels Bepos-Effinergie 2017 et 2013, Effinergie+, BBC-Effinergie et BBC-Effinergie rénovation. D’après le dernier tableau de bord de la certification, publié il y a peu par Effinergie, de plus en plus de bâtiments sont engagés dans une démarche de certification, même si le marché tend à se stabiliser. Tour d’horizon des principaux indicateurs.
La semaine dernière, Green Soluce présentait son dernier baromètre de la certification environnementale, couvrant les certifications HQE, BREEAM, LEED, DGNB et WELL. L’occasion de découvrir que le secteur de la construction est toujours plus impliqué dans une démarche de développement durable, ce que semble confirmer le dernier bilan publié par Effinergie !

En effet, dans son tableau de bord de la certification tenant compte des données enregistrées au deuxième trimestre 2017, l’organisme recense aujourd’hui 70 458 opérations concernées par l’un de ses cinq labels en France, à raison de 12,3 millions de m2 en tertiaire et 841 461 logements.

L’Île-de-France séduite par les labels Bepos-Effinergie 2013 et 2017


Dans le détail, Effinergie indique que 2 150 logements collectifs et 192 individuels sont en cours de certification Bepos-Effinergie 2013. L’Île-de-France, tout particulièrement, fait preuve de beaucoup d’intérêt pour ce label, avec 784 logements collectifs et 32 opérations tertiaires concernés.

Petit nouveau sur le marché, le label Bepos-Effinergie 2017 a beau n’avoir été lancé qu’en mars dernier, il a d’ores et déjà été remis à une première maison située à Ermont (95). Conçue par Ecolocost, cette dernière dispose d’une ossature bois avec un système d’isolation par l’intérieur et l’extérieur en laine de roche.

Effinergie+ au beau fixe

La situation est également au beau fixe pour Effinergie+, qui concerne 840 opérations de logements et 173 dans le tertiaire. « Le déploiement du label s’opère sur l’ensemble du territoire national mais présente des dynamiques différentes suivant les régions », précise l’organisme.

« 69% des logements collectifs Effinergie+ sont construits en région Île-de-France, loin devant les autres régions du « top 5 » telles que l’Auvergne-Rhône-Alpes (7% avec 2 598 logements), les Hauts de France et le Grand Est (6% chacune avec 1 900 logements) et la Nouvelle Aquitaine (4% avec 1 688 logements) », détaille Effinergie.

La construction basse consommation toujours au sommet

Enfin, les labels BBC-Effinergie et Rénovation profitent d’une conjoncture favorable pour poursuivre leur développement. Le premier représente ainsi 574 898 logements collectifs et 107 322 individuels, auxquels s’ajoutent 6,6 millions de m2 de tertiaire (soit 67 000 opérations).

Enfin, 116 343 opérations de logements collectifs sont en cours pour l’obtention du label BBC-Effinergie Rénovation, de même que 2 103 logements individuels. « À titre comparatif, 15 000 logements par an étaient concernés par une rénovation basse consommation sur la période 2011 – 2016 », observe Effinergie. Le tertiaire se porte bien également, avec 3,21 millions de m2 en cours de certification (381 opérations). De quoi laisser présager du meilleur pour le reste de l’année !

F.C
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

L'opération séduction continue pour les labels Effinergie

L'opération séduction continue pour les labels Effinergie

Les organismes certificateurs Prestaterre, Promotelec Services, Cerqual, Céquami et Certivéa n'ont pas chômé en 2016 ! Dans son dernier « Tableau de Bord de la certification », Effinergie recense 70 000 opérations sur le territoire national, concernant 823 000 logements. Un bilan en hausse par rapport à l'année précédente qui témoigne de l'engouement toujours plus vif autour des certifications mises en place.
Les labels Effinergie concluent l’année 2017 avec succès

Les labels Effinergie concluent l’année 2017 avec succès

Au quatrième trimestre 2017, le mouvement s’est certes légèrement atténué sur le marché des labels Effinergie, mais il n’en est pas moins resté très dynamique. 70 357 opérations ont été concernées par l’une des 8 certifications proposées par l’organisme, soit 1 666 projets en tertiaire et 859 918 logements. Un rythme qui devrait se poursuivre ces 12 prochains mois, alors que le Plan Bâtiment Durable s’apprête à connaître un nouvel essor.
Certivéa fait évoluer son offre de labels

Certivéa fait évoluer son offre de labels

Toujours plus impliqué dans la croissance verte des bâtiments, Certivéa a récemment actualisé son offre de labels pour le non résidentiel en intégrant les certifications E+C-, BBCA (pour le bas-carbone) et Effinergie 2017 (pour l’énergie). Une initiative qui devrait permettre à l’organisme d’accompagner les professionnels du bâtiment qui souhaitent se préparer aux standards imposés par la loi de transition énergétique.
Une maison doublement labellisée NF Habitat HQE et E+C- en Île-de-France

Une maison doublement labellisée NF Habitat HQE et E+C- en Île-de-France

Une première en Île-de-France : une maison située à Eaubonne (95) s’est récemment vue remettre la double distinction NF Habitat HQE et E+C- par Céquami, filiale de Qualitel. Le bâtiment, signé Maisons Berval, se veut à la fois moderne, confortable, esthétique et respectueux de l’environnement. Focus sur cette réalisation aux nombreux atouts.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter